Click here to load reader

Bonne année - hopital- · PDF fileLe contrôle ultime prétransfusionnel = DERNIER VERROU DE SECURITE. Au lit du patient, 2 étapes : 1

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Bonne année - hopital- · PDF fileLe contrôle ultime prétransfusionnel =...

  • 3

    Le magazine du personnel de lHpital Europen

    Les HEchos

    Dsormais

    disponible

    en version

    lectronique sur

    vos boites mail

    Bonne anne

    #3JANVIER 2015

  • 2 3

    INFOSRetour sur la satisfaction patient

    Les HEchos : 6 rue Dsire Clary - 13003 Marseille. Directeur de publication : Jean-Pascal CORDESSE. Maquette : Valrie HOSSELET Impression : Radigraph Comit de rdaction : Marine ALLEAUME, Emilie B. , Nadine BALAGUER, Philippe COHEN, Jean-Luc DALMAS, Margaux GARREAU, Valrie HOSSELET, Muriel MATHIEU, Francine MAURIN, Chrifa NIMAL, Guy ORZONI, Christine PAGES, Solange QUOY Avec la participation de : N. BENI CHOUGRANE, A. BOIZARD, E. COQUET, C. DU BROCA, B. DI MAGGIO, MP CESARI-ROMAGNY, C. GIGLIONE, C.GOUPE, H.KRHILI, M. SANCHEZ, B. SAUMADE, T. STELLA, M.VALENCIEN, M. YSETTI

    Le dpt de sang et transport de PSL

    SOINS P. 6 >8

    Accs, fonctionnement, conduite tenir en cas de recours au dpt de sang

    INFOS P. 3

    RETOUR ENQUTE AUX URGENCESRETOUR ENQUTE BIENTRAITANCE

    ASSURANCE QUALIT

    ZOOM SUR LA SEMAINE SCURIT PATIENT LHPITAL

    P. 4 > 5

    INFOS PRATIQUES P. 12> 13

    NEWS P. 9 LES ACTUS DU CE

    Le mot de la fin P. 16

    M. GARREAU

    Enqute aux Urgences du 15 au 21 dec. 2014

    Accessibilit

    93.3%

    Par rapport dec. 2013 :

    Accueil88%

    Par rapport dec. 2013 :

    Accessibilit lhpital

    Signalisation

    89.7%

    Qualit accueil eq. soignante 94%94%

    Qualit accueil eq. adm

    Amabilit du personnel

    Soins

    68.6%

    Par rapport dec. 2013 :

    83.3%98.3%

    92.1%85.7%

    Rapidit prise en charge

    Qualit infos s/tat de sant

    Respect intimitRespect rgles confidentialit

    Qualit infos donnes par mdecin

    Douleur91%

    Efficacit PEC douleur 92.4%Qualit infos s/votre douleur

    Par rapport dec. 2013 :

    Par rapport dec. 2013 :

    Hygine

    96.3%Propret des locaux

    Identitovigilance96.8%

    Comprenez-vous pourquoi 91.1%Justificatif identit demand

    OUI

    Par rapport dec. 2013 :

    En 2014, le service des Urgences a observ une augmentation importante du nombre de patients pris en charge. Malgr cette nouvelle affluence, les rsultats de lenqute de satisfaction patients tmoignent dun bon niveau gnral de la satisfaction. Une mention spciale pour lindicateur Identitovigilance qui est en hausse par rapport 2013, bien que les patients soient plus nombreux ! Un grand BRAVO aux quipes !!!

    Les rsultats de 2014 prsents sont compars ceux obtenus en dcembre 2013. Il y a lieu de souligner que 80 % des rpondants sont des patients du circuit court (CS urgentes) pour lesquels le dlai dattente est le plus lev. Ce dlai dattente reflte une abondance de consultations urgentes et dexamens complmentaires. Ce constat, ajout au nombre plus lev de patients pris en charge aux urgences, est lorigine du flchissement de la satisfaction de nombreux indicateurs.

    Laffichage du temps dattente, la description des circuits en salle dattente sur cran et la cration dune 3me ligne de garde mdicale devraient rduire le temps dattente et favoriser linformation des patients et de ce fait limiter les mcontentements.

    Lindicateur douleur est en adquation avec les rsultats de laudit douleur, des actions correctives ont t mises en place en fin danne par lquipe douleur et lquipe des urgences (instauration du circuit douleur et rvision des protocoles).

    NB de questionnaires collects : 308Taux de retour : 51%Taux Moyen de satisfaction : 89.8%

    Retour sur lenqute bientraitance 2014 Tous les 5 ans, nous menons une grande enqute sur la lutte contre la maltraitance et la promotion de la bientraitance auprs du personnel de ltablissement ainsi que des mdecins. En 2014, lenqute a t distribue avec les honoraires et les bulletins de salaire de juin et rcolte mi-aot. Voici les principaux rsultats compars ceux obtenus en 2009.

    Profil des rpondants

    Mdecins IDE Adm. AS Sce LogistAutresparamedic.

    11%

    25%

    34%

    22%18%

    14%11%

    12%9%

    5%6%

    89%

    28%

    40%52%

    56%

    85%

    28%

    31%

    38%

    37%

    38%

    6%

    37%

    33%11%

    18%47%

    11%

    Surch

    arge

    trav

    ailM

    anqu

    e for

    mati

    onCo

    m.di

    fficil

    eEn

    viron

    n/ m

    at-

    riel in

    adap

    tm

    anqu

    e dc

    oute/

    sout

    ienPr

    obl. p

    erso

    nnels

    dsin

    trt

    Emplo

    i pr

    caire

    Pres

    sion

    Abse

    nce c

    ontr

    le de

    soi

    20092014

    Causes de la maltraitance

    Prfrable mais pas obligatoire

    Droit des patients

    Ralisable quand on peut

    5% 3%

    86%91%

    9% 6%

    La PEC de la douleur, cest :

    Tout fait/ assez suffisantes

    Peu/insuffisantes

    85%

    Liens familiaux suffisants (lits accompagnants, salon des familles...)?

    80%

    15% 20%

    Tout fait/ assez suffisantes

    Peu/insuffisantes

    85%PEC fin de vie suffisante ?

    79%

    15% 21%

    Toujours/souvent Rarement/jamais

    91%

    Respect intimit du patient pendant les soins ?

    93%

    9% 7%

    OUI NON

    68%

    Respect confidentialit pendant la PEC ?

    70%32%

    30%

    QUELLE NOTE GLOBALE VOUS ATTRIBUEZ-VOUS CONCERNANT VOTRE CULTURE DE LA BIENTRAITANCE ?

    9%8%

    23%28%

    35% 40%

    16%15% 7%2%

    6/10 7/10 8/10 9/10 10/10

    C. GOUPE | T. STELLA

    97%

    Adoptez-vous une attitude polie et courtoise durant la PEC (frapper avant dentrer, dire bonjour) ?

    96%3% 4%

    Toujours/souvent Rarement/jamais

    Ouverture du C6

    INFOS JURIDIQUE P. 10>11

    RAPPEL SUR LE CONSENTEMENT

    MAISON DES USAGERS

    CIRCUIT DU NOUVEL EMBAUCH

    COMPTE PERSONNEL DE FORMATION

    Sommaire

    Prsentation

    LES ACTUS P. 14>15

    Lthique au coeur de nos soins

    Opration tiers payant

    Retour sur la soire du 04/12/2014Comit dEthique-droits des patients : ses objectifs 2015e

    Ouverte depuis sept. 2014, la maison des Usagers accueille toutes les semaines, les bnvoles de diffrentes associations. Tmoignages.

    6%

    Cf. galement Objectifs 2015 du Comit dEthique-droits des patients | p15

    Trois enjeux majeurs sont au programme de lanne: lquilibre budgtaire, la visite de certification et linauguration de nouvelles activits. e

  • 4 5

    Atelier

    Ate

    lie

    r

    Ateli

    er

    ASSURANCE QUALIT

    La semaine "scurit patient lhpital"... un franc succs !

    ZOOM SUR

    HE nouveau au rendez-vous loccasion de la 4me dition de la semaine de la scurit des patients , portant sur la coordination des professionnels de sant pour la scurit des patients en ville et lhpital.

    La journe de sensibilisation et dinformation destination des usagers, des patients et du personnel, organise le 27/11/14 a connu un franc succs. Retour sur les ateliers proposs...

    ASSURANCE QUALIT

    Bon usage des mdicaments

    Interview : E.COQUETMessages cls :

    TRAITEMENT PERSONNEL DU PATIENTDs la consultation ou la pradmission, le patient doit tre inform quil doit apporter ses ordonnances ainsi que son traitement habituel le jour de son hospitalisation.

    Lors de ladmission, les ordonnances du patient doivent tre scannes dans le dossier et le traitement personnel du patient ne doit pas tre utilis sauf dans certaines situations particulires, lorsque le traitement nest pas disponible au sein de la pharmacie, le temps que celle-ci se rapprovisionne (dans ce cas, lutilisation du traitement personnel doit tre trace dans le dossier Qcare au niveau de la prescription mdicale).

    Le traitement personnel du patient doit tre isol dans un emballage identifi au nom du patient et stock dans larmoire pharmacie du service dans un espace ddi.

    PREPARATION /ADMINISTRATION/SURVEILLANCELes mdicaments doivent tre identifiables jusqu ladministration (spcialit, dosage, lot, date de premption).

    Avant administration, demander au patient de dcliner son identit par une question ouverte, vrifier la concordance avec le bracelet et la prescription.

    Vrifier que le patient a pris son traitement. La non administration et son motif doivent tre tracs dans le dossier du patient et signals au mdecin.

    Se souvenir de la rgle des 5B (Bon mdicament Bon patient Bonne dose Bonne voie Bon moment).Tout vnement indsirable en lien avec le mdicament doit tre signal au mdecin et faire lobjet dune fiche de signalement.

    Interview : N. BENI CHOUGRANE Messages cls : Hygine des mains

    Rappel des mesures dhygine respecter lors des soins

    Missions mains propres et sans bijoux : Promotion de lhygine des mains par lutilisation de la solution hydroalcoolique afin d viter la transmission croise des infections.

    Matrise du risque infectieux

    Interview : M.P. CESARI-ROMAGNYMessages cls :

    La sortie du patient, reprsente un moment clef dans son parcours de soins, et doit tre gage de qualit et de scurit. Sa prparation contribue au parcours de soins individualis et personnalis. Ce moment, en prsence du patient et de sa famille, permet au soignant de vrifier la bonne comprhension du suivi propos, des rendez-vous et des prescriptions et de pouvoir rajuster le cas chant.

    Cette tape, dans le parcours du patient nous concerne tous, et permet de valoriser notre souci du Bien soigner dans lthique, la bienveillance et la scurit.

    Importance de la check list de sortie : Verrou de scurit et de confidentialit (Bon Dossier au Bon patient). Gage de qualit et de continuit des soins (contenu et tenue du dossier), la check list permet de sassurer que lensemble des doc

Search related