Lire une bande dessinée La chèvre à trois chevreaux Conte roumain Sonia BERBINSKI Université de Bucarest

  • View
    106

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Lire une bande dessinée La chèvre à trois chevreaux Conte roumain Sonia...

  • Page 1
  • Lire une bande dessine La chvre trois chevreaux Conte roumain Sonia BERBINSKI Universit de Bucarest
  • Page 2
  • FONDEMENTS THEORIQUES Les thories du signe et du sens la Bande Dessine deux types de discours: Discours ICONICO-GRAPHIQUE VERBAL VISUELTEXTUEL
  • Page 3
  • Articulations de la BD Paradigmatique Syntagmatique Enonc Phrastique
  • Page 4
  • - une troite interdpendance entre les deux type de discours Articulations de la BD: - paradigmatique les vignettes - syntagmatique lenchanement de deux vignettes (contexte syntagmatique) - phrastique les squences qui forment une unit syntaxique complte - nonciatif le rseaux de squences qui conduisent vers un discours complexe et qui rvle le contenu de la bande dessine et aide son interprtation;
  • Page 5
  • SENS DE LA BANDE DESSINEE Approche smantico- syntaxique Approche nonciative approche pragmatico- smiologiqu e Approche argumentativ e
  • Page 6
  • Accs au sens de la BD Le dcodage du sens de la BD est le rsultat dune approche: - smantico-syntaxique lieu de lanalytique, du descriptif, o on prsente les objets du discours individuellement; - nonciative lieu de lidentification des indices discursifs (espace, temps, situation de communication), du reprage de lenchanement narratif, continuit iconico-narrative; - pragmatico-smiologique lieu du reprage des indices actantiels, des donnes encyclopdiques, des indices picturaux, des indices graphiques; - argumentative lieu de linterprtation des rseaux de squences de lalbum, de lidentification de lintention de communication, de lorientation de linterprtation vers une certaine conclusion (v. la morale)
  • Page 7
  • Notre approche prend comme point de dpart la thorie de J. Giasson sur la gestion mentale et sur la comprhension en lecture : Les composantes: le lecteur, le texte, le contexte CONTEXTE LECTEUR TEXTE Structures ProcessusIntention de lauteur Forme contenu Psychologique Social physique 2. PUBLIC: lves de 9 15 ans FONDEMENTS PEDAGOGIQUES
  • Page 8
  • Les composantes: le lecteur, le texte, le contexte Psychologique Social physique On pourrait nuancer le schma propos par J. Giasson en sparant le co-texte qui concerne les donnes purement linguistiques et le contexte (social, psychologique, physique) qui influence tous les composants participant la comprhension du sens: CO-TEXTE LECTEUR TEXTE Structures ProcessusIntention de lauteur Forme contenu CONTEXTE
  • Page 9
  • LE LECTEUR Double lecture de la BD CognitiveAffective Savoir logique Savoir linguistique Savoir encyclopdique Interprtation motionnelle Interprtation personnelle A. tape anticipative en fonction des structures possdes, le lecteur se prte une :
  • Page 10
  • -ltape anticipative runit mentalement et affectivement tout le bagage de connaissances acquises antrieurement, en sappuyant sur: - un savoir logique - un savoir linguistique - un savoir encyclopdique La lecture affective de la BD fait appel: -aux impressions produites sur le lecteur, en exprimant ses convictions personnelles, -aux reprsentations des objets du discours -aux interprtations motionnelles qui permettent de mesurer la confiance du lecteur en soi-mme, de faire des hypothses sur le droulement de la narration, etc.
  • Page 11
  • Le lecteur (2) tape participative Les processus Micro-processusMacro-processus Processus dlaboration Processus mtacognitifs Reconstruction du sens Cohrence discursivo-textuelle Organisation macro-structurelle Apprciation sur le type de lecteur quil reprsente Hypothse prdictions Reprsentation mentale Ractivation hypertextuelle Raction individuelle motionnelle
  • Page 12
  • LE TEXTE Dcoupage de la structure complexe de la BD: a.en vignettes b.en bulles prvues de texte c.en squences et en rseaux de vignettes Parcours formel de la BD lecture de la structure de la BD: -lecture de gauche droite, de haut en bas selon notre code culturel - connaissances ncessaires sur la forme et la signification des bulles: Message neutre Message directionnel Implication motionnelle forte Appendice expression de la pense Lgende Espace digtique O situer la bande dessine? Dans le descriptif? Dans le narratif? - apparemment descriptif par lidentification directe des objets du discours - en essence niveau narratif : les vignettes senchanent dans une succession chronologique et actantielle. Activits pdagogiques partir de la base thorique : -identification du schma narratif: a. remmoration des connaissances acquises (niveau dge 13-18 ans): analogie avec dautres squences du mme type connues; b. dcomposition initiale dun fragment narratif la suite dune lecture intgrale (9-12 ans) pour dcouvrir le schma dune squence narrative en gnral et du rcit en particulier; Note: Lespace digtique est dfini par Pierre Fresnault-Deruelle comme lespace color dans lequel sinscrit un texte en style non-direct prcisant les modalits spatiales et temporelles de laction. Ces espaces font le lien entre deux images nayant rien de commun (). Ces syntagmes circonstanciels soulignent lcart qui spare deux images, mais ralisent en mme temps une continuit par-del la coupure dans lespace dcrit et le temps suggr (Communications, 1972, p.158)
  • Page 13
  • Situation initiale incipit tape descriptive: personnages, lieu, temps, etc. Dclencheur de la rupture Dgradation de la situation initiale Situation finale Complication de la situation raction Rsolution de la situation conflictuelle morale Rupture de progression dsordre Rcupration de la situation dtriore Squence narrative
  • Page 14
  • LE CONTEXTE Co-texte (contexte physique) contexte Motivation de la lecture Intention/but de la lecture Intrt pour et dclench par le texte phycologiquesocial Espace de la lecture Temps de la lecture Matriel de la lecture Situation de communication Niveau interactionnel
  • Page 15
  • Dcoder la BD : accrochagerfrenciationinterprtation Visuel : couleurs, Formes, contrastes Verbal: la mise en situation par le narrateur; confirmation de la premire lecture partir du support visuel Identification des Indices dictiques et embrayeurs de la personne: moi-ici-maintenant Argumentation: tout lment visuel/crit employ pour suggrer, infirmer symboliser qqch. Lecture inconsciente Lecture consciente
  • Page 16
  • Ralisation de la BD partir du texte La chvre trois chevreaux (Capra cu trei iezi) Pour la transposition du texte (lu en roumain) en image, Gabriell sest tabli dj quelques consignes respecter; Il a remarqu quil faut respecter lunit de la bande dessine (cest--dire la cohrence et la cohsion du discours visuel et crit), en prcisant que: - les couleurs des vtements des personnages ainsi que celles des lments de la maison et du paysage doivent tre les mmes au moins pour une srie de squences qui sont troitement lies; - les vnements doivent se passer dans un ordre logique et chronologique; - les formes des cornes des chevreaux doivent tre diffrents pour marquer la diffrence dge; - le personnage ngatif doivent tre reprsent au plus laid possible; il a des baves qui lui coulent de la bouche, des yeux trs prominents, etc. En termes de la thorie de lnonciation il a remarqu : -La ncessit dune anaphore visuelle par synonymie chromatique ou par reprise partielle ou intgrale des lments du conte: forme des fentres et de la porte, les lments de la nature; -lexistence dune correspondance texte-image (voir la reprsentation de la sentence les murs ont des oreilles et les fentres ont des yeux - Anaphore inter-codale (visuel-verbal) par la reprise dans limage du discours verbalis. Les dessins de Florentina sont plus humaniss et mettent plutt en vidence le caractre allgorique du conte. Elle apporte parfois des lments qui ne sont pas explicites dans le texte.
  • Page 17
  • Gabriell Constantin Grisaru-Berbinski 10 ans
  • Page 18
  • Page 19
  • Page 20
  • Florentina Giuglescu 20 ans
  • Page 21
  • La chvre trois chevreaux Lecture du titre Lecture globale de la BD Vises thoriques: Microprocessus: identification des actants partir du titre Processus dintgration: comprhension lexicale: infrences lexicales sur la signification du terme chevreau partir de la base de drivation: chvre + suffixe marquant les petits dun animal eau: chvre+eau Objectifs: ractivation mmorielle; vocation; ractivations des connaissances intertextuelles; Propositions pdagogiques: 1.Exploitation des donnes culturelles Classifiez la chvre dans une catgorie danimaux du point de vue de leur habitat : domestique ou sauvage? - quel est le comportement de la chvre dans la nature? - quels sont les traits physiques des la chvre et des chevreaux? 2. Valorisation des donnes intertextuelles: -Dans quels autres uvres avez-vous rencontr la chvre comme personnage? (v. La Fontaine) - quel rle jouait-elle dans ces uvres connues 3. Processus dlaboration dinfrences non-exprimes ouvertement dans le texte: - La chvre rle positif dans lconomie de la narration
  • Page 22
  • Balayage gnral de la BD Processus dintgration comprhension des structures syntagmatiques visuelles. Identifiez, travers les images, la cohrence visuelle Comment les animaux sont-ils reprsents? Processus dlaboration - appel au savoir culturel: - identifiez les strotypes culturels concernant les personnages du conte: a. les animaux sauvages vivent dans la fort b. la chvre est le personnage positif c. la loup est le personnage ngatif d. les chevreaux, comme tous les enfants, font toujours des btises Faire des infrences c