Click here to load reader

Le voyage infini

  • View
    221

  • Download
    4

Embed Size (px)

Text of Le voyage infini

  • LE VOYAGE INFINI

  • malcolm lowry

    LE VOYAGE INFINIVers la mer Blanche

    Traduit de langlais par Martine De Clercq

    P r F A C E D E J A C q u E s D A r r A s

  • Du MME AuTEur

    Ultramarine, Sombre comme la tombe o repose mon ami, En route vers l'le de Gabriola, Des heures durant, Denol, 2005

    Lunar Caustic, ditions 10/18, 2004coute notre voix, Seigneur..., ditions 10/18, 2005Sous le Volcan, nouvelle traduction de Jacques Darras, Grasset, 1987Ultramarine, L'imaginaire, Gallimard, 1978Au-dessous du volcan, traduction de stephen spriel et Clarisse

    Francillon, Folio, Gallimard, 1973

  • Titre original: In Ballast to the White Sea

    university of Ottawa Press, 2014.Copyright original: The Estate of Malcolm Lowry.

    Et pour la traduction franaise:Libella, Paris, 2015.

    La prsente traduction a t tablie partir du texte rvis par lquipe de luniversit dOttawa. Ce texte a t dit et annot par

    Patrick A.McCarthy et Chris Ackerley. La prsente publication comprend une traduction complte du texte et une slection des notes de bas

    de pages figurant dans ldition universitaire en anglais.

    IsBN: 9782 283028025

  • Prface

    GLACE ET FEU

    On nen aura donc jamais fini avec Malcolm Lowry. Disparu depuis plus dun demi sicle dj, aprs une vie derrance, de navigations, de descentes de plus en plus profondes dans labme de lalcool, de pathtiques dchirures sentimentales, de volatilisations de manuscrits dans les flammes de lincendie, lcrivain de Liverpool continue de nous adresser des nouvelles de lau del. Ou de len de de la mort. Par quoi est ravive notre passion pour son exceptionnel itinraire. Lowry est aujourdhui aussi vivant que jamais, comme sil avait conclu avec le destin un pacte de dette inextinguible quil faudra plus quune ternit, avec le concours de ses exgtes, pour effacer. Lowry, en vrit, ne veut pas quelle soit efface mais quelle demeure ouverte comme la sombre coupure au fond du jardin de Cuernavaca, la barranca, domine par la figure duelle des volcans mexicains. Il faut croire que pour ce Faustien concret, ce quasi matrialiste de la blessure ouverte entre lhomme et Dieu, il y a du plaisir lenfer.

    Voici, dans les pages qui suivent, le dernier pisode de la saga auquel personne ne sattendait. reportons nous dabord au 7juin 1944, sur la cte canadienne du Pacifique, au nord de Vancouver o Malcolm et sa seconde pouse, Margerie

    9

  • Bonner, se sont tablis, Dollarton trs exactement. Lespce de cabane sommaire o ils ont lu domicile, au bord de locan, o lcrivain, depuis un ponton quil a difi de ses propres mains, pique quotidiennement une tte dans leau froide, prend soudainement feu. Tandis que lcrivain va chercher de laide dans le voisinage, Margerie rentre hroquement dans la cabane et sauve le manuscrit dUnder the Volcano 1. qui na jamais mieux mrit son nom. lintrieur reste un autre manuscrit, en cours de rvision, celui de In Ballast to the White Sea 2. Pour le sauver Malcolm brave son tour les flammes, reoit une poutre en feu sur le dos qui le brle au troisime degr. peine pourra til exhumer quelques fragments de papier carboniss. Dploration gnrale ! Dans une carte postale son ami romancier Conrad Aiken, lcrivain rsume le faisceau de malheureuses concidences qui viennent de laccabler : lincendie de la cabane, la mort de son ami et matre, le romancier norvgien Nordahl Grieg, les derniers moments de son propre pre Liverpool.

    1. Malcolm Lowry, Under The Volcano, Jonathan Cape, 1947. Traductions franaises : Au- dessous du volcan (traducteur stephen spriel, avec la collaboration de Clarisse Francillon et de lauteur), Le Club franais du livre, 1949 ; Sous le volcan suivi de La lettre Jonathan Cape (traducteur Jacques Darras), Paris, Grasset, 1987.2. Malcolm Lowry, In Ballast to the White Sea: A scholarly edition (dition et introduction de Patrick A. McCarthy, notes de Chris Ackerley, avant propos de Vik Doyen, Miguel Mota et Paul Tiessen), university of Ottawa Press, 2014. Le manuscrit, selon les auteurs ayant tabli ldition, devait compter au moment de lincendie un millier de pages. Traduit littralement en franais, le titre signifie: Navire sur lest vers la mer Blanche ce qui, selon nous, ntait pas du meilleur effet. Nous avons prfr retenir le titre sous lequel Lowry envisageait lui mme, en 1951, dans un Work in Progress envoy son correspondant Harold Matson, de regrouper toute son uvre (pomes compris) sous le titre gnral The Voyage that Never Ends, Le Voyage sans fin ou infini, qui convenait mieux ce roman inachev.

    LE VOYAGE INFINI

    10

  • Le pre en train de passer, Nordahl mort, In Ballast en cendres. Mais on tient bon & on garde le moral les oiseaux, comme vous dites, narrtent pas de chanter.

    Dsormais il ne sera plus question nulle part de In Ballast, les biographes suspendant leur curiosit pour se concentrer sur le livre rescap, Under the Volcano, convaincus quils sont de tenir entre leurs mains le chef duvre incontest de son auteur. Mme le plus fiable, le plus exhaustif dentre eux ce jour, Gordon Bowker, publiant en 1993 son Malcolm Lowry, Pursued by Furies 1, abandonne le rcit de la navigation jusqu la mer Blanche au chapitre dix sept de son tude, qui en comporte vingt six. Plus incroyable que tout, ses entretiens avec Jan Gabrial, la premire pouse de Malcolm, dont les confidences auront nourri son tude biographique, ne font nulle part mention nouvelle du roman maudit. Or Jan, qui steindra en 2003 aprs avoir publi trois ans plus tt Inside the Volcano: My life with Malcolm Lowry 2, aura gard tout ce temps secrte lexistence dune copie carbone du fameux manuscrit. Pourquoi un aussi long silence ? Les deux chercheurs qui viennent de publier aux presses de luniversit dOttawa en 2014 ldition annote du manuscrit ici traduit invoquent le litige opposant les deux pouses successives du romancier, Jan et Margerie, autrement dit les deux modles du personnage dYvonne dans le Volcan. Cela est plausible, certes, mais pourquoi ne pas penser que Lowry, cette fois encore, ait pu mettre en scne sa propre destine ? Linnombrable dissmination des esquisses

    1. Gordon Bowker, Pursued by Furies, A Life of Malcolm Lowry, Flamingo, 1994.2. Jan Gabrial, Inside the Volcano: My Life with Malcolm Lowry, st Martins Press, 2000.

    LE VOYAGE INFINI

    11

  • du Volcan nimplique pas ncessairement quil ait oubli avoir confi une copie carbone de In Ballast, longue de 265 pages, la garde dEmily Vanderheim, la mre de Jan, au moment o lui et Jan quittaient New York, en 1936, pour Mexico.

    Aprs quatre annes de plonge exploratrice Cuernavaca et Oaxaca au cur dun magma dmotions conflictuelles violemment magnifies par la boisson, dont Under the Volcano est pour ainsi dire la chronique, Jan et Malcolm divorceront. Plus psychologiquement fragile que jamais, dpendant de son pre, le courtier en coton de Liverpool, pour son statut financier, Malcolm rencontrera Los Angeles une actrice du cinma muet, Margerie Bonner, avec laquelle il fuira vers la Colombie Britannique et quil pousera la toute fin 1940. Le froid, la srnit succderont alors aux flammes mexicaines de lalcool, la passion et la couleur. Jusqu ce quclatent dautres flammes moins symboliques, celles de lincendie de Dollarton en 1944. quelle invraisemblable malchance, serait on tent de dire, jusqu ce que lisant la biographie de Bowker en mme temps que luvre romanesque de lcrivain on constate lindissoluble alliance de luvre et du destin, quasiment concerte pour ainsi dire. Au commencement, Lowry est un ouvrier appliqu de la littrature dont le modle rimbaldien lui fait chercher un drglement systmatique de tous les sens . quil poursuit presque exclusivement dans lalcool, comme dautres de sa gnration, lexemple le plus flagrant tant celui du pote gallois Dylan Thomas crois en 1933 Londres, au lendemain de la parution dUltramarine 1, premier livre de

    1. Malcolm Lowry, Ultramarine, Jonathan Cape, 1933. Traduction franaise de Clarisse Francillon et Jean roger Carroy, Denol, 1965.

    LE VOYAGE INFINI

    12

  • Lowry. Lun comme lautre, le pote et le romancier, abmeront leur vie dans lalcool. succdant aux crivains denvergure que sont James Joyce, T.s. Eliot et Virginia Woolf, la fois novateurs quoique classiques dans leur allure, leurs cadets semblent avoir conu quils devraient acclrer leur qute romantique. Donc, nouveau plonger au fond du gouffre suivant lappel baudelairien.

    Outre ces figures tutlaires spirituelles anciennes, Lowry sadresse des matres dcriture plus directs, plus proches. Deux simposent successivement lui, un Amricain et un Norvgien. Ils ont un point en commun, la navigation, la mer. Aiken, au prnom prdestin (Conrad), est un pote condisciple de T.s. Eliot Harvard. Il vient de publier un roman Blue Voyage 1 en 1927. son hros au nom franais, William Demarest, traverse lAtlantique bord dun paquebot en qualit de passager de deuxime classe. Il va retrouver une femme Londres, il en trouvera une autre en chemin. Le rcit suit le tourbillon de sentiments contradictoires qui agite le jeune voyageur se comparant lui mme un volcan:

    Je vais devenir fou un de ces jours. Oui. LEtna souvrira, imposant ses flammes et je serai engouffr dans mon propre volcan. Je lentends qui bouillonne et mugit, les journes calmes Je pleurerai. Ne ferai rien dautre que pleurer. Cest tout ce que jai jamais voulu faire pleurer Je me laisserai crucifier. Moi mme. Je dtruirai mon individualit. Comme la destruction de latome, cela entranera lexplosion de tous les autres. Je leur

    1. Conrad Aiken, Blue Voyage, scribners sons, 1927. Au- dessus de labysse, traduction franaise de Patrice repusseau, Mercure de France, 1994.

    LE VOYAGE INFINI

    13

  • montrerai la voie montrerai lhumanit le chemin qui les reconduira Dieu.

    Cest peu de dire

Search related