Cinquante nuances plus sombres - Le Livre de Poche

  • View
    222

  • Download
    6

Embed Size (px)

Text of Cinquante nuances plus sombres - Le Livre de Poche

  • EL JAMES

    Cinquante nuances plus sombres

    ROMAN TRADUIT DE LANGLAIS PAR AURLIE TRONCHET

    JC LATTS

  • 9

    Prologue

    Il est revenu. Maman dort ou bien elle est denouveau malade.

    Je me recroqueville sous la table de la cuisinepour me cacher. Je vois maman travers mesdoigts. Elle est endormie sur le canap. Sa mainrepose sur le tapis vert poisseux, et lui porte sesgrosses bottes avec la boucle qui brille. Il crie surmaman en se tenant au-dessus delle.

    Il la frappe avec un ceinturon. Debout! Debout!Tu nes quune trane dfonce. Tu nes quune tranedfonce. Tu nes quune trane dfonce. Tu nesquune trane dfonce. Tu nes quune trane dfon-ce. Tu nes quune trane dfonce.

    Maman sanglote. Arrte. Je ten prie, arrte. Mamanne crie pas. Maman se met en boule.

    Je me bouche les oreilles et je ferme les yeux. Lebruit cesse.

    Il se tourne et je vois ses bottes lorsquil entre entapant des pieds dans la cuisine. Il a toujours leceinturon. Il me cherche.

    Il saccroupit en souriant. Il sent mauvais. Il puela cigarette et lalcool. Te voil, petit merdeux.

    Il se rveille dans un gmissement effrayant. Sei-gneur! Il est tremp de sueur et son cur bat toutrompre. Bon sang, mais quest-ce qui se passe? Assis

  • droit dans le lit, il se prend la tte dans les mains.Bordel. Ils sont de retour. Ce bruit, ctait moi. Il inspireprofondment pour se calmer et sefforce de viderson esprit et ses narines de lodeur du bourbon basde gamme et de la puanteur froide des Camel.

  • 11

    1.

    Jai survcu au Troisime Jour Aprs Christian et mon premier jour au bureau. Toute distraction at bienvenue. Le temps a fil dans une brume denouveaux visages, de nouvelles tches accomplir,et de M.Jack Hyde. M.Jack Hyde Il se pencheau-dessus de moi en souriant. Il est appuy contremon bureau et ses yeux bleus brillent.

    Excellent travail, Ana. Je pense que nousallons former une bonne quipe.

    Je ne sais comment je parviens esquisser unsemblant de sourire.

    Je vais y aller, si vous tes daccord, je mur-mure.

    Bien sr, il est 17h30. On se voit demain. Bonne soire, Jack. Bonne soire, Ana.Je ramasse mon sac main, jenfile ma veste

    dans un haussement dpaules et je me dirige versla porte. Dehors, je prends une profonde inspira-tion de lair du soir de Seattle. Cela ne comble enrien le vide dans ma poitrine, un vide qui sest ins-tall depuis samedi matin, un creux douloureux quime rappelle ce que jai perdu. Je marche vers larrtde bus, tte baisse, les yeux rivs mes pieds, ensongeant au fait que je ne peux plus utiliser maWanda adore, ma vieille Coccinelle ou lAudi.

  • 12

    Je claque aussitt la porte sur cette pense. Non.Ne pense pas lui. Bien sr, je peux me payer unevoiture une belle voiture neuve. Je le souponnedavoir t trop gnreux dans son paiement etcette ide me laisse un got amer dans la bouche,mais je men dbarrasse trs vite et mefforce degarder mon esprit aussi engourdi et vide que pos-sible. Il ne faut pas que je pense lui. Je nai aucuneenvie de me remettre pleurer pas dans la rue.

    Lappartement est vide. Kate me manque, jelimagine allonge sur une plage de la Barbarde entrain de siroter un cocktail frais. Jallume le tlvi-seur cran plat pour que le bruit remplisse le videet me procure un semblant de compagnie. Mais jencoute pas ni ne regarde. Assise, je fixe le mur debriques dun air absent. Je suis hbte. Je ne res-sens rien dautre que la douleur. Combien de tempsme faudra-t-il endurer cet tat?

    La sonnette de la porte qui retentit me tire demon angoisse et mon cur marque un arrt. Quicela peut-il bien tre? Jappuie sur le bouton delinterphone.

    Livraison pour MlleSteele, mannonce unevoix lasse et dsincarne.

    La dception sabat sur moi. Je descends sansenthousiasme au rez-de-chausse. Un jeunehomme mchonnant bruyamment un chewing-gum est appuy contre la porte dentre et tientune grande bote en carton. Je signe et jemporte lepaquet ltage. La bote est norme et tonnam-ment lgre. Elle contient deux douzaines de rosesblanches et une carte.

    Flicitations pour ton premier jour de travail.Jespre que ta journe sest bien passe.

    Et merci pour le planeur.

  • 13

    Ctait une charmante attention.Il trne firement sur mon bureau.

    Christian

    Jexamine la carte dactylographie et le creuxdans ma poitrine sagrandit. Aucun doute, cest sonassistante qui sest charge de cet envoi. Christianna certainement rien voir avec cette dlicatesse.Cest trop douloureux dy penser. Jexamine lesroses elles sont magnifiques et je ne peux mersoudre les jeter la poubelle. Je vais chercherun vase la cuisine.

    Cest ainsi quune routine se met en place: serveiller, aller travailler, pleurer, dormir. Enfin,essayer de dormir. Je ne peux mme pas lui chapperdans mes rves. Son regard gris brlant, son airperdu, ses cheveux cuivrs, tout en lui me hante. Etla musique toute cette musique je ne la supporteplus. Je prends bien soin de lviter tout prix. Mmeles jingles des publicits me donnent le frisson.

    Je nen ai parl personne, pas mme ma mreou Ray. Je nai pas la force de discuter pour lemoment. Non, je ne veux pas de a. Je suis devenueune sorte dtat insulaire, un territoire ravag etdchir par la guerre o rien ne pousse et o lhori-zon est dsol. Voil, cest moi. Je peux tre eninteraction avec les autres au travail, mais asarrte l. Si je parle maman, je sais que je mebriserai davantage et il ne reste plus rien briseren moi.

    Manger mest difficile. Au djeuner, mercredi, jeparviens ingurgiter un yaourt et cest la premirefois que je malimente depuis vendredi. Je survis grce une toute rcente tolrance aux latte et au CocaLight. Je tiens grce la cafine, mais je suis tendue.

  • 14

    Jack a commenc me tourner autour. Il me posedes questions personnelles. Il magace. Quest-cequil veut? Je reste polie mais je dois le garder distance.

    Je massois et jentreprends de traiter une pile decourriers qui lui sont adresss, ravie de la distrac-tion apporte par cette basse besogne. Ma botemail mannonce larrive dun nouveau message etje vrifie aussitt de qui il provient.

    Bordel. Un message de Christian. Oh non, pasici pas au bureau.

    De: Christian GreyObjet: DemainDate: 8juin 2011 14:05: Anastasia SteeleChre Anastasia,Pardonne-moi cette intrusion ton travail. Jespre quecela se passe bien. As-tu reu mes fleurs?Je constate que le vernissage de lexposition de tonami a lieu demain. Je suis certain que tu nas pas eu letemps de tacheter une voiture, et cest assez loin. Jeserais plus quheureux de taccompagner si tu le sou-haites.Tiens-moi au courant.

    Christian GreyP-DG, Grey Enterprises Holding, Inc.

    Mes yeux semplissent de larmes. Je quitte monbureau la hte pour me prcipiter aux toilettes oje me rfugie dans une des cabines. Lexposition deJos. Je lui avais promis dtre l et jai complte-ment oubli. Merde, Christian a raison: commentvais-je y aller?

    Je prends mon front dans mes mains. Pourquoi

  • 15

    Jos na-t-il pas tlphon? Maintenant que jypense, pourquoi personne ne ma appele? Javaistellement la tte ailleurs que je ne me suis mmepas tonne du silence de mon portable.

    Merde! Quelle idiote! Jai laiss le programme derenvoi dappel vers le BlackBerry. Quel bordel.Christian doit recevoir mes appels moins quilnait balanc le BlackBerry. Comment sest-il pro-cur mon adresse de messagerie?

    Il connat bien ma pointure, une adresse de mes-sagerie lectronique na pas d lui poser de pro-blmes.

    Suis-je capable de le revoir? Pourrai-je le suppor-ter? Ai-je envie de le voir? Les yeux clos, je rejettela tte en arrire tandis que le chagrin et le dsir metranspercent. Bien sr que jen ai envie.

    Peut-tre peut-tre puis-je lui dire que jaichang davis Non, non, non. Je ne peux passortir avec un homme qui prend du plaisir mefaire souffrir, un homme qui est incapable demaimer.

    Des souvenirs pnibles traversent mon esprit: levol en planeur, nos mains qui se tiennent, les bai-sers, la baignoire, sa douceur, son humour et sonregard sombre, menaant et sexy. Il me manque.Cela fait cinq jours, cinq longs jours dangoisse quimont paru une ternit. Je mendors en pleurant lesoir, en regrettant dtre partie, en esprant quilpuisse tre diffrent, en dsirant que nous soyonsensemble. Combien de temps encore ce sentimentatroce et crasant va-t-il durer? Je suis au purga-toire.

    Je me recroqueville, mtreignant fort pour nepas meffondrer. Il me manque. Il me manque vrai-ment Je laime. Cest simple.

    Anastasia Steele, tu es au travail! Il faut que je soisforte. Mais je veux aller au vernissage de Jos et, au

  • 16

    fond de moi, la masochiste dsire voir Christian.Jinspire profondment avant de rejoindre monbureau.

    De: Anastasia SteeleObjet: DemainDate: 8juin 2011 14:25: Christian GreyBonjour Christian,Merci pour les fleurs, elles sont trs jolies.Oui, ce serait sympa que tu memmnes.Merci.

    Anastasia SteeleAssistante de Jack Hyde, diteur, SIP

    En consultant mon portable, je constate quil esttoujours programm pour renvoyer les appels sur leBlackBerry. Jack est en runion et jappelle aussittJos.

    Salut, Jos, cest Ana. Salut, belle trangre.Son ton est si chaleureux et accueillant que je

    manque de craquer de nouveau. Je ne peux pas parler longtemps. quelle

    heure dois-je venir pour ton vernissage demain? Tu viens toujours?Il a lair tout excit. Bien sr.En imaginant sa mine rjouie, jai mon premier

    sourire sincre depuis cinq jours. 19h30. demain alors. Salut, Jos. Salut, Ana.

  • 17

    De: Christian GreyObjet: DemainDate: 8juin 2011 14:27: Anastasia SteeleChre Anastasia, quelle heure dois-je venir te chercher?

    Christian GreyP-DG, Grey Enterprises Holding, Inc.

    De: Anastasia SteeleObjet: DemainDate: 8juin 2011 14:32: Christian GreyLe vernissage commence 19:30. Quelle heure teconviendrait?

    Anastasia Ste