La Petite Abeille De Sainte Rita P.P. BC 10701chapellesainterita.e- .La Petite Abeille De Sainte
La Petite Abeille De Sainte Rita P.P. BC 10701chapellesainterita.e- .La Petite Abeille De Sainte

La Petite Abeille De Sainte Rita P.P. BC 10701chapellesainterita.e- .La Petite Abeille De Sainte

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of La Petite Abeille De Sainte Rita P.P. BC 10701chapellesainterita.e- .La Petite Abeille De Sainte

  • Belgique - Belgie

    P.P.

    7600 Pruwelz

    BC 10701

    P501341

    La Petite Abeille De Sainte Rita

    Bulletin trimestriel Oct - Nov - Dc 2014 10, Rue de la Savatte 7604 BRASMENIL (Belgique)

    Bureau de dpt : 7600 PERUWELZ P501341 BC10701

    Chers Amis de Sainte Rita,

    Tempus fugit !!! Oui , comme le temps passe vite ! Nous voici au cur de la

    rentre lheure o jcris ces lignes Et quavons- nous bien pu faire de ce

    temps ??

    Avons -nous su mettre une belle partie de ce temps au service de Dieu par la

    prire, la mditation, la messe du dimanche ? ou avons- nous laiss fuir ce

    temps prcieux comme une poussire agite par le vent ??

    Tempus fugit !!! et dans la prcipitation de ce monde au rythme inhumain,

    avons-nous pris le temps de confier nos rentres ce Dieu auquel nous devons

    tout ?

    Ce temps qui passe trop vite, de plus en plus vite mesure que lge avance et

    qui fait regretter parfois tant de choses dlaisses.. Le temps passe si vite quil

    apparait interdit de le gaspiller.

    Ce don de Dieu devrait nous tenir bien plus cur Il est trop court pour le ngliger

    Pourtant Notre Seigneur nous donne les moyens den faire autre chose que ce que les hommes daujourdhui

    en font .

    Chacun sa mesure peut apporter sa pierre ldification du Royaume du Christ, il suffit de le vouloir.

    Confions-nous Notre Dame en ce mois doctobre, mois du Rosaire par la prire du Chapelet. Invitons les en-

    fants le faire ! Il y a dautres LEPANTE en ce XXIe sicle, il y a tant dautres victoires remporter contre le

    mal et lerreur. Mettons-nous sous la protection de Notre Dame Quesonnom nequittejamaistoncur

    disait Saint Bernard.

    Demandons aussi la protection de nos anges gardiens qui nous conduiront sans cueil jusquau trne du Christ

    Roi de lUnivers que nous fterons fin octobre. Que son Rgne arrive !!!

    Et nous le redirons avec lassemble des Saints au 1er novembre, fte de ceux qui ont combattu le bon combat

    et nous demandent de marcher dans leurs pas.

    Tempus fugit !!! Nos dfunts nous le rappelleront encore tout au long du mois de Novembre. Pensons prier

    pour toutes les mes du Purgatoire, elles nous le revaudront bien plus que ce que sont nos mrites prier

    pour elles.

    Que ce trimestre qui fermera peu peu lanne soit pour chacun de vous par lintercession de Sainte Rita

    source de grces et de misricorde. Telle est ma prire vos intentions.

    Chanoine Franois Xavier de Dainville

    d

    . Res

    p. :

    Cha

    noin

    e F.

    -X. d

    e D

    ainv

    ille

    Vos offrandes, vos messes, vos neuvaines de lumire.

    Vous pouvez nous faire parvenir vos intentions de messe par le moyen du compte bancaire :BE07068230437166 GKCCBEBB. uvre de Ste Rita 10, rue de la Savatte 7604 Brasmnil.Vous pouvez galement les dposer dans le tronc la chapelle. Nos amis franais, peuvent nous faire par-venir un chque libell uniquement a lordre de A.S.B.L. Notre-Dame de lEsprance ou se servir de notrecompte en France : Banque CIC - IBAN FR76 3002 7172 4900 0587 7600 160 BIC CMCIFR2E .Les lampes de neuvaines (4) sont allumes ds rception de votre offrande, ou le jour que vous indiquezen communication. Adresse courriel de la chapelle ; chap.rita@live.be

    Le Calendrier 2015 est en prparation . Il sera consacr aux demandes du NOTRE PRE.Comme l'an dernier rservez le ds maintenant en versant une offrande (minimum 5 ) sur le compteavec la mention "Calendrier 2015" MERCI

  • Saint Camille de Lellis (suite et fin)

    Admis par les capucins de Manfredonia, il se montra si bien converti quon len-voya faire son noviciat Trivento. En chemin, un soir, comme il sapprtait tra-verser une rivire, il entendit une voix lui crier du haut dune montagne : Ne vapas plus loin, ne passe pas ! Il regarda pour voir qui lui parlait, et, napercevantpersonne, il continua davancer ; la mme voix lappela trois fois et parvint enfin larrter ; il revint sur ses pas et sendormit sous un arbre : le lendemain, il appritque la rivire tait l si profonde quil y et certainement perdu la vie sil ne se

    ft arrt. Au couvent de Trivento, sa vie fut parfaite mais la plaie de sa jambe stant rouverte et envenime, ildut retourner lhpital romain de Saint-Jacques des Incurables o il se mit sous la direction de saint PhilippeNri. Guri, il resta, comme infirmier et devint le matre de maison (conome). Bon gestionnaire, il fit passer lesrevenus annuels de lhpital de cent quatorze cent quatre-vingt-seize cus bien quil exiget la meilleure mar-chandise et quil refust le bl de mauvaise qualit.

    Il envisagea de rformer les soins et, avec le chapelain et quatre infirmiers, de crer une association dinfirmiers(aot 1582) mais il choua devant lincomprhension des directeurs de lhpital ; cest alors quil songea fonderune congrgation entirement consacre au soin des malades. Pour mettre en uvre son projet, il comprit quillui fallait tre prtre, aussi, tout en continuant son travail dconome de lhpital, alla-t-il suivre les cours duCollge Romain.

    Ordonn prtre, il clbra sa premire messe dans la chapelle de lhpital Saint-Jacques des Incurables (10 juin 1584) dont les directeurs le nommrent chapelain de la Madonnina des Miracles. Contrelavis de saint Philippe Nri, il abandonna sa charge dconome, quitta lhpital et, dans sa cha-pelle, le 8 septembre 1584, il reut ses premiers disciples qui furent employs lhpital duSaint-Esprit: Parfois, il y a jusqu deux cents lits occups, et cest qui vomira, toussera, criera, ti-rera le souffle, rendra lme, se dmnera frntiquement tant quil faut le lier; et cest qui gmira et qui se lamentera... Se pourvoir de pain, de viande, dpices, de draps et decouver- tures, cest quoi largent russit sans grande fatigue. Mais le service est mau-vais superlativement, abominable. Pensez si on tient venir vider les vases de ces gens-l, six giuli par mois ; on en donnerait dix que ce serait la mme chose.

    Les nouveaux religieux nayant pas de chapelle, ils obtinrent le couvent de la Madeleineet les logis adjacents (1586). Approuv par les papes, Camille de Lellis fut le premier prfetgnral de son ordre, charge quil abandonna en 1607. Aprs que Grgoire XIV eut fulminla bulle qui rigeait lOrdre des Ministres des infirmes sous la rgle de Saint-Augustin (21septembre 1591), le 8 septembre 1591, fte de la Nativit de la Sainte Vierge, en lglise ducouvent de la Madeleine, les vingt-cinq premires professions purent tre faites o chaque ca-millien disait Dieu : Je vous promets de servir les pauvres malades, vos fils et mes frres,tout le temps de ma vie, avec le plus de charit possible.

    Atteint de graves infirmits, puis par de nombreux voyages, Camille de Lellis mourut Rome, au couvent de la Madeleine, le 14 juillet 1614, un heure aprs le commence-ment de la nuit. Quand le cardinal Ginnasio lui porta le viatique, il dit : Je recon-nais, Seigneur, que je suis le plus grand des pcheurs et que je ne mrite pasde recevoir la faveur que vous daignez me faire; mais sauvez-moi parvotre infinie misricorde. Je mets toute ma confiance dans les mritesde votre prcieux sang. Il laissait 15 maisons et 8 hpitaux 242 pro-fs, rpartis en 5 provinces. Benot XIV batifia (2 fvrier 1742) et ca-nonisa (29 juin 1746) Camille de Lellis. Un dcret de la congrgationdes Rites (15 dcembre 1762), sign par Clment XIII le 18 juillet,tend sa fte toute lEglise. Avec saint Jean de Dieu, Lon XIII leproclame patron des malades et des hpitaux (22 juin 1886), Pie XIle proclame patron du personnel des hpitaux (28 aot 1930).

    Le Pape Pie X rglementa aussi la prdication et l'enseignement du catchisme. Rappelantaux curs leur devoir d'instruire le peuple des vrits de la religion, il voulut que, chaque

    dimanche et chaque fte de l'anne, ils expliquent le texte du catchisme du Concile de

    Trente.

    Le 20 dcembre 1905, il publia le dcret Sacra Tridentina Synodus o il exhortait laCommunion frquente et quotidienne, tous les fidles ayant atteint l'ge de raison.

    Cette sollicitude du Saint-Pre rappeler tous les fidles la Communion frquente etquotidienne produisit partout une bonne impression. Ce fut un vritable rveil universel de

    la dvotion l'Eucharistie.

    Constatant qu'un peu partout on retardait d'une faon abusive l'acte solennel de la premire Communion, il dcida que celle-cise ferait dsormais l'ge de sept ans.

    Le seul chant liturgique adopt par l'Eglise fut celui auquel St. Grgoire le Grand a donn son nom. A ct duchant grgorien l'Eglise admit aussi la musique polyphonique, que le gnie classique de Palestrina et de quelques

    autres compositeurs porta son apoge au XVIme sicle. Toutefois, a et l, les compositions profanes et

    thtrales prenaient le pas sur le chant grgorien qui, par ailleurs commenait tre d-

    natur par les liturgistes.

    Dans son Encyclique Motu proprio du 22 novembre 1903, le Pape Pie X s'le-

    vait avec force contre cette profanation. Il cra une commission spcialement

    charge de rtablir dans sa beaut primitive le chant liturgique, et fonda

    l'cole suprieure de musique sacre.

    A ses rformes ncessaires, il se devait d'y ajouter celle du Brviaire et duMissel: par la Bulle Divino afflatu du 1er novembre 1911, il traa les grandes

    lignes de cette importante rforme, l'issu de quoi le nouveau Brviaire et le

    nouveau Missel furent publis.

    Comme chacun le sait, les Saints et les Bienheureux sont nos intercesseursauprs de Dieu. Nous recourons eux pour obtenir les grces dont nous avons be-

    soin. Pie X canonisa donc quatre Saints et batifia soixante-treize Bienheureux dont

    le Bienheureux Jean Marie Vianney cur dars le 8 janvier 1905 et la Bien heureuse

    Jeanne dArc le18 avril 1909.

    suivre

    Saint PIE X (suite 2)