Rapport annuel 2011 2012

  • View
    597

  • Download
    3

Embed Size (px)

Text of Rapport annuel 2011 2012

  • 1. CENTRE DE RECHER CHES POUR LE D VELOPPEMENT INTERNATIONAL Rapport annuel 2011-2012 Le dveloppement par linnovation Lapport du Canada

2. Le dveloppement par linnovation en 2011-2012 (au 31 mars 2012) 287,8 millions de dollars en produits, qui comprennent 239,4 millions provenant du crdit parlementaire 46,4 millions provenant de contributions de bailleurs de fonds (dont 4,2 millions au titre du recouvrement des cots d'administration) 2 millions provenant dautres sources 4 % de la somme que le Canada a consentie laide internationale 142,3 millions de dollars consacrs de nouvelles activits de recherche 13 bailleurs de fonds partenaires 879 activits de recherche, dont 115 au Canada 742 tablissements subventionns, dont 97 au Canada 119 boursiers, dont 58 sont des Canadiens Le CRDI appuie des travaux de recherche dans les pays en dveloppement afin dy rduire la pauvret, ce qui est lobjectif vis par les activits de dveloppement international du Canada. Le CRDI favorise la croissance et le dveloppement et veille promouvoir la diffusion des connaissances auprs de responsables des politiques, de chercheurs et de collectivits de par le monde. Il en rsulte des solutions locales et mondiales novatrices et durables, qui offrent des choix aux personnes qui en ont le plus besoin et font changer les choses. moins dindication contraire, toutes les sommes mentionnes dans ce rapport annuel sont en dollars canadiens. 3. 2 Message de la prsidente du Conseil des gouverneurs 3 Message du prsident du Centre 4 Survol de lexercice 6 LES PRIORITS DU CANADA LAVANT-PLAN Contribution aux objectifs du Canada en matire de politique trangre 8 LA RALISATION DES OBJECTIFS 9 LES PROGRAMMES DE RECHERCHE n Agriculture et environnement n Politiques de sant mondiale n Science et innovation n Politique sociale et conomique 18 Les Canadiens, partenaires du dveloppement 19 LE CONSEIL DES GOUVERNEURS Gouvernance du CRDI 22 Lexcellence de bnficiaires de subventions du CRDI reconnue 23 LA GESTION ET LA MESURE DU RENDEMENT 24 Grance et reddition de comptes 27 Analyse de la direction 47 tats financiers 75 Coordonnes Table des matires BANQUEMONDIALE/CURTCARNEMARK 4. Au cours du dernier exercice, deux priorits ont retenu lattention du Conseil des gouverneurs : continuer de faire progresser lexcution du Cadre stratgique 2010-2015 et concrtiser lapport du CRDI au plan daction de rduction du dficit du gouvernement du Canada. Il sagissait doeuvrer de concert avec la direction du Centre pour que les deux objectifs soient raliss de la faon la plus harmonieuse possible. En juin 2011, le Conseil a approuv quatre nouveaux programmes, soit deux qui sont rattachs aux politiques de sant, et les deux autres, la science et linnovation. Ce faisant, il mettait la touche finale la restructuration de larchitecture des programmes prvue dans le cadre stratgique du CRDI. Ce cadre exhaustif, intitul Le dveloppement par linnovation, a pour ide matresse de faire en sorte que le soutien que le CRDI consent la recherche soit au diapason de lvolution des problmes des pays pauvres du monde et continue de concourir la ralisation des objectifs du gouvernement du Canada, notamment en matire de politique trangre, de dveloppement international et de science et technologie. la suite dun processus de planification rigoureux, le CRDI a adopt des mesures de rduction du dficit la fin de mars, aprs le dpt du budget et juste avant la fin de lexercice financier. La direction a vit, dans la mesure du possible, de rduire les programmes, mais elle a d mettre fin lun des nouveaux programmes relevant du domaine Science et innovation. Sur le plan administratif, le CRDI a fusionn ses deux bureaux en Afrique subsaharienne en un seul bureau, Nairobi, et ses deux bureaux dAsie en un seul, New Delhi. Pendant tout lexercice, le Conseil des gouverneurs a fourni des conseils stratgiques la direction du Centre et la guide dans la planification et la mise en oeuvre des mesures de rduction des cots. Le plan daction prvoit une rduction de la taille du Conseil des gouverneurs, qui compte dsormais 14 membres. Il demeure tout de mme impratif de veiller ce que le Conseil regroupe un solide amalgame de chefs de file de la recherche sur la scne internationale et de Canadiens, issus des domaines de la gouvernance et de la finance et du monde universitaire. Nous estimons y tre arrivs dans le cadre de la transition au nouveau contexte de gouvernance. Tous les gouverneurs sont fiers de ce que le CRDI soit parvenu traverser cette priode difficile en ne perdant pas de vue sa mission centrale : soutenir la recherche applique afin daider les pays en dveloppement accrotre leur scurit et leur prosprit, assurer laccs aux services de sant et amliorer leur scurit alimentaire. Le Conseil tient galement ce que le CRDI continue dentretenir des liens trs troits avec le milieu de la recherche au Canada et quil semploie mobiliser le savoir-faire des spcialistes canadiens afin quils collaborent avec de brillants chercheurs des pays en dveloppement pour relever les dfis que pose le dveloppement. Tout cela aide le Canada se doter de lassise de connaissances et des talents dont il a besoin pour tre encore plus novateur dans sa dmarche daide au dveloppement. Au cours de lexercice, Claude-Yves Charron, Ged Davis, Andy Knight et Andrs Rozental ont quitt le Conseil. Leur apport prcieux nos dlibrations nous manquera normment. Comme toujours, je me rjouis de la remarquable contribution des gouverneurs au sein du Conseil, du dvouement de la direction du CRDI et de la loyaut et du travail assidu du personnel du Centre. n La prsidente du Conseil des gouverneurs, Lhonorable Barbara McDougall Message de la prsidente du Conseil des gouverneurs 2 R APPOR T ANNUEL DU CRDI 2011-2012 5. En 2011-2012, le CRDI a connu un excellent exercice au cours duquel il a contribu laction du gouvernement en soutenant des recherches ayant un lien avec les priorits que ce dernier sest fixes en matire de dveloppement. Le Canada jouit dune rputation mondiale en qualit de chef de file en recherche agricole, recherche qui a dailleurs jou un rle de premier plan dans le dveloppement du pays. Donnant suite lengagement que le trs honorable Stephen Harper, Premier ministre du Canada, a pris au Sommet du G8 de 2009, le CRDI et lAgence canadienne de dveloppement international ont continu de favoriser ltablissement de partenariats runissant des chercheurs du Canada et de pays en dveloppement en vue de diversifier les productions culturales et animales, en faisant en sorte que celles-ci puissent sadapter aux conditions climatiques difficiles, et daider les agriculteurs et agricultrices optimiser la production vivrire et accrotre la valeur nutritive des aliments cultivs. Le Premier ministre a profit de la runion des chefs de gouvernement du Commonwealth, en novembre 2011, pour annoncer un nouvel apport de 62 millions de dollars au Fonds canadien de recherche sur la scurit alimentaire internationale, dans le but de contribuer latteinte des rsultats ncessaires pour satisfaire la demande daliments de demain. Parmi les engagements de taille pris loccasion du Sommet du G8 que le Canada a accueilli en 2010 figurait linitiative de Muskoka sur la sant des mres, des nouveau-ns et des enfants, lance par le Premier ministre. Le CRDI a soutenu cette initiative par le truchement de Grands Dfis Canada, un consortium financ par le gouvernement auquel il est associ tout comme le sont les Instituts de recherche en sant du Canada, en finanant la qute mondiale de mesures de prvention et de traitements novateurs visant les femmes enceintes et les nouveau-ns des collectivits pauvres. En outre, Grands Dfis Canada a lanc linitiative Sauver des cerveaux, qui a pour prsidente honoraire Mme Laureen Harper et pour objectif damliorer le sort de quelque 200 millions denfants qui ont de srieux obstacles surmonter au cours des 1 000 premiers jours de leur vie, dont la malnutrition. Je suis particulirement fier de lInitiative Think tank qui, en investissant 15 millions de dollars provenant des contri- buables canadiens, russit mobiliser une contribution additionnelle de 100 millions de dollars auprs de la Fondation William et Flora Hewlett, de la Fondation Bill et Melinda Gates et des gouvernements du Royaume-Uni et des Pays-Bas. Linitiative aide les think tanks rehausser la qualit de leurs recherches afin quelles clairent et influencent les politiques dans les pays en dveloppement. Au Ghana, par exemple, lInstitute of Economic Affairs aide le Parlement du pays dterminer quelle serait la meilleure utilisation faire des recettes tires de lexploitation ptrolire. Linitiative, qui en est sa troisime anne, a reu un trs bon accueil sur la scne internationale, et les partenaires ont amorc des pourparlers en vue de sa reconduction en 2014. Ce ne sont-l que quelques-uns des rsultats obtenus grce la programmation du CRDI. Le site Web (www.crdi.ca) donne une meilleure ide de lenvergure de son action. Cest un vritable privilge que dtre au service des Canadiens et des Canadiennes et de semployer trouver des solutions concrtes des problmes rels et favoriser lautosuffisance des pays en dveloppement. Le personnel du CRDI sen trouve trs honor. n Le prsident et premier dirigeant du Centre, David M. Malone Message du prsident du Centre David M. Malone accueille Ibrahim Gambari, reprsentant spcial conjoint de lONU et de lUnion africaine au Darfour, au CRDI. R APPOR T ANNUEL DU CRDI 2011-2012 3 CRDI 6. 4 R APPOR T ANNUEL DU CRDI 2011-2012 APERU DES AC TIVITS Survol de lexercice Profil du Centre Remarques (page 5) a Sommes reues des fins particulires : Fonds dinnovation pour le dveloppement (39,8 millions de dollars), apport de financement acclr pour la lutte contre les changements climatiques (33,4 millions de dollars) et autres (1,8 million de dollars) b Les affectations de programme (subventions) comprennent toutes les affectations destines aux doma