CFAO ET MAQUILLAGE Le protocole esthétique en ?· Clinique CFAO ET MAQUILLAGE Dr max cordelette Le…

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Clinique

    CFAO ET MAQUILLAGE

    Dr max cordelette

    Le protocole

    Lindustrie de la Cfao dentaire est en marche depuis quelques dcennies et le praticien utilisateur se trouve sans cesse en train de devoir choisir les bons investissements en matriels et en logiciels.

    esthtique en Cfao

    12 - Dentoscope n127

  • CV FLASH

    Dr Max CORDELETTE Chirurgien dentiste Formateur e-dentisterie et

    dentiste rfrent Sirona Certifi Iscd Plateau technique esthtique

    Lindustrie de la Cfao dentaire est en marche depuis quelques dcennies et le praticien utilisateur se trouve sans cesse en train de devoir choisir les bons investissements en matriels et en logiciels.

    P raticien quip dun Cerec de-puis plus de 25 ans, je me pose encore souvent les mmes questions, savoir quels blocs de cra-mique choisir pour avoir le meilleur r-sultat esthtique et satisfaire mes pa-tients ? Comme utiliser au mieux cet outil de Cfao pour y parvenir ? Comment matriser la technique du maquillage de nos blocs en cramique ? Nous verrons, travers quelques cas esthtiques, que les nouveaux outils mis notre dispo-sition peuvent nous simplifi er certains cas complexes raliser dans nos ca-binets. Nous sommes souvent largement infl uencs par le four cramique qui fait

    partie du package lors de lacquisi-tion dune unit Cfao dans notre cabi-net. Nous devons oprer un choix parmi les blocs cramiques, les coffrets de maquillage quil faut utiliser et les pro-grammes rgls par notre fournisseur. Il nous faut galement du temps pour in-tgrer la technique du logiciel Cfao, usi-ner nos blocs et les adapter en bouche.Les reconstitutions antrieures sont complexes car lerreur esthtique est immdiatement perceptible et il y a peu de compromis. Nous allons voir en-semble comment sassurer dun rsultat prvisible et de qualit dans quelques-unes de ces indications dlicates.

    CAS CLINIQUESCAS N1Mr G. 45 ans, fumeur, se prsente au cabinet pour remanier son sourire : la ralisation de six facettes est dcide de 13 23 ; (Fig.1). Pour raliser ce tra-vail, nous allons utiliser plusieurs nou-veaux outils, savoir :

    La dernire version matrielledu Cerec de la Socit Sironaquipe de la camra Omnicam .

    La version logicielle 4.2.4. Le mode de reproduction miroir

    en copie biognrique. Loutil variation biognrique . Loutil de rendu des incisives . Le logiciel Smile design. Les nouveaux blocs cramiques

    Sirona C in . Le coffret de maquillage GC

    Lustre Paste .

    Une fois la taille de la 11 effectue, la

    nouvelle camra Omnicam du Ce-rec permet de scanner et de concevoir en 3D la future facette. Le poudrage des dents avec un spray nest plus nces-saire, et la camra, plus quilibre et plus maniable, enregistre un fi chier vi-do en couleur ; (Fig.2 et 3).

    Reproduction miroiren copie BiognriqueNous utilisons la fonctionnalit de la ligne de copie miroir de la 21 pour concevoir la forme, la longueur et lap-parence de llment de restauration Cerec. Cela permet de conserver no-tamment la position du bord incisif, qui convient au patient et que nous souhai-tons reproduire sur les lments fi naux.La proposition de la future facette sur 11 est reproduite symtriquement liden-tique de la 21 par effet miroir .Ce mode de construction rassure le pra-ticien qui na pratiquement qu tracer la

  • Clinique

    CFAO ET MAQUILLAGE

    Dr max cordelette

    Fig.1

    Fig.3

    Fig.5

    Fig.7

    Fig.2

    Fig.4

    Fig.6

    Fig.8

    Fig.1 : Vue clinique initiale.

    Fig.2 et 3 : Une fois la taille de la 11 effectue, la nouvelle camra Omnicam du Cerec permet de scan-ner et de concevoir en 3D la future fa-cette. Le poudrage des dents avec un spray nest plus ncessaire, et la cam-ra, plus quilibre et plus maniable, en-registre un fichier vido en couleur.

    Fig.4 : La proposition de la future facette sur 11 est reproduite symtri-quement lidentique de la 21 par effet miroir .

    Fig.5 : Loutil variation biognrique permet au logiciel de puiser dans une base de donnes et grce une manipu-lation simple de dterminer une nou-velle forme la dent.

    Fig.6 : Un curseur permet de jauger cette caractrisation et nous avons recr, pour exemple, 4 sur une chelle de 0 100.

    Fig.7 et 8 : 25 %.

    ligne de contour de la facette sur la 11 et la ligne de copie de la 22 ; (Fig.4).Loutil variation biognrique per-met au logiciel de puiser dans une base de donnes et grce une manipula-tion simple de dterminer une nouvelle

    forme la dent, notamment dans ce cas, une forme moins triangulaire mais avec un relief cervical plus arrondi qui est plus en adquation avec la forme du visage du patient et qui rajeunit le sourire en diminuant les embrasures ; (Fig.5).

    Loutil de rendu des incisives Mais ce stade de conception de la fa-cette cramique, les retouches mme minimes nous amnent souvent re-crer des sourires avec des dents

    14 - Dentoscope n127

  • Clinique

    Natibus pliae di nonsequae id quas

    explatur atempor estisci llupta nihil.

    CFAO ET MAQUILLAGE

    Dr max cordelette

    Fig.9

    Fig.11

    Fig.13 Fig.14

    Fig.10

    Fig.12

    Fig.9 et 10 : 50 %.

    Fig.11 et 12 : 75 %.

    Fig.13 et 14 : Lvolution future de la Cfao dentaire passe par lintgration progressive de nos soins par rapport la globalit de la bouche et du visage : le logiciel Smile Design en est lini-tiateur et nous pouvons adapter la posi-tion du futur sourire dans les trois dif-frents plans de lespace, en rapport avec les lvres et lensemble du visage.

    sans relief, et le rsultat final peut vite conduire une certaine monotonie de forme et de luminosit. Les retouches de ltat de surface qui constituent des piges lumire peuvent paratre compliques recrer et fastidieuses raliser en bouche. La version logicielle 4.2 du Cerec permet dutiliser un nou-vel outil, le rendu des incisives , qui va nous permettre de caractriser trs faci-lement les surfaces dentaires et obtenir ainsi un tat de surface proche du natu-rel ; cela facilite normment le travail de

    caractrisation de la future dent dans sa micro-gographie. Un curseur permet de jauger cette caractrisation et nous avons recr pour exemple quatre de-grs sur une chelle de 0 100 : 0 % ; (Fig.6 12). Pour Mr G., nous retiendrons 50 % de caractrisation, ce qui est en adquation avec la ralisation finale.

    Le logiciel Smile design ce stade de la conception des l-ments cosmtiques, il nous est impos-sible de ne pas tenir compte des tissus

    mous et de lensemble du visage pour adapter nos reconstitutions esthtiques. Lvolution future de la Cfao dentaire passe par lintgration progressive de nos soins par rapport la globalit de la bouche et du visage : le logiciel Smile Design en est linitiateur et nous pou-vons adapter la position du futur sourire dans les trois diffrents plans de les-pace, en rapport avec les lvres et len-semble du visage ; (Fig.13 et 14). Il suf-fit de prendre un clich numrique dau moins deux millions de pixels du visage

    du patient, de face en train de sourire, et le logiciel Cerec intgre alors ce cli-ch grce 16 points paramtrs sur la morphologie du visage. Le praticien peut alors intgrer directement par rapport au visage du patient, la forme, la position et laxe de chaque dent et de valider avec le patient le rsultat final ; (Fig.13 et 14).

    Blocs cramiquesNous faisons ici le choix dutilisation du nouveau bloc Sirona C in en c-ramique feldspathique : Il prsente un

    16 - Dentoscope n127

  • noyau central interne hautement chro-matique qui sapparente au noyau den-tinaire des dents naturelles, noy dans une masse incisale ; (Fig.15). La morpho-logie externe de la dent est gre par

    lusinage du bloc et le logiciel Cerec afin de dterminer la teinte exacte de la dent et le rglage de lpaisseur du bord in-cisif. La couleur de la dent est valide ce stade avec les teintes Vita ; (Fig.16).

    Ce bloc permet aussi de faire varier le rglage du bord incisif de 0 3 milli-mtres et de le rgler manuellement ; (Fig.17 19). Loutil dplacer permet de positionner la reconstitution dans le bloc

    cramique Sirona C In et dajuster la po-sition dusinage ; (Fig.20).Le bloc Sirona C In est usin puis repo-sitionn en bouche avant de procder au maquillage du bloc cramique ; (Fig.21).

    Pas besoin dtre un dentiste pour aimer ElevanceTM Pas besoin dtre un dentiste pour aimer Elevancew

    ww

    .mid

    mar

    kden

    taire

    fran

    ce.c

    om

    Dcouvrez pourquoiContactez Midmark par tlphone 06 87 74 31 68

    Un fauteuil confortable, cest assurer lavenir de son cabinet

    FAUTEUILS ET PORTE INSTRUMENTS DENTAIRE . CLAIRAGES . IMAGERIE INTRA-ORALE ET PANORAMIQUE . STRILISATEURS CLASS B

    Fig.15 Fig.16

    Fig.18Fig.17

    Fig.15 : Nous faisons ici le choix dutili-sation du nouveau bloc Sirona C in en cramique feldspathique.

    Fig.16 : La couleur de la dent est valide ce stade avec les teintes Vita.

    Fig.17 19 : Ce bloc permet aussi de faire varier le rglage du bord incisif de 0 3 millimtres et de le rgler manuellement.

  • Clinique

    CFAO ET MAQUILLAGE

    Dr max cordelette

    Afin de simplifier cette technique, longtemps rserve aux prothsistes dentaires, la socit GC a commer-cialis un coffret avec des maquillants cramiques uni-versels : Le Lustre Paste . Le coffret est compos de ptes prtes lemploi quil faut bien craser avant chaque utilisation ; il est inutile de les conserver au r-frigrateur. Contrairement aux autres coffrets de ma-quillage existants sur le march, ces maquillants sont composs de poudre de cramique que nous pourrons utiliser pour apporter facilement profondeur et translu-cidit. Aucune dilution leau mais avec un liquide sp-cifique fourni qui permet dobtenir une consistance sou-haite pour lapplication des