2010 RAPPORT ANNUEL RENAULT - group.· 2010 RAPPORT ANNUEL ( ) Renault / 13-15, quai le Gallo –

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of 2010 RAPPORT ANNUEL RENAULT - group.· 2010 RAPPORT ANNUEL ( ) Renault / 13-15, quai le Gallo –

  • 2010RAPPORT

    ANNUEL

    (www.renault.com)

    Renault / 13-15, quai le Gallo 92513 Boulogne-Billancourt Cedex-France / tel : 33 (0)1 76 84 04 04 Direction des Relations Financires Direction du Marketing et de la Communication Monde

    RAPP

    ORT

    ANNU

    EL R

    ENAU

    LT 2

    010

    RAPPORT ANNUEL RENAULT 2010

    RARN010_couv_BAT2.indd sec1 11/04/11 10:08:36

  • P. 04 STRATGIE ET MANAGEMENT

    P. 20 PLACER LINNOVATION POUR TOUS AU CUR DE NOS ACTIONS

    P. 40 ADAPTER NOTRE OFFRE CHAQUE CLIENT, EN FRANCE ET LINTERNATIONAL

    P. 58 MOBILISER TOUTES LES NERGIES, TOUTES LES COMPTENCES

    P. 78 AGIR AUJOURDHUI EN PENSANT DEMAIN

    P. 94 RSULTATS COMMERCIAUX ET FINANCIERS 2010

    CHANGEONS DE VIE, CHANGEONS LAUTOMOBILELes besoins changent, les marchs changent et Renault se transforme. Avec ses racines franaises, lentreprise se dveloppe linternational et uvre la mobilit durable pour tous, en sappuyant sur une forte tradition dinnovation.Aujourdhui, Renault commercialise des vhicules au meilleur niveau de qualit et travaille mieux le faire savoir. Aujourdhui, le vhicule lectrique accessible tous devient ralit, renforant lengagement de Renault en matire denvironnement. Aujourdhui, le renouveau de son design porte la promesse de toujours plus de sduction. Pour prparer demain, lhumain demeure au cur de laction de Renault. Chaque jour, lentreprise cherche des solutions pour mieux faire travailler ensemble ses collaborateurs, ses partenaires et ses fournisseurs, afi n dtre au plus prs de tous ses clients.

    Rdaction : Corinne Delahaye / Conception et ralisation : / Crdits Photos : SAUTELET Patrick : couverture / BERNIER Anthony : p 1 ; 7 ; 10 ; 15 ; 34 ; 35 ; 90 / BESSIN Jean-Franois : p 3 / BLISTIN Bernard : p 13 / BUHRER Rodolfo : p 58 ; 59 / CLIPET Jacques : p 40 / Communication Renault : p 44-88 ; 89 ; 90 ; 91 ; 92 ; 93 / CHRISTOPHORIDES Frdric : p 22 / CUNY Claude : p 78 / CURTET Patrick : p 10 ; 24 ; 26 ; 27 ; 28 ; 29 ; 39 ; 48 ; 51 ; 53 / DE BOURGIES Stphane : p 1 ; 3 ; 8 ; 10 ; 13 ; 15 ; 45 ; 58 ; 78 / DEVRIES Michel : p 54 / Direction du Design Industriel : p 22 / DHENNEQUIN Pascal : p 31 / DURAND Grard : p 49 / FLOGNY Eric : p 14 ; 15 / GALLEGO Ignacio : p 42 ; 72 ; 73 / HARNIGAN Nigel : p 55 / LEVESQUE Antoine : p 48 / MEUNIER Denis : p 37 ; 48 ; 50 / MILLIER Sbastien : p 32 ; 64 ; 70 ; 71 / PERENOM Luc : p 64 / PUBLICIS EVENTS : p 30 / RENAULT MAROC : p 44 / RENAULT ROUMANIE : p 13 / RENAULT RUSSIE : p 46 ; 47 ; 60 / RENAULT INDIA : p 61 / STROPPA Philippe : p 13 ; 64 ; 65 ; 69 ; 85 ; 86 / VAN ENDERT Jan : p 36 ; 37 ; 38 ; 48 / FOTOLIA : p 53 / GETTY : p 23 / REA : p 25 ; 29 ; 78 ; 92.

    Renault a choisi un papier compos 60 % de fibres recycles et 40 % de fibres FSC, issues de forts gres durablement. Imprim par JOUVE, labellis FSC et Imprim'vert, gages de son engagement en faveur de l'environnement.

    RARN010_couv_BAT2.indd sec2 7/04/11 20:35:20

    1 /

    DE LAVANT-GARDE, MAIS SANS EXCS, DES PRIX MODESTES, DES VOITURES LGRES ET DES MOTEURS FIABLES QUI RPONDENT AUX ATTENTES DE NOS CLIENTS. Vision de Renault en 1901

    Constructeur automobile depuis 1898, le groupe Renault conoit, fabrique et commercialise des vhicules sous trois marques : Renault, Dacia et Renault Samsung Motors. Prsent dans 118 pays, le Groupe propose une gamme de vhicules capables de satisfaire aux besoins de mobilit daujourdhui et adapts aux spcifi cits de ses diffrents marchs. Pour rpondre aux grands dfi s technologiques de la voiture du futur, Renault mise sur les comptences de toutes ses quipes dans le monde et sur les partenariats stratgiques. Ceux-ci lui permettent de dvelopper les synergies et de partager les investissements avec de grands acteurs du secteur : Nissan dans le cadre de lAlliance conclue en 1999 et, plus rcemment, AvtoVAZ et Daimler.

    1RAPPORT ANNUEL RENAULT 2010

    RARN010_01-19_BAT2.indd 1 7/04/11 19:56:51

  • Quels sont les faits marquants que vous retiendrez de cette anne 2010 pour Renault ?Je retiendrai dabord la signature de

    notre accord de coopration stratgique avec Daimler. Dans la comptition internationale, ce partenariat nous offre de nouveaux dbouchs pour nos moteurs et nos botes de vitesses, ainsi que de nouvelles opportunits de partage de plates-formes et de capacits industrielles. Je peux vous dire que les projets avancent bien et que nos partenaires chez Mercedes sont agrablement surpris par la qualit de nos produits et la performance de nos ingnieurs et de nos fabricants. Ensuite, le Mondial de Paris a mis en vidence lavance de lalliance Renault-Nissan en matire de vhicule lectrique accessible tous. Ce salon a aussi t loccasion de rvler notre nouvelle identit design, qui sera un point fort des Renault de demain. Enfin, signe de lamlioration de la sant de Renault, le remboursement dune partie de laide accorde par ltat. Grce notre free cash flow positif et la cession dune partie des actions que nous dtenions dans AB Volvo, nous avons pu significativement rduire notre endettement.

    Quel diagnostic portez-vous sur Renault au moment o vous dmarrez votre nouveau plan stratgique ?Renault est maintenant une entreprise plus quilibre, moins dpendante dune rgion ou dun segment. LEurope reste un pilier de notre profitabilit, mais dautres rgions atteignent dsormais des niveaux de profit comparables. En termes de produits, en 2006, Mgane et Scnic reprsentaient plus de la moiti des profits du Groupe. Aujourdhui, nous pouvons nous appuyer sur de nouveaux piliers : notre gamme de vhicules utilitaires et la gamme M0 donnent une assise plus robuste et

    plus diversifie notre performance. Nous avons galement remis Renault sur les rails de lexcellence qualit, ce qui sest traduit par une baisse des dpenses garantie de 57 % entre 2006 et 2010. Mais si la qualit relle progresse, nous devons encore redresser la perception qualit de nos modles auprs de nos diffrents publics. Enfin, nous sommes devenus une entreprise plus frugale. Le cot unitaire moyen de nos investissements a baiss de 54 % entre 2005 et 2010. Cette baisse nous a permis de diminuer la charge globale des investissements tout en poursuivant le dveloppement de nouveaux projets. Nous disposons donc de bons fondamentaux, sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour la mise en uvre de notre nouveau plan stratgique : Renault 2016 - Drive the Change .

    Renault 2016 - Drive the Change est un plan construit sur 6 ans, avec des objectifs chiffrs sur 3 ans. Pourquoi une telle construction ?Construire un plan sur 6 ans permet de fixer des perspectives long terme et dassurer une meilleure continuit dans laction. Cest lun des enseignements que nous avons tir de Renault Contrat 2009. Ce plan permet donc de dfinir nos priorits stra-tgiques pour les 6 ans qui viennent. Six ans, cela correspond galement un cycle produit : dici 2016, nous aurons renouvel lensemble de notre offre de vhicules particuliers. Mais nous avons galement besoin de jalons prcis qui nous assurent que nous sommes dans la bonne trajectoire par rapport nos deux objectifs principaux : la croissance de nos volumes et la gnration durable de free cash flow. Cest pour cela que nous avons fix un point mi-parcours, avec des objectifs prcis et chiffrs. En 2013, nous visons des volumes de ventes suprieurs 3 millions dunits et un free cash flow cumul suprieur 2 milliards deuros.

    ENTRETIEN AVEC CARLOS GHOSN PRSIDENT-DIRECTEUR GNRAL

    RARN010_01-19_BAT3.indd 2 12/04/11 9:00:03

    Quelles actions Renault va-t-il mettre en uvre pour atteindre ces deux objectifs ?Pour atteindre nos objectifs de croissance et de free cash flow, nous nous appuierons sur sept leviers : linnovation ; le renou-vellement et le renforcement de notre offre produits ; le renfor-cement de notre image de marque ; lexcellence du rseau dans la relation client ; loptimisation de nos dpenses de R&D et dinvestissement ; la rduction de nos cots ; et, enfin, le maintien de nos positions en Europe et lacclration de notre croissance linternational. Nous agirons sur ces leviers tout au long des 6 annes de notre plan. Gnrer du free cash flow est une condition pralable pour pouvoir renforcer notre capacit investir, donc notre capacit crotre. Cest galement une ncessit pour liminer le restant de notre dette, pour tablir un matelas de protection minimale dans un avenir incertain et pour verser un dividende nos actionnaires. ce propos, nous soumettrons chaque anne au vote de lAssemble gnrale le fait que les dividendes reus de nos associs soient intgralement reverss aux actionnaires de Renault lanne suivante.

    Renault 2016 - Drive the Change a t prsent comme un plan robuste . Quest-ce que cela signifi e ?Les chiffres de Renault 2016 - Drive the Change sont effectivement bass sur des hypothses que nous estimons robustes. Nous sommes volontairement partis sur ces bases pour dimensionner au plus juste nos structures et nos inves-tissements : nous ne serons pas pris en dfaut en cas de retournement de conjoncture, local ou global. Lessentiel, cest que Renault soit capable de crer de la valeur, donc du free cash flow, de faon soutenue et durable.

    Comment sinscrit lAlliance dans le nouveau plan ?LAlliance nest pas un levier spcifique du plan, parce quelle est prsente dans la plupart de nos actions. Notre dveloppement sur les marchs mergents, par exemple, qui est indispensable pour russir lobjectif de croissance, serait beaucoup plus difficile sans lAlliance. Mme chose pour linnovation, avec les motorisa-tions thermiques et le vhicule lectrique, ou pour loptimisation de notre R&D et de nos investissements, avec la standardisation des pices et la gnralisation des plates-formes communes. Laccord de coopration avec Daimler sinscrit dans cette mme dmarche de mise en commun de nos efforts de R&D et de nos capacits de pr