Bulletin annuel n°32 - 1/4

  • Published on
    15-Mar-2016

  • View
    221

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Commune de Faverges 2010

Transcript

  • 3 EditorialMi-mandatCommerce - artisanat - conomieMarch dartisans dart, march de producteurs, relations avec le PNR du massif

    des Bauges, FISAC, Goparc ?

    8 Regards sur les vnmentsCarnaval, jeu des 1000 euros...International 20 ans de jumelage, Carnaval comme en Allemagne, Pacte damiti avec Roncobello

    CultureMusique et nature, festival reggae,

    mdiathque De tout pour tous

    Enfance - jeunesseUne offre de loisirs accrue,

    le RAM, la halte-garderie, les coles

    SportLe foot en hritage, laire multisports,

    des sportifs lhonneur, la renomme du tennis

    Urbanisme - amnagementLes Boucheroz en devenir,

    les rcents programmes immobilier Faverges

    Travaux

    Expression de la minoritLnergie nouvelle pour Faverges

    Faverges, un nouveau souffle

    Cohsion socialeLes actions du C.C.A.S., le Club des retraits,

    lAppart

    14

    22

    30

    15

    18

    2427

    11

    4Linfo continueavecwww.faverges.fr

    En ligne depuis avril 2011, le nouveau site internet de la commune se caractrise par une interface plus agrable et pratique. Facile daccs, il met en avant, ds la page daccueil, une succession de brves pour vous informer de lactualit Faverges.La galerie photos est larticle le plus consult du site. En deuxime et troisime position, lon trouve des textes prsentant lOffice de tourisme et la ville, soit des informations recherches par un public qui ne connat pas Faverges.En quatrime position, la restauration municipale, autrement dit, le menu de la cantine, pour un public trs local !

    Le nouveau site a t conu par Cdric Debeaumarch - Taboularaza (studio de cration multimdia) install Faverges depuis 2009.

    Faites le plein de sensations La SambuyTous les jours de 10h 18hdu 2 juillet au 4 septembre inclus.

    NOCTURNES

    du 18 juillet au 22 aot inclus.

    de 18h 20h

    les lundis soirs

    Grande nouveaut 2011 : LA SAMBUY 4 SLIDELuge 4 saisons, plus sensationnelle, plus scurise, plus accessible et familiale !

    Bulletin annuel dit par la commune de FavergesDirecteur de la publication : Jean-Claude Tissot-RossetConception/photos : service communication, Florence LeproustCouverture : Jrmy Fermine

    Tirage : 3 500 exemplairesImpression : Nouvelles ImpressionsDpt lgal : juillet 2011Tous droits de reproduction, mme partielle des photos, textes et publicits, sous quelque forme que ce soit, RSERVS.

    Imprim sur papier recycl

    Merci tous les annonceurs, commerants, artisans et indus-triels qui, par leur participation, ont contribu ldition de ce bulletin.

    SOMMAIRE

    1

  • 2

  • Aprs la clture de lanne 2010, cest en mars 2011 que nous avons atteint le milieu du mandat municipalSi nous reprenons nos engagements lectoraux de 2008, un certain nombre dentre eux ont t raliss, dautres sont en cours dexcution ou vont dbuter tout prochainement ; enfin, sur de gros dossiers, des tudes pralables sont en cours et dfiniront les investissements et priorits pour 2012, 2013 et 2014.

    Notre territoire se remet peu peu de la crise qui nous a frapps fin 2008, lavenir se mritant par la qualit et les cots matriss et donc par un effort continu. Malgr une mobilisation des ressources financires de plus en plus tendue dans tous les tages du bateau France, nous devrions atteindre, la fin du mandat, les objectifs fixs en 2008. Un bilan sera dress en temps voulu.

    Un fait majeur va venir bousculer la gouvernance actuelle, et je lespre, enrichir, par la solidarit et le pragmatisme, notre bassin de vie.En effet, doctobre 2010 aujourdhui, un projet de territoire port par la Communaut de communes a t tudi avec laide dun cabinet spcialis.

    Mi-mandat

    Aprs moult runions, toute une batterie dactions dans les quatre piliers que sont lamnagement du territoire, lconomie, le tourisme et les services aux personnes, devrait tre valide par le Conseil communautaire. La Communaut de communes serait ainsi dote de nouvelles comptences qui sajouteraient celles, obligatoires, quelle assume dj.A une condition toutefois, que chaque phase de transfert dactions soit approuve par une majorit qualifie* de nos dix communes.

    Nous abordons un tournant important de la poli-tique communautaire. Sans prjuger du rsultat et toujours avec de la rigueur financire, je souhaite quouverture et solidarit, uniformisation de traite-ment et de fiscalit, prennent le pas sur les petits gosmes de clochers.

    Aprs ce beau projet politique, la conclusion sera beaucoup plus terre terre.

    Destinataire de ptitions rptition concernant la vitesse et le danger induit sur toutes nos routes et ne voulant pas transformer ces dernires en tapis de dos dne, jai dcid de faire procder des contrles de vitesse rgulirement sur tout le terri-toire communal. Avec, comme finalit recherche, la responsabilisation de chacun, passant hlas par la rpression.

    ditoAbordons enfin un autre registre, celui du dvelop-pement durable et des conomies dnergie, par ailleurs conomies de fonctionnement pour nos finances. Depuis 60 ans ou plus, lclairage pu-blic sest tendu dans toutes les parties habites, ou pas, de notre commune. Elment de scurit pour les dplacements pitonniers en soire ou le matin, lclairage, la nuit, nest-il pas une forme de vanit de lhomme, qui brle inconsidrment des ressources limites ?En loccurrence, pour clairer du bitume et rien dautre.Aprs quelques essais dans deux secteurs, des coupures vont stendre progressivement sur tout le territoire communal, dans une fourchette horaire dterminer prcisment, entre 23h-23h30 et 5h-5h30. Six heures de coupure, cest plus de 50% dcono-mie sur lclairage public. Ce principe va sans doute se gnraliser en Occident. Soyons novateurs.Sur ce thme omniprsent de dveloppement durable, des paroles, cest bien, des actes, cest mieux !

    Jean-Claude Tissot-Rosset,Maire de Faverges

    * soit les 2/3 de la population reprsentant la moiti des com-munes ou les 2/3 des communes reprsentant la moiti de la population.

    3

  • Place au local !

    Nomine !

    MielPour moi, ce march reprsente la moiti de ma vente directe. Avec une bonne ambiance. A continuer absolument.

    Depuis mai 2010, le march de producteurs apporte, chaque vendredi au centre-ville, son lot de produits issus des fermes et des exploitations du secteur. Prsents en direct par les producteurs, plbiscits par une clientle locale, apprcis des visiteurs et des touristes...

    La commune a t nomine lors de la 5e di-tion dEvillementiel, le 19 mai 2011, pour lor-ganisation du march de producteurs. Cette

    MaracherCest une aubaine et un gage de qualit. Des marchs de produc-teurs, il y en a peu dans le coin. Cela reprsente 50% de mon chiffre daffaires en 2010. Avec un succs surprenant quand mme, ds le dmarrage.

    Tomme fermire, reblochon...a ma permis de fidliser une clientle et den dvelopper une nouvelle. Et puis, cest ma petite bouffe doxygne. Jaime lambiance entre produc-teurs, on se sent bien.

    Plats emporterNotre activit dmarre. Nous sommes arrivs sur le march en dcembre 2010. Jai pu voir que les soupes, les beignets et tout le concept de plats emporter, prpars partir dingrdients sains, plait.

    En juillet et en aot 2011, tous les vendredis de 16h 20h au centre-ville de Faverges, un nouveau rendez-vous vous est propos, avec le march des artisans dart.

    nomination a mis en lumire la pertinence de la cration du march et salu len-semble des documents de communication crs cette occasion (dpliants, affiches, spots radio, insertion publicitaire...).

    LEvillementiel, prix de lvnementiel des communes, est organis par les tudiants en MBA spcialis en communication et management des vnements de lEFAP (coles des mtiers de la communication).

    Damien Blampey Jrme Berkovitch Patricia Hudry Cyril Cavagnod

    Question aux producteurs : que vous a apport le march ?

    March deproducteurs

    4

    COMMERCEartisanat - conomie

    Bijoux fantaisie, peinture sur bois, photographie dart, laine feutre, peinture sur mtal, aquarelles, poterie, lumire dambiance, vitrail, cramique, bijoux en minraux, en fusing de nombreuses techniques et visions dartistes seront exposes sur la place Charles de Gaulle (vers les Arcades).

  • Lentre de la glacire se situe trois mtres au-dessus de la route. Elle est prcde dune ter-rasse soutenue par un mur de pierres sches. La glacire elle-mme est forme dun puits circulaire taill dans la roche, sa paroi surmonte dune cou-pole. La restauration consistera en lamnagement dun chemin daccs depuis la route du Thovey et la rfection du mur de soutnement de la galerie, avec installation dune barrire en bois et dune plate-forme de graviers, ainsi que la reprise de la vote maonne de la glacire.

    Le Parc naturel rgional du massif des Bauges est lun des partenaires de la commune, apportant son appui et ses ressources sur de nombreux dossiers.

    Les liens tisss entre la commune et le Parc natu-rel rgional du massif des Bauges se resserrent, la commune sappuyant sur laide technique, finan-cire et stratgique du Parc pour mener bien des projets. Ainsi, en 2010, le Parc a apport son aide la commune dans le montage complexe du dos-sier march de producteurs visant obtenir des subventions*.

    La commune sappuie galement sur le Parc dans le montage des dossiers suivants : Devenir du chteau de FavergesLa dlgation de service public attribue la so-cit ABV grant actuellement le chteau comme centre dhbergement touristique arrive terme en octobre 2012. Pour prparer cette chance, et dfinir quelle sera la meilleure utilisation du ch-teau cette date, la commune a command une tude prospective en collaboration avec le Parc. Aide du Parc : financement par le biais du pro-gramme europen Leader.

    Restauration de la glacireLa commune a entrepris de restaurer une an-cienne glacire, situe route du Thovey au pied du chteau, utilise au 19e sicle pour la conservation de la glace. Ce petit patrimoine, modeste par son architecture et sa fonction, passe de mode depuis linvention des rfrigrateurs, reste toutefois vivant dans la mmoire collective. Cest ce titre que la commune a souhait le rnover.

    Avec le Parc naturel rgional du massif des Bauges

    Le Parc sera peut-tre le troisime goparc de France*. Ce label de lUnesco cr en 2000 per-met la promotion auprs du grand public du pa-trimoine gologique des rgions concernes, en y dveloppant un tourisme scientifique et grand public.

    De nombreux sites sur le Pays de Faverges seraient concerns : les mines de fer de La Sambuy, le site de fossiles du Plan du Tour et les grottes et cas-cades de Seythenex, les fours chaux de Cons, la rserve naturelle du Bout du Lac, la cluse du lac dAnnecy dans sa globa-lit... Dautres sites pour-raient tre intgrs, pour leur valeur archologique, cologique ou historique (lhistoire de Faverges troitement lie leau...).

    * Il existe 37 goparcs en Europe et seulement 2 en

    France (Lubron et Digne).

    Goparc ?

    Etude sur la rue Nicolas BlancLe Parc des Bauges a propos la commune de conduire une tude patrimoniale sur cette rue an-cienne de Faverges. Le cahier des charges est en cours de constitution.

    * La commune a obtenu 5 745 e de lEurope, 4 790 e de la rgion Rhne-Alpes et 1 228 e du FISAC pour la mise en

    place et la promotion du march de producteurs.

    Laide du Parc :financement dans le cadre du fonds du patrimoine rural (Conseil rgional et Fondation du patri-moine).

    5

    COMMERCEartisanat - conomie

    PiscicultureLe march a permis de mieux nous faire connatre. Pour les personnes qui ont du mal se dplacer, cest bien. Ma clientle est locale, rgu-lire, avec quelques nouveaux, des vacanciers. Nous sommes la seule pisciculture dans le secteur.

    Glaces de TamiEn premier, a nous a permis de nous faire connatre.Economiquement, cest int-ressant, surtout lt.

    EscargotsPour moi, les rsultats sont positifs, avec des pics en fin danne. Depuis mai 2011, mon levage est situ sur le site archologique du Thovey o la mairie mhberge. Les gens peuvent le visiter, sans ren-dez-vous, le mercredi de 16h 19h. Sinon, sur rendez-vous au 06 62 60 18 56.

    Christine Baulat

    Lentre de la glacire

    Francis Aubry

    Jacques Depeyre

  • 6

  • Un programmeet des aides

    Le FISAC Fonds dIntervention

    pour les Services, lArtisanat et le Commerce.

    un outil destin maintenir et dvelopper le commerce, lartisanat de proximit et les services dans les centres-villes. une aide financire de lEtat et de la ville et lintervention des chambres consulaires* pour accompagner lunion commerciale Oser Faverges dans ses actions. une dmarche partena-riale entre lEtat, la ville, les chambres consulaires et las-sociation des commerants Oser Faverges.

    * Chambre des mtiers et de lartisanat, Chambre du commerce et de lindustrie.

    AXE 1 - Renforcer lattractivit commerciale du centre-ville Signaltique aux entres de ville, armoire lectrique permettant le branchement pour les marchs, toilettes publiques et sonorisation.

    AXE 2 - Requalifier lenvironne-ment commercial des points de vente Amnagement de la place et de la rue Carnot, mise en valeur des cellules commerciales vides, aides directes aux professionnels, charte de qualit des devantures commerciales.

    AXE 3 - Engager les profession-nels dans une dmarche de progrs Dmarche qualit des vitrines et agen-cement intrieur des points de vente (formation anime par la Chambre de

    Commerce et dIndustrie le 9 mai 2011), dmarche de progrs des entreprises artisanales, sensibilisation des artisans lco-construction et aux nergies re-nouvelables.

    AXE 4 - Renforcer la dynamique locale www.oserfaverges.fr cration du site internet de lunion commerciale, stratgie de communication (cration dun nouveau logo, vido, annonces presse...).

    Le FISAC 17 actions regroupes dans cinq axes pour la tranche 1

    Opration estivale danimation du centre-ville (cration dun march de producteurs locaux, animation com-merciale les 24 et 31 dcembre, jeux concours lors du 27e rallye du Pays de Faverges, animation dune grande bra-derie en juin).

    AXE 5 - Prenniser le tissu commercial et artisanal Adaptation de la rglementation pour le maintien de la diversit commerciale et artisanale.

    Elise Didier est chef de projet FISAC de Faverges, en poste depuis fvrier 2011.

    La commune et l Etat apportent leurs aides financires hauteur de 50% des dossiers prsents par les entreprises de Faverges et valids dans le cadre

    du FISAC. En juin 2011, 25 217 e ont dj t verss.

    Avec le FISAC, la commune sest engage rsolumentdans la mise en valeur et la dynamisation du commerce, de lartisanat et des services.

    7

    COMMERCEartisanat - conomie