Intérêt et limites du grade histopronostique dans les sarcomes des tissus mous

  • Published on
    15-Jul-2016

  • View
    220

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Interet et limites du grade histopronostique dans lessarcomes des tissus mous

    J.-M. Coindre

    Departement de pathologie, Institut Bergonie, 229, cour de lArgonne, 33076 Bordeaux Cedex, France

    Correspondance : e-mail : coindre@bergonie.org

    Les sarcomes des tissus mous

    constituent un groupe de tumeurs

    malignes rares et dune grande

    variete histologique et pronostique

    [6]. La classification histologique est

    complexe, peu reproductible [7] et

    pas toujours informative sur le plan

    du pronostic.

    Depuis presque 30 ans, il est

    admis que le grade histologique

    represente le facteur pronostique le

    plus important pour ces tumeurs.

    Deux syste`mes de grade sont cou-

    ramment utilises : le syste`me du

    National Cancer Institute (NCI) [4]

    et le syste`me du Groupe sarcomes

    francais (GSF) [9], certainement le

    plus utilise.

    Description et interet dugrade histopronostique

    Le syste`me duGSF a ete rapporte en

    1984 [9] et est le fruit dune etude

    cooperative entre linstitut Gustave-

    Roussy et linstitut Bergonie. Cette

    etude a permis de definir trois para-

    me`tres histologiques necessaires et

    suffisants pour resumer toute linfor-

    mation pronostique : la differencia-

    tion tumorale, lindex mitotique et

    limportancede la necrose tumorale.

    Ces crite`res sont cotes de 1 a` 3 pour

    les deux premiers et de 0 a` 2 pour la

    necrose. Le grade est defini par la

    somme de ces scores : grade 1 pour

    un totalde2 a`3, grade2pourun total

    de4 a`5 et grade3pourun total de6 a`

    8. Ces crite`res ont ete definis aussi

    precisementquepossibleet la repro-

    ductibilitedusyste`mea ete testee [3].

    La comparaison des syste`mes du

    GSF et duNCI amontre un avantage

    pour le syste`me du GSF [5].

    Le grade histologique est

    le meilleur crite`re predictif de

    survenue de metastases a` distance

    et de survie globale. Ceci a ete

    demontre par plusieurs etudesmul-

    tifactorielles avec, dans lensemble

    un taux demetastases a` cinq ans de

    lordre de 90 % pour le grade 1, de

    70 %pour legrade2etde40 %pour

    le grade 3 [2,4,8,9].

    Le grade dun sarcome constitue

    un element de decision therapeu-

    tique important : pour les patients

    porteurs dun sarcome de grade 1 la

    chimiotherapie est inefficace et inu-

    tile, tandis que pour les patients

    porteurs dun sarcome de grade 3

    cette chimiotherapie peut etre effi-

    cace et utile.

    Limites du gradehistopronostique

    Certaines re`gles dutilisation du

    grade doivent etre respectees : le

    grade ne permet pas de differencier

    une tumeur maligne dune lesion

    benigne et avant de grader une

    lesion des tissus mous il convient

    desassurerquil sagitbiendunsar-

    come et non dune lesion pseudo-

    sarcomateuse ou dune tumeur

    maligne non conjonctive tels un

    carcinome, un melanome ou un

    lymphome.

    Le grade nest applicable quaux

    sarcomes des tissusmous, en parti-

    culier de ladulte, avant tout traite-

    ment par chimiotherapie ou radio-

    therapie.

    Le grade a une bonne valeur

    pronostique pour environ 90 % des

    sarcomes des tissus mous de

    ladulte, mais ne doit pas etre utilise

    pour certaines formes rares comme

    les liposarcomes dedifferencies,

    liposarcomes a` cellules rondes,

    sarcomes alveolaires des parties

    molles, fibroxanthomes atypiques.

    En outre, il na pas de valeur pro-

    nostique pour les schwannomes

    malins [2].

    Lutilisation du grade pour les

    sarcomes des tissus mous de

    lenfant est a` reserver aux sarcomes

    non rhabdomyosarcomes.

    Le grade doit etre utilise sur du

    materiel representatif de lensemble

    de la tumeur et si possible sur la

    pie`ce dexere`se chirurgicale ou sur

    une biopsie chirurgicale. Les micro-

    biopsies de plus en plus utilisees en

    premie`re intention pour le diagnos-

    tic des tumeurs des tissus mous

    rame`nent un materiel pas toujours

    representatif de lensemble de la

    tumeur et de ce fait le grade peut ne

    pas etre applicable. Sil est parfois

    possible didentifier une tumeur de

    haut grade, depar lapresencedune

    indifferenciation, de nombreuses

    mitoses et de zones de necrose, le

    risque est de sous-estimer le grade

    sur ce type de materiel.

    Le syste`me de grade histopro-

    nostique conventionnel doit certai-

    nement etre adapte a` ce nouveau

    type de prise en charge des sarco-

    mes des tissus mous et complete

    par les aspects radiologiques pour

    levaluation de la necrose et immu-

    nohistochimique, voire moleculaire

    pour levaluation de la differencia-

    tion et de la proliferation cellulaire.

    Conclusion

    Le grade histopronostique est

    actuellement le facteur pronostique

    le plus important pour les sarcomes

    des tissus mous, en particulier pour

    predire le risque metastatique.

    19e Journee du centre Rene-HugueninOncologie (2006) 8: 259260 Springer 2006DOI 10.1007/s10269-006-0363-9

    CO

    MPTES

    -R

    EN

    DU

    S

    259

  • Il doit faire partie du compte

    rendu anatomopathologique dun

    sarcome des tissus mous au meme

    titre que le type et le sous-type

    histologiques, la taille tumorale, la

    profondeur de la tumeur et les

    marges chirurgicales [1].

    References

    1. Association of directors of anatomic and

    surgical pathology (1999) Recommenda-

    tions for the reporting of soft tissue

    sarcomas. Hum Pathol 30: 3-7

    2. Coindre JM, Terrier P, Guillou L et al. (2001)

    Predictive value of grade for metastasis

    development in the main histologic types of

    adult soft tissue sarcomas. A study of 1240

    patients from the french federation of

    cancer centers sarcoma group. Cancer 91:

    1914-1926

    3. Coindre JM, Trojani M, Contesso G et al.

    (1986) Reproducibility of a histopathologic

    grading system for adult soft tissue sar-

    coma. Cancer 58: 306-309

    4. Costa J, Wesley RA, Glatstein E, Rosenberg

    SA (1984) The grading of soft tissue

    sarcomas. Results of a clinicopathological

    correlation in a series of 163 cases. Cancer

    53: 530-541

    5. GuillouL,CoindreJM,BonichonFetal. (1997)

    Comparative study of the National

    cancer institute and French federation of

    cancer centers sarcoma group grading

    systems in a population of 410 patients with

    soft tissue sarcoma. J Clin Oncol 15: 350-362

    6. Fletcher CDM, Unni KK, Mertens F

    (2002) Pathology and genetics of tumours

    of soft tissue and bone. IARC Press, Lyon

    7. Meis-KindblomJM,BjerkehageB,BohlingT

    et al. (1999) Morphologic review of 1000 soft

    tissue sarcomas from the Scandinavian

    sarcoma group (SSG) Register. The peer-

    review committee experience. Acta Orthop

    Scand Suppl 285: 18-26

    8. Pisters PWT, Leung DHY, Woodruff J et al.

    (1996) Analysis of prognostic factors in

    1041 patients with localized soft tissue

    sarcomas of the extremities. J Clin Oncol

    14: 1679-1689

    9. Trojani M, Contesso G, Coindre JM

    et al. (1984) Soft tissue sarcomas of

    adults: study of pathological prognostic

    variables and definition of histopatholo-

    gical grading system. Int J Cancer 33:

    37-42

    ON

    CO

    LO

    GIE

    260

    /ColorImageDict > /JPEG2000ColorACSImageDict > /JPEG2000ColorImageDict > /AntiAliasGrayImages false /DownsampleGrayImages true /GrayImageDownsampleType /Bicubic /GrayImageResolution 150 /GrayImageDepth -1 /GrayImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeGrayImages true /GrayImageFilter /DCTEncode /AutoFilterGrayImages true /GrayImageAutoFilterStrategy /JPEG /GrayACSImageDict > /GrayImageDict > /JPEG2000GrayACSImageDict > /JPEG2000GrayImageDict > /AntiAliasMonoImages false /DownsampleMonoImages true /MonoImageDownsampleType /Bicubic /MonoImageResolution 600 /MonoImageDepth -1 /MonoImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeMonoImages true /MonoImageFilter /CCITTFaxEncode /MonoImageDict > /AllowPSXObjects false /PDFX1aCheck false /PDFX3Check false /PDFXCompliantPDFOnly false /PDFXNoTrimBoxError true /PDFXTrimBoxToMediaBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXSetBleedBoxToMediaBox true /PDFXBleedBoxToTrimBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXOutputIntentProfile (None) /PDFXOutputCondition () /PDFXRegistryName (http://www.color.org?) /PDFXTrapped /False

    /SyntheticBoldness 1.000000 /Description >>> setdistillerparams> setpagedevice

Recommended

View more >