Les profils cognitifs dans les troubles envahissants du développement

  • Published on
    25-Nov-2016

  • View
    215

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

  • LEncphale (2012) 38, 488495

    Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com

    journal homepage: www.em-consul te .com/produi t /ENCEP

    PSYCHIATRIE DE LENFANT

    Les prols cognitifs dans les troubles envahissantsdu dCognit

    A.-M. G

    Service de pSainte-Marg

    Recu le 26 mDisponible s

    MOTS CAutisme AspergerProl coWechsler

    KEYWOAutism;AspergerCognitiveWechsler

    Auteur cAdresse

    0013-7006/$doi:10.1016/veloppementive proles in pervasive developmental disorders

    irardot , S. De Martino, C. Chatel, D. Da Fonseca, V. Rey, F. Poinso

    dopsychiatrie, centre de ressource autisme de la rgion Paca, hpital Sainte-Marguerite, 270, boulevard deuerite, 13009 Marseille, France

    ars 2010 ; accept le 31 octobre 2011ur Internet le 9 juin 2012

    LS;

    ;gnitif ;

    Rsum Cette recherche sintresse aux comptences cognitives des patients avec destroubles envahissants du dveloppement (TED) des ges diffrents. La population est consti-tue de 39 enfants autistes et 18 enfants Asperger. Les prols cognitifs sont tudis laide deschelles de Wechsler. Les rsultats montrent des dissociations entre les chelles verbales et deperformances. Les enfants Asperger dmontrent un quotient intellectuel verbal (QIV) suprieur un quotient intellectuel de performance (QIP) et en revanche, les enfants autistes ont unQIV infrieur un QIP. Les enfants avec autisme ont un quotient intellectuel verbal infrieuraux enfants avec un syndrome dAsperger. Mme les enfants autistes de haut niveau prsententdes possibilits de raisonnement verbal, dlaboration du discours et de pense catgorielletoujours plus basses que celles des enfants Asperger. Les capacits perceptives sont prserveset dun niveau quivalent chez les enfants Asperger et les autistes de haut niveau. Les enfantsautistes dcitaires se situent essentiellement au niveau de la construction perceptive. Lesenfants autistes de haut niveau peuvent avoir la capacit dvoquer des objets ou des situa-tions qui ne sont pas dans le champ actuel de la perception. Les difcults sont au niveau dela construction de limage mentale. Les enfants Asperger sont la fois dots dun raisonne-ment visuel et particulirement performants dans les apprentissages explicites. Les difcultsapparaissent au niveau de labstraction, du raisonnement implicite et du raisonnement parinduction. LEncphale, Paris, 2012.

    RDS

    ; prole;

    SummaryObjective. This study investigated the cognitive skills in pervasive developmental disorders(PDD).Methodology. Two groups of children participated in this study, 39 individuals with autism and18 individuals with Asperger syndrome. Each participant was assessed by the Wechsler scales:WPPSI-III, WISC-III or WISC-IV.

    orrespondant.e-mail : annemarie.girardot@live.fr (A.-M. Girardot).

    see front matter LEncphale, Paris, 2012.j.encep.2012.01.013

  • Les prols cognitifs dans les troubles envahissants du dveloppement 489

    Results. Children with Asperger syndrome have VIQ more than PIQ and the children withautism have VIQ less than PIQ. The performances in block design task vary according tothe cognitive level and not according to the PDD type. The high-functioning autistic children

    sign sociave aypotr syn. A se imdrome cappres

    drenganizVIQ a

    mo

    Introduc

    Les classiformes de notammen

    Lautismet de la coil y a une sonnelles, pour eux. Araissent la communactivits ssymptmesde lenfantun retard m

    Le syndration desune mcodifcults cacit de lexprienctique, les revanche, intentions le contextecommunicadans le regnels inappsignaux coLes intrtprdilectiolesquels ilsEnn, une

    Laspecmanire dIV-TR [1]

    e vas enlquets aus ls ser

    rvimees pti et

    enfant qc

    ts souis s sushow high performance in block deimpairments in the understanding ofDiscussion. Individuals with autism hwith an Asperger syndrome. Several hween children with autism and Aspergeconvergence between these two groupssocial interaction impairments could bted that individuals with Asperger synwith autism have spatial and perceptivmances could be interpreted as the exanalysis of the detail.Conclusion. The low-functioning chilthan VIQ and high skills in spatial orcognitive prole with PIQ more than Asperger syndrome have a prole VIQverbal learning notably vocabulary. LEncphale, Paris, 2012.

    tion

    cations internationales [1] rpertorient plusieurstroubles envahissants du dveloppement (TED),t lautisme et le syndrome dAsperger.e prsente une altration de linteraction socialemmunication. Au niveau des relations sociales,incapacit dvelopper des relations interper-un manque de ractivit aux autres ou dintrtu niveau de la communication, les troubles appa-la fois sur le dveloppement du langage et surication non verbale. Enn, les intrts et lesont pauvres et rptitives. Lensemble de ces

    se manifeste ds les premires annes de la vie. Lintensit du trouble autistique est variable etental peut tre associ selon les cas.

    relativtrouble

    QuepatienDaprautistetudes[5] estchez lkrabar15 500montrement dpatien

    Depmenerome dAsperger prsente galement une alt- interactions sociales, celle-ci se traduit parnnaissance des rgles sociales de base, desdadaptation au contexte social et une inef-lapprentissage des interactions humaines pare. Ces patients nont pas daltration linguis-sons, phrases et le discours sont prservs. Enils dmontrent des difcults interprter lesdautrui, le non-dit, les codes conversationnels et

    (trouble de la pragmatique). Les troubles de lation non verbale se manifestent par une pauvretistre des mimiques, par des gestes convention-ropris et par des erreurs dinterprtation desrporels et motionnels de leurs interlocuteurs.s restreints portent davantage sur des thmes den (dinosaures, trains, ventilateurs, oiseaux), pour

    dveloppent une connaissance encyclopdique.absence de retard mental est mentionne [2].t cognitif au sein des TED nest pas explicit detaille par les classications internationales DSMet CIM 10 [3]. On retient essentiellement une

    laide des chez les pel distinct se caractrhaut que llinverse, lle domaine[11,17].

    Plusieurplus lev que chez le

    Une tuger des prodAspergertuel. Chez des pics det inform comprheautisme, le

    Dans le lanalyse d task. Children with Asperger syndrome revealedal situations task.

    verbal intelligence quotient lower than individualsheses have tried to explain verbal differences bet-drome. A rst hypothesis proposed a developmentalecond hypothesis suggested that communication andplicated in verbal skills. A third hypothesis suppor-e could develop a specic cognitive style. Childrenacities better than verbal capacities. These perfor-

    sion of a specic cognitive style based on the visual

    with autism have a cognitive prole with PIQ moreation. The high-level children with autism have and high skills in spatial abstraction. Children withre than PIQ prole, they are particularly good in

    riabilit des comptences cognitives au sein desvahissants du dveloppement.s tudes sur lestimation intellectuelle destistes dmontrent des variations importantes.

    tude de Honda et al. [4] en 1996, 50 % des patientsaient dcients (QI infrieur 70). En 2000, deuxlent des estimations diffrentes. La premire

    40 % la proportion de personnes dcitairesatients autistes et la seconde [6] 25 %. Cha-

    Fombonne [7] ont effectu une recherche surnts autistes, gs de 2,5 6,5 ans. Les rsultatsue 70 % des enfants autistes sont intellectuelle-itaires. Concernant le syndrome dAsperger, lesnt tous sans dcience intellectuelle.1970, de nombreuses tudes [815] ont tr les prols intellectuels des enfants autistes

    batteries de Wechsler. Klin et al. [16] montrent,rsonnes avec un syndrome dAsperger, un pro-de celui des personnes avec autisme. Ce prolise par un quotient intellectuel verbal (QIV) pluse quotient intellectuel de performance (QIP). es personnes autistes sont plus comptentes dans

    non verbal et ont un QIP plus haut que le QIV

    s tudes [1820] suggrent un quotient verbalchez les personnes avec un syndrome dAspergers autistes de haut niveau.de mene par Mottron [12] a permis de dga-ls cognitifs chez les patients avec un syndrome

    et chez les patients autistes sans dcit intellec-les sujets avec syndrome dAsperger, il observee performances aux sub-tests vocabulaire ation et des creux lectifs aux sous-testsnsion et code . Chez les personnes avec

    prol rvle un pic de performance en cubes .cadre de notre tude, nous avons souhait largires prols cognitifs qui oppose souvent les autistes

  • 490 A.-M. Girardot et al.

    Tableau 1 Rpartition de lchantillon.

    Groupes Effectifs ge moyen

    Asperger B 18 10 ans et 8 moisAutistes nondcitaires

    A1 16 4 ans et 11 moisA3 13 11 ans et 1 mois

    Autistes dcitaires A2 10 5 ans et 3 mois

    sans dcit intellectuel aux sujets Asperger. Nous proposonsune rexion sur les prols cognitifs, en prenant en compteles autistes dcitaires, les autistes sans dcit intellectuelet les sujets Asperger.

    La littrature [20] dmontre chez les autistes sans dcitintellectuel et les sujets Asperger des prols et des particu-larits cogNotre tudtout en appprols cogncitaires. Lepartager de

    Enn, menfants Asdeux groupcomptenc

    Mthodo

    Ltude a Margueritede ressourcun diagnos

    LensemAn dexpentre les avons, dan39 enfants les enfants des ges un groupe et huit moi

    Pour resavec autismDSM-IV-TR peuvent avdans le paavoir utilisphrases v

    Dans un second temps, nous avons ralis au sein dugroupe A (enfants autistes) des sous-groupes homognestant sur le plan des tranches dges que la prsence oulabsence dun dcit intellectuel global (QI infrieur 69)(Tableau 1).

    La constitution des sous-groupes est importante pourmener notre tude de prols en contrlant les diffrentesvariables telles que lge, le niveau cognitif et le diagnostic.

    La population recrute a pass une valuation cognitivesur les batteries Wechsler : WPPSI-III, WISC-III et WISC- IV(items communs) [2224].

    Les donnes sont examines selon deux axes :

    une analyse statistique factorielle intergroupe dont laperspective est de dgager un effet groupe chaque don-ne (QIV, QIP et les diffrents items). Cette dmarche

    istiqes cpes

    analpecttemA3 ecomropr

    ltats

    ntat

    lle vlus

    aux 2l nyformz lesiagner eemens gif surles Table

    perfe enupe effts ,

    Tableau 2 intell

    Groupes QI

    Mo

    A1 A2 A3B nitives diffrents sur les batteries de Wechsler.e devrait rpliquer les donnes de la littrature,ortant des informations complmentaires sur lesitifs des enfants autistes dcitaires et non d-s enfants autistes, dcitaires ou non, pourraients pics de comptences et des creux lectifs.algr des prols cognitifs diffrents entre les

    perger et autistes sans dcit intellectuel, ceses pourraient prsenter des similitudes dans leses cognitives.

    logie

    t conduite au CHU de lhpital Sainte-, dans le service de pdopsychiatrie et le centrees autisme de la rgion Paca. Les sujets ont toustic de TED selon les critres du DSM-IV-TR [1].ble de la population est constitu de 57 enfants.lorer et dgager les caractristiques cognitivesenfants autistes et les enfants Asperger, nouss un premier temps, constitu un groupe A deautistes : dans ce groupe sont confondus la fois

    dcitaires, les enfants non dcitaires et celatrs diffrents. Nous avons galement constituB de 18 Asperger dont lge moyen est de dix anss.pecter lhomognit des groupes, les patientse rpondent aux critres de lADI-R [21] et du

    [1]. Les patients avec un syndrome dAsperger quioir runi les critres pour le dsordre autistiquess ont t exclus. Les sujets Asperger doivent des mots isols vers lge de deux ans et desaleur de communication vers lge de trois ans.

    stattencgrou

    unepersles iA2, des tif p

    Rsu

    Prse

    Lchement p(Tabletuel, ide per

    Cheet du dAspergcativautistecognitvariabbal (

    Lescativdu groa pas ddobje

    Les variables quotient intellectuel verbal (QIV) et quotient

    QIV

    Moyenne cart-type Valeurs extrmes 63,61 18,86 4498 9346,4 9,14 4065 5566,5 11,1 5386 94

    114 8,5 109135 96ue permet de mettre en vidence les comp-ognitives divergentes ou convergentes entre les;yse statistique comparative intra-groupe dont laive est de comparer les donnes (QIV vs QIP) ets entre eux, au sein de chacun des groupes (A1,t B). Cette approche statistique permet ltudeptences cognitives en dgageant un prol cogni-e chaque groupe.

    ion descriptive des variables

    erbale des enfants Asperger (B) est signicative-leve que celle des enfants autistes (A1, A2, A3)5). Chez les enfants TED sans dcit intellec-

    a pas de diffrence signicative sur le quotientance (Tableau 6).

    enfants autistes, il y a un effet du niveau cognitifostic sur la variable vocabulaire . Les groupest autistes non dcitaires se distinguent signi-t sur lensemble des items verbaux. Chez less de quatre six ans, il y a un effet du niveau

    la variable dnomination , contrairement aux comprhension de mots et raisonnement ver-au 7).ormances en cubes varient de manire signi-

    fonction du niveau cognitif et non en fonctionde TED. Chez les jeunes enfants autistes, il nyet du niveau cognitif sur la variable assemblage

    contrairement la variable matrice . Chez les

    ectuel de performance (QIP).

    P

    yenne cart-type Valeurs extrmes

    ,5 8,78 80113,10 5,52 4965,5 10,6 86119

    11 87121

  • Les prols cognitifs dans les troubles envahissants du dveloppement 491

    Tableau 3 Les variables items verbaux.

    Groupes Vocabulaire Similitudes Information Comprhension de situation

    Moyenne cart-type Valeursextrmes

    Moy cart-type Valeursextrmes

    Moy cart-type Valeursextrmes

    Moy cart-type Valeursextrmes

    A1 4,5 3,8 111 3,8 3,18 110A2 1 0 1 0A3...

Recommended

View more >