Imagerie cérébrale et troubles du développement chez l’enfant

  • Published on
    30-Dec-2016

  • View
    215

  • Download
    2

Embed Size (px)

Transcript

  • 33es Journes Scientifiquesde Thrapie Comportementale

    et Cognitive

    AFTCC, Paris, 2005 Journal de Thrapie Comportementale et Cognitive 2005, 15, Hors Srie, 7-9

    Rsums des communications

    CONFRENCES

    CONFRENCE 1

    Imagerie crbrale et troubles du dveloppement chez lenfant

    M. ZILBOVICIUS

    INSERM-CEA ERM0205, Service Hospitalier Frdric Joliot,Orsay.

    Lautisme infantile est reconnu comme un trouble svre,global et prcoce du dveloppement de lenfant li undysfonctionnement crbral. Il associe des dficits compor-tementaux et cognitifs svres une absence danomaliesmorphologiques crbrales flagrantes.

    Ainsi, rcemment, des tudes dimagerie fonctionnelle (TEP) aurepos ont mis en vidence une diminution significative du dbitsanguin crbral localise au niveau du lobe temporal (gyruset sillon temporal suprieur) chez les enfants autistes (Zilbo-vicius et coll., 2000). Ces rsultats ont t confirms par ltudedune quipe japonaise en SPECT (Ohnishi et coll., 2000). Cetteanomalie a pu tre dtecte de faon individuelle chez 25 autistessur 32 soit 76 % des enfants tudis. Le gyrus et le sillon tempo-ral suprieur jouent un rle essentiel dans le traitement des in-formations auditives et dans lintgration de plusieurs modalitssensorielles. Ils interviennent aussi dans la perception sociale (traitement dinformations comme le regard, lexpression facialeou la posture ncessaires lanalyse des dispositions et des inten-tions dautrui ; Allison et coll., 2000).

    En IRM anatomique, la possibilit de raliser une morphomtrieen tout point du cerveau aprs une segmentation automatiqueentre la substance grise et la substance blanche a ouvert unenouvelle voie dans la recherche des anomalies structurales subti-les. Cette nouvelle mthode nous a permis de mettre en viden-ce une diminution bilatrale de la substance grise localise dansla rgion temporale suprieure chez 21 enfants autistes dgescolaire compars 10 enfants normaux. La localisation de cetteanomalie structurelle concide avec celle des anomalies fonction-nelles observes en TEP et en SPECT (Boddaert et coll., 2004).

    Enfin, il existerait une aire spcialise dans la perception dela voix humaine, localise dans le sillon temporal suprieur(Belin et coll., 2000). Nous avons montr que cette aire spci-fique du traitement de linformation vocale ne sactive paschez les autistes lorsquils coutent la voix humaine (Gervaiset coll., 2004). Un dysfonctionnement de ces rgions temporalesexpliquerait les difficults de communication de lautiste et lecaractre inhabituel de leurs ractions aux sons.

    Ces anomalies localises du DSC ainsi que les anomalies dela ractivit corticale corroborent certaines observations cli-niques, neurophysiologiques et cognitives essentielles delautisme de lenfant. Enfin, une meilleure caractrisation deces anomalies fonctionnelles devra permettre dintgrer lesdonnes de limagerie dans les recherches cliniques, gntiqueset thrapeutiques concernant lautisme infantile.

    Mots-cls : autisme, imagerie crbrale, TEP.

Recommended

View more >