Les 7 contrastes de couleurs - ?· Toutes les couleurs peuvent être éclaircies par le blanc et obscurcies…

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • JMLETZELTER Page 1 09/11/2013APPROCHE DE LA COULEUR

    Vous trouverez ci-dessous mon rsum concernant la dmarche et les critres respecter pour obtenir les meilleurs rsultats dune peinture quilibre certains disent harmonieuse. Ce rsum concernant les 7 contrastes de couleurs est un condens dun livre crit par ITTEN.

    Nota : Johannes Itten, est n le 11 novembre 1888 et mort le 25 mars 1967 Zurich.Il fut l'un des professeurs du Bauhaus de 1919 1923. Il prit ds son arrive une influence majeure sur l'enseignement de cette institution. Il y enseigna plus particulirement une thorie des couleurs.

    Au sujet des problmes de couleurs, ITTEN considre quil y a 3 groupes de peintres :- les EPIGONES qui nont pas de couleurs personnelles,- les ORIGINAUX qui peignent comme ils sont eux-mmes et composent suivant leur accord

    subjectif* et intuition personnelle, - les UNIVERSELS qui composent suivant un point de vue largement objectif. Selon le thme

    reprsent ils auront une expression colore diffrente.* Nota : Lorsquon trouve un groupement de couleurs harmonieux, cest notre impression subjective et individuelle qui sexprime. Cest la transposition de nos couleurs subjectives qui finalement sont le plus souvent utilises pour la ralisation de nos peintures. Les accords de couleurs subjectifs peuvent renseigner sur lintrieur de lindividu, sa faon de penser et dagir.

    Les 7 contrastes de couleurs

    REMARQUES : Des exemples de grands peintres viennent illustrer les diffrents contrastes. Ne tenez pas compte de la qualit de ceux-ci. En effet, jai scann des images assez petites ce qui ne permet pas davoir une bonne qualit dimage et rend visible la pixellisation.Par contre, pour mes compositions colores, jai utilis le logiciel Corel ce qui me donne des reprsentations avec des couleurs beaucoup plus relles.

    1) LE CONTRASTE DE LA COULEUR EN SOICe contraste existe au maximum lorsque les 3 couleurs primaires pures sont utilises.Plus on sloigne des couleurs primaires plus le contraste diminue.Ici, jai reprsent les 3 couleurs primaires :le rouge, le jaune et le bleu (voir complment ci-dessous)

    Complment :Pour couper court la guerre de certains spcialistes, apprenez que 2 systmes sont admis : - ci-dessous gauche, le systme soustractif

    utilis en imprimerie, (primaires = cyan-magenta-jaune)

    - et droite, le systme soustractif classique adopt gnralement dans la peinture artistique.Pour le cercle chromatique peinture , la plage du magenta est dporte au profit du rouge, ce qui nous donne aussi deux complmentaires diffrentes par rapport limprimerie.Dans ce cas :orange = complmentaire du bleu

  • JMLETZELTER Page 2 09/11/2013violet = complmentaire du jaune

    Exemple de contraste de la couleur en soi: Broadway boogie-woogie de PIET MONDRIANCes lignes perpendiculaires de couleurs pures sur fond blanc uniforme sont ici des surfaces plus petites quau dbut de sa carrire. Le rythme de la composition a aussi chang.Mais on retrouve les couleurs primaires pures.

    2) LE CONTRASTE CLAIR OBSCURCe contraste existe au maximum entre le blanc et le noir. Mais il sapplique aussi lors de l'utilisation des diffrentes couleurs selon les valeurs de tons.Toutes les couleurs peuvent tre claircies par le blanc et obscurcies par le noir.Ci-contre, vous trouverez mon exemple sur lequel lintensit des couleurs augmente du haut vers le bas. Les diffrentes intensits sont spares par des lignes horizontales dont lintensit diminue du haut vers le bas. Au milieu, vous trouverez ainsi un gris moyen.

  • JMLETZELTER Page 3 09/11/2013

    Exemple du contraste clair-obscur :Laveugle de PABLO PICASSOCe tableau de la priode bleue est peint dans des tonalits claires-obscures. Je suppose compte tenu du sujet, que PICASSO a volontairement utilis des couleurs claires pour souligner les 2 sens par lesquels cet aveugle se rattache au monde. Sa vue dfaillante est compense par le toucher.

    3) LE CONTRASTE CHAUD-FROIDLa couleur la plus chaude du cercle chromatique est le ROUGE-ORANGE., et la plus froide le BLEU-VERT. Toutes les autres couleurs apparaissent froides ou chaudes selon quelles sont places cot dautres tons chauds ou froids.Ce contraste chaud-froid doit surtout tre mis en uvre dans les reprsentations de perspectives atmosphriques : les tons chauds sur le devant, les tons plus froids vers larrire plan.

    Ci-contre exemple :Solidit du brouillard de LUIGI RUSSOLO2 couleurs, lune chaude, lautre froide, sont utilises pour cette reprsentation.

    4) LE CONTRASTE DES COMPLMENTAIRESPour construire ce cercle chromatique, jai reportez les 3 couleurs PRIMAIRES marques P : le JAUNE, le ROUGE et le BLEU.Le mlange de 2 P donne les couleurs SECONDAIRES marques S, par exemple JAUNE + BLEU = VERT.La couleur qui nest pas prise dans ce mlange et qui se situe loppos du vert est la couleur complmentaire, savoir le ROUGE.Nota : PRIMAIRE = 1 couleur, SECONDAIRE (2) = mlange de 2 primaires et TERTIAIRE (3) = mlange de 3 couleurs primaires ou 1 couleur secondaire + 1 couleur primaire.Ainsi, lorang est une couleur secondaire mais aussi la couleur complmentaire du bleu.Les couleurs intermdiaires, par exemple le vert clair a t obtenu en mlangeant les 2 couleurs adjacentes : le jaune et le vert fonc.Si en mlangeant 2 complmentaires vous ne trouvez pas de gris cela veut dire que ce ne sont pas des complmentaires.

  • JMLETZELTER Page 4 09/11/2013

    Exemple de contraste des complmentaires :Le pont de Westminster dANDR DERAINLe choix arbitraire des couleurs est une des caractristiques des peintres fauves .Nanmoins, par ce moyen expressif, lartiste a tenu compte des 2 complmentaires : vert-rouge et jaune-bleu.

    5) LE CONTRASTE SIMULTANELe cerveau humain a ceci de particulier (et que personne nest encore arriv expliquer) quil recherche toujours son complment. Si cette couleur n'existe pas, le cerveau va crer simultanment la couleur complmentaireJe vous suggre de faire cette exprience en regardant une fraction de seconde dans un soleil couchant. Fermez immdiatement les paupires et mettez les paumes de vos mais sur celles-ci.Vous verrez une image rtinienne qui passera lentement du ROUGE au VERT.

    Exemple ci-contre :Le chasseur de chez Maxims de SOUTINERythme des coups de pinceaux et couleurs vives essentiellement rouge et vert donnent une grande agressivit ce tableau. Quand on sait que SOUTINE ne mangeait pas toujours sa faim, on peut mieux comprendre cette reprsentation.

  • JMLETZELTER Page 5 09/11/2013

    6) LE CONTRASTE DE QUALITELe degr de qualit cest le degr de puret ou de saturation des couleurs. Plus les couleurs en prsence sont pures, plus la luminosit est grande. Pour obtenir un contraste de qualit, il convient donc de placer une couleur pure cot dune couleur rompue .

    La couleur rompue ou ternie est obtenu par le mlange dune couleur pure avec du blanc, du noir, du gris ou sa couleur complmentaire.

    7) LE CONTRASTE DE QUANTITECe contraste de proportion est ncessaire du fait que chaque couleur de par sa position na pas le mme poids . Il faut donc quilibrer la taille des surfaces en fonction de ces couleurs.Pour cette taille, il convient aussi de tenir compte de la luminosit des couleurs mises en prsence.Les rapports pour les rgles communment admises sont les suivantes :

    JAUNE ORANGE ROUGE VIOLET BLEU VERT 9 8 6 3 4 6

    Ainsi, le rapport du jaune avec le violet est de :9 et 3 ou 3 et 1 soit 3 carrs en bleu pour 1 en jaunePour lorange et le bleu : 8 et 4 ou 2 et 1 soit 2 rectangles en bleu et 1 en orangePour le rouge et le vert : 6 et 6 ou 1 et 1 soit 2 surfaces identiques.(Voir illustration ci-contre)

    Jai reprsent ci-contre les poids correspondants en les rpartissant sur le cercle chromatique Pour avoir un tableau quilibr, il faut donc utiliser plus de bleu que de jaune, les autres couleurs tant sensiblement identiques.

  • JMLETZELTER Page 6 09/11/2013

    Exemple ci-dessous de contraste de quantit : Noctambule dEDWARD HOPPERIl reprsente les choses telles quelles sont mais respecte nanmoins les rapports de quantit.Lutilisation des couleurs nous donnent une atmosphre trange et presque irrelle

    En esprant que cette approche des couleurs vous permettra de mieux apprhender vos prochaines uvres en participant votre rflexion.Je reste votre disposition pour toute explication complmentaire.

    - ci-dessous gauche, le systme soustractif utilis en imprimerie, (primaires = cyan-magenta-jaune)- et droite, le systme soustractif classique adopt gnralement dans la peinture artistique. Pour le cercle chromatique peinture, la plage du magenta est dporte au profit du rouge, ce qui nous donne aussi deux complmentaires diffrentes par rapport limprimerie.Dans ce cas:orange = complmentaire du bleuviolet = complmentaire du jaune