Reflets et Nuances 162

  • View
    238

  • Download
    6

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Revue de Janvier 2015 du Club Alliance pour les mtiers de la finitions peinture et sols.

Transcript

  • LA REVUE DES PE INTRES ET DES SOLIERS

    UNIONPROFESSIONNELLE

    DES MTIERSDE LA FINITION

    LA REVUE DES MTIERS DE LA PEINTURE ET DU REVTEMENT DE SOL

    162j a n v i e r2 0 1 5

    VIE SYNDICALE Avec la charte Pro Rev, nous voulons changer limage du peintre > p.4

    TECHNIQUEITE et modnatures Deauville > p.30

    FORMATIONCompte personnel de formation (CPF)Comment lutiliser ? > p.42

    TECHNIQUE

    LASURES BTON

    DCORER ET PROTGER

    PAGE

    32

    actualit

    INFORMATIQUE

    FAUT-IL ACHETER DES LOGICIELS ?

    PAGE

    12

    Lapprentissage un parcours sem dembches

    PAGE

    20

  • Fabricants de produits, de matriels ou prestataires de service,vous constituez lenvironnement

    professionnel de lentrepreneur de finition. Le Club Alliance est un lieu privilgi entre les entreprises

    membres de lUnion professionnelle des mtiers de la finition et leurs fournisseurs partenaires.

    CLUB ALLIANCE

    Si vous souhaitez adhrer au Club Alliance Contactez Yves Labb : contact@cluballiance.fr

  • DITORIAL

    Mes chres consurs, mes chers confrres,

    Dans une conjoncture dfavorable, nous avons russi

    nous unir. On peut dire que lUnion des peintres et des

    soliers est une russite exemplaire. Nhsitez pas

    utiliser les services quelle met votre disposition.

    En revanche, les perspectives conomiques de 2015 ne sont

    gure encourageantes.

    Depuis 2008, plus de 100 000 emplois ont t perdus dans le

    btiment avec un tiers dapprentis en moins. A cela sajoutent

    de nouvelles contraintes gouvernementales qui vont alourdir

    nos tches quotidiennes : le compte pnibilit - obligatoire

    au 1er janvier 2016 - ingrable en ltat,

    lintroduction de reprsentants syndicaux

    au sein de nos PME, lobligation faite au

    dirigeant qui veut cder son entreprise

    davertir ses salaris. Autre sujet

    impactant directement nos entreprises,

    la concurrence dloyale de ceux qui ne

    respectent pas les rgles.

    La FFB ne cesse de se battre sur tous les

    fronts et obtient des avances sur des

    sujets comme le recalibrage du prt taux

    zro, lallgement de la fiscalit sur les

    plus-values immobilires, lallgement des

    contraintes sur linvestissement locatif et la rduction

    de 30% sur les travaux dconomie dnergie. Ces

    mesures sont certes positives mais elles mettront du

    temps produire leur effet.

    Malgr les difficults que traverse notre secteur, les

    entrepreneurs que nous sommes doivent continuer

    former des jeunes par lapprentissage. Source de

    progrs et dvolution, la formation assurera lavenir

    des jeunes et de nos mtiers et la prennit de nos

    entreprises.

    En ce dbut danne 2015, investissons dans lavenir

    et engageons-nous rsolument dans cette voie.

    Je vous adresse mes vux les meilleurs pour

    que cette nouvelle anne soit, pour vous et votre

    entreprise, la plus sereine possible.

    Marc CiolfiPrsident

    de lUnion

    professionnelle

    des mtiers

    de la finition

    M

    AN

    U M

    OV

    IES

    SOM

    MA

    IRE

    VIE SYNDICALE P.4nLa vie des sections Avec la charte Pro Rev,

    nous voulons changer limage du peintre p.4nConseil dadministration de lUPMF-FFB p.8nCarnet syndical p.9

    ACTUALIT P.10nVhicules utilitaires - Renault Trafic

    dcryptage p.10

    n Informatique - Faut-il acheter des logiciels ? p.12

    nLa peinture purifiante qui fait gagner des marchs p.14

    nPrvention - Risques lectriques p.18

    JANVIER 2015 Reflets & Nuances l3

    Pensez-y !Reflets & Nuances est consultable en version numrique

    www.cluballiancepeintures.com

    DOSSIER P.20nLapprentissage : un parcours sem dembches p.20

    TECHNIQUE P.24nLes bois et ses drivs en revtements de sol p.24

    nJeux de couleurs en lieu public p.26

    n ITE et modnatures Deauville p.30

    nLasures bton : dcorer et protger p.32

    nLa gloire recouvre du Gloria Mansions p.36

    nLUPMF-FFB rpond vos questions > 2 ingnieurs votre service p.38

    FORMATION P.42nCompte personnel de formation (CPF) :

    comment lutiliser ? p. 42

    nUn titre pour tous les soliers p. 46

    nWorldskills comptition p. 50

    NE PAS MANQUER P.52nLes nouveauts p.52

    nLa bibliothque UPMF-FFB p.58

  • La vie des sections

    Reflets & Nuances Pouvez-vous nous prsenter le syndicat peinture, sol et finition de Haute-Garonne ?

    Pascal Capdevila Notre syndicat de Haute-Garonne

    rassemble une cinquantaine de socits, ce qui

    reprsente plus de 1 000 emplois. Nous comptons

    environ 10 % de grandes PME de plus de 50 salaris,

    30 % de PME entre 10 et 30 salaris et une majorit

    de petites PME et dartisans. Le nombre dadhrents

    est stable avec des entreprises affilies depuis des

    dcennies mais aujourdhui, grce aux actions que nous

    menons, notamment le lancement de la charte Pro Rev

    (voir encadr), nous en attirons de nouveaux !

    R&N Justement, pouvez-vous nous parler de cette charte Pro Rev que vous venez de lancer ?

    PC La Charte Pro Rev, lance en novembre dernier,

    rpond trois objectifs : valoriser le professionnalisme

    de nos entreprises, promouvoir limage du peintre et

    attirer de nouveaux adhrents. Dailleurs depuis le

    lancement, 2 ou 3 grandes entreprises toulousaines se

    sont rapproches de nous ! Nous souhaitons montrer

    avec cette charte que notre syndicat dpartemental est

    trs dynamique et a mis en place une dmarche positive

    en rponse aux demandes de nos clients. Aujourdhui,

    nos clients nous demandent dtre plus professionnels,

    de limiter la sous-traitance, dtre attentifs

    lenvironnement, dembaucher des personnels qualifis

    et locaux Notre rle la fdration est de rpondre

    cette demande.

    R&N Pouvez-vous dtailler les deux premiers objectifs de cette charte ? Valoriser notre professionnalisme et promouvoir notre image ?

    BF Les signataires de la charte Pro Rev sengagent

    sur 10 points concrets que lon peut regrouper en trois

    familles : le professionnalisme de nos entreprises et

    salaris, lorganisation de chantier et lthique de nos

    entreprises signataires. Pour nos clients, cest un vri-

    table repre ; le gage de notre professionnalisme. Ce

    label leur signale les professionnels qui peuvent se pr-

    valoir de bonnes pratiques en matire de conduite de

    chantiers, de scurit, de respect de lenvironnement

    Un autre objectif de la charte est de changer cette image

    de barbouilleur que peuvent avoir nos compagnons.

    Aujourdhui, le peintre est un lment majeur de la

    VIE SYNDICALE

    La vie des sections

    Avec la charte Pro Rev, nous voulons changer limage du peintre

    Pascal Capdevila est le prsident du syndicat professionnel de peinture, revtements de sol et finition de Haute-Garonne. Sous son impulsion, le syndicat vient de lancer une initiative positive, la Charte Pro Rev qui runit les peintres et soliers qui souhaitent valoriser leur professionnalisme et apporter des garanties sur la conduite des chantiers. Une initiative qui ne demande qu stendre.

    4 l Reflets & Nuances JANVIER 2015

    G

    &A

  • bonne russite dun chantier en apportant son expertise,

    son savoir-faire. Il est capable dapporter des rponses

    concrtes et novatrices aux problmatiques essentielles

    que sont les dpenses nergtiques, lacoustique, la

    qualit de lair et bien entendu lesthtisme ! Cest un pro-

    fessionnel capable de travailler dans diffrents milieux :

    une maison de retraite, un site nuclaire, un particulier

    R&N Comment voyez-vous votre rle de prsident

    de ce syndicat?

    PC Aujourdhui, la conjoncture est difficile et nos clients

    sont de plus en plus demandeurs. Il faut trouver des

    lments communs de rponse, nous avons tous les

    mmes difficults. Mon rle est de fdrer ces lments.

    Tous nos adhrents ne profitent pas des moyens mis

    leur disposition par la fdration, de ce quelle peut

    offrir. Mais on sent que les entreprises se rapprochent de

    nous car elles savent que la fdration peut leur apporter

    des conseils juridiques et administratifs, apprciables en

    temps difficiles.

    R&N Est-ce difficile danimer, de motiver ?

    PC On saperoit que ce sont toujours les mmes entre-

    preneurs qui simpliquent et sengagent ! Nous organi-

    sons des runions 4 fois par an pour dcider avec les

    adhrents des thmatiques sur lesquelles nous travaille-

    rons. Quand un thme est dfini, nous crons des com-

    missions dans lesquelles les adhrents qui le souhaitent

    se runissent tous les 15 jours durant 3 4 mois pour tra-

    vailler sur cette problmatique. Les runions ont lieu de

    11h 13h, cest le moment o il est le plus facile de runir

    le plus de monde. Nous terminons par un djeuner, cela

    permet de librer la parole autour dun verre !

    R&N Quels sont les projets sur lesquels vous travaillez ?

    PC Nous travaillons sur 3 thmes : la formation avec la

    mise en place des formations de chef de chantier ; la

    sous-traitance avec la rdaction dun contrat de sous-trai-

    tance en collaboration avec notre service juridique et

    llargissement de la dmarche Pro Rev. Peut-tre au

    niveau rgional et national, dautres corps dtat...

    Il faut la faire vivre ! n

    LA CHARTE PRO REV

    La Charte Pro Rev runit les entreprises de peinture, revtements de sol