Cent ans et plus de bande dessin©e

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Cent ans et plus de bande dessinée (en vers et en poèmes) Jan Baetens

Text of Cent ans et plus de bande dessin©e

  • Jan Baetens

    LES IMPRESSIONS NOUVELLES

    CENT ANS ET PLUS DE BANDE DESSINE

    (en vers et en pomes)

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 3

  • 100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 4

  • AVERTISSEMENT

    Ce livre part encore une fois de lide tout fait nave,peut-tre mme fausse, quil est possible de transposer laide de mots quelque chose de la forme ou de la struc-ture dun objet visuel, et des impressions quil voque ennous. Cependant il est difficile de se taire sur quelquechose dont on ne sait pas trop comment parler. Si lobjeten question est un grand tableau, un film prestigieux, unpan du patrimoine, les lecteurs se montrent souvent com-prhensifs. Avec la bande dessine, laffaire nest pasgagne davance. Mais comme je ne crois gure ce genrede hirarchies, jaurais menti en parlant de Rembrandt,disons, plutt que de Tintin ce qui ne veut pas dire queje naime pas la peinture, et encore moins que tout se vaut.

    Un mot sur les absences et les prsences de ce livre. Lesauteurs et les uvres que je dcris, refltent tout bte-ment mes gots, quon ne choisit pas toujours soi-mme.La Belgique (francophone) est surreprsente, peut-tre ;je me sens incapable de dire quoi que ce soit dAstrix ;quelques dessinateurs ont droit plus dun pome ; il y asans doute dautres bizarreries encore.

    Cent ans et plus de bande dessine (en vers et en pomes) est ndune exposition sur bande dessine et posie , qui sesttenue la Maison Pessoa Lisbonne, en 2001. Avait paru cette occasion un catalogue reprenant une vingtaine depomes, prsents en version trilingue (franais, anglais,portugais) et illustrs chacun par un dessinateur contem-porain diffrent (d. Casa Fernando Pessoa/ Frmok). Jeddie volontiers ces pages Mme Rita Rodrigues, qui fut lorigine de cette initiative (ce sera une bonne faon dereprendre contact).

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 5

  • 100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 6

  • Vous me verrez, chaque matin, errer dans le parc,Lisant les B.D. et la page des sports.

    (T.S. Eliot, Portrait dune dame )

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 7

  • 100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 8

  • RODOLPHE TPFFER OU LDEN DE LA BANDE DESSINE

    Toi belle rose dans le jardin,Toi qui es aussi sur la robeDe Rose la rose, toi jolieRose rouge et rose sans

    pines sans tigres ni ptales,Ide de jardinierRvassant de scateurs sans lameGlisss dans la manche

    Comme sous la robe de ma RoseLes boutons roses Robe perdue, rose retire

    Au jardinDe rhtorique sans fleurs, R purSans rose.

    9

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 9

  • WINSOR MCCAY

    Un mois dans le New York Herald en 1905

    Texte, lillustre jour des grands dbatsSe hissa menu sur le rebord de la caseDont il descendit comme dun toboggan.Et pointant timidement son minois obscurSe pencha sur les berceaux de Vignette,DImage et dIllustration, ne sachant pasTrop quelle fe, quelle sorcire, se vouer.Puis sous couleur dunanime rconciliation tour de rle tendrement les embrassa,Laissant au bord des joues un peu de lavis,De fard, de gouache, se saupoudrant lui-mmeDe leurs pigments. Et ainsi devant dbatLeurs bats stirrent jusquau sommeil.

    Olives ? Pommes ? Amandes ? Pistaches ?Il ne saurait faire son choix. TilleulEt menthe lenivrent comme absinthe.Il sempiffre jusqu en devenir vert.Il tourne mais pas comme du lait,Devenant jaune crme, violet aubergine,Rose bonbon, rouge cerise, bleu canard.Little Nemo a trs peur dtre mangDans le noir, mais lorange lapaiseDont il croque et le mot et la chose.

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 10

  • Quand il aura vieilli mais pas trop,Car seuls les grands enfants connaissentLe prix du temps, variable avec lui,Little Nemo rencontrera sans douteEzra Pound dans le mtropolitain,Plus profond que la fort et plus hautQue le gratte-ciel isomtrique des cases.Ils ramasseront par terre les nouvellesQui grce eux pourront rester nouvelles.Je les vois atteindre le mme ge,Celui des gamins prcoces ignorant toutDu monde, celui des vieux contentsDtre morts bien avant le rveil.

    Tous ceux qui tombent en leur litDans un sommeil rparateur le seront,Rpars, remis sur pied, ravigobibochs.Plus douce sera la chute de leurs cheveux,De leurs chanes et de leurs grands chevaux.Puis de lautre ct du chas daiguilleLes piqres de Morphe transformerontLes hommes en marabouts, les btes En sauvages. Et moi-mme, ou maman,Ne prserverai personne du bout de mon rouleau.

    11

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 11

  • GEORGE HERRIMAN

    Krazy Kat (1912-1944)

    Lun parle et lautre cuniforme.Lautre case, les uns devant.Sombre mezzanoche, savoureux Carton-pte mi-minaudant.Tomber de rideau. Se lveLa prison, la lune tombe.Lune, cest tantt un chat,Tantt lautre. Le vieux maimePar gattisme. Tire-toi. Pan.

    Je suiz amouroux, je penseEt ft-il grand, lui,Comme la Suisse, mon coeur,Je le trouverais encore trop petitPour toi, la, la, la, la, la.Tout finit par des prisons.Les gigognes passent entre les barresPour me poser un bb comme toi.

    12

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 12

  • Que se passerait-il, demande Krazy,Sil se passait quelque chose ?Le soleil deviendrait-il mauveEt leau claire, rouge ?Le ciel rflchirait-ilLe fleuve cependantQue mourir serait encorePlus difficileQue de changer de case ?Cela ne ferait que passer,Rpond Ignatz.Cest ce quon va voir, ajoute Pupp.Mais la chose est dj passe.

    Entre la folie, en grande pompe :Dans la chambre, par la porte,Dans le corps, par inoculation,Dans la tte, par amour (forcment),Dans lesprit, par erreur.Et tout coup on ne sait plusQue faire de ce chat dans la gorgeSi ce nest le chasser la Tintin : Je vais vous trancher le cou,Cela vous cotera seulement une brique.

    13

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 13

  • HAL FOSTER, 1, 2 X

    Dans 200, 2000 ou 20 000 ans,quand lhomme enfinHommeau carr

    se retournera sur les cris, le cache-sexe, la coiffureet la proto-smiotique

    de ce qui sera redevenu un post-scriptum dupithcantropeAmericanus

    (variante oublie :Amen Icarus), quelles montagesdploiera-t-ildingniosit

    pour distinguerle pre de Tarzan de linventeurdu Retourdu rel (MIT Press, 1996) ?

    14

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 14

  • Et quen sera-t-il du no-baroque et de lanti (ant ?)-post-moderne (aprs

    tout nous navons jamaiscess non plus de confondre par exemple Giraudet Moebius).

    15

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 15

  • HAL FOSTER

    Prince Valiant

    Des choses simples genre maison foyer enfantOu encore comme princesse glaive forteressePlus simples encore tels trne pic dynastie,Il en a savour les mots qui les dsignrentDu doigt. Mais seuls les mots ont pu treEmports dans les drakkars qui le mnent,Lui le roi dchu, sa famille et son peuple,Loin des haches, arbaltes et catapultesDes hordes barbares surgies de lEst.Jetant par-dessus bord jusquau poidsDes souvenirs il cingle vers les feuxDe la Ville de Nuit, pour rejoindre Le cortge, pour prendre un bainDe foule et pour enfin se noyer Dans le dcor de Las Vegas.

    16

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 16

  • ALEX RAYMOND

    Flash Gordon

    Cest le privilge du bon vieux feuilleton :Les aventures ont toujours dj commenc,

    Les hrones deviennent encore plus belles, les hrosNe meurent plus, les mchants reviennent.

    Les pommes de lge dor ne portent en ellesAucun venin, ni atomique, ni surgel.

    Dale est la voisine de Flash,Qui la rencontre jour aprs jour.

    Chaque blessure est bain de jouvenceEt petite, petite, petite, la mort.

    Nous, qui prenons ce train en marche,Sduits, haletants, sceptiques, jaloux,

    Incapables den descendre, sommesPourtant en marche vers notre fin.

    17

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 17

  • MILTON CANIFF

    Terry et les Pirates

    Il tait une foisNon ! Les animaux ont cessDe parler et une grandmre,On nen a plus, ni de thalers.

    Les aventures daujourdhuiSe doivent dtre modern style,Avec faux-monnayeurs, avions,Agents de police vus au cinma.

    Par contre il faut bien quon soitEn Orient, toujours, et surtoutQuon y reste, ou partout ailleurs,

    Pourvu que ce ne soit ici,O nous passons notre temps regarder des images.

    18

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 18

  • MILTON CANIFF

    Steve Canyon

    Celui-ci, il en embrasse,Il en frappe vraiment,Des hommes, des femmes,

    Mais dans lordre,Chaque chose son tourEt chacun dans sa case.

    Il triomphe coup sur coup,Sur la pgre, les meufs,Les jaunes (noirs non admis),

    Lui, la lie du cinma, pleCopie du noir, reste du rebutDune ide de scnario.

    19

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 19

  • ALEX RAYMOND

    Rip Kirby

    Pour cacher quil est SupermanSuperman se dguise parfois En Rip quelque chose.Cet infaillible ne vieillit pasSeul pourtant. La vocation deSa chaste amie, blonde comme Daletait brune, nest limageDes calendriers, ni le passage du temps.Elle, cest les diagonalesDans les cases, oblique sur carr.Les balles sortent des pistoletsComme dun appareil-surprise.Raymond a us ses hros sous luiMais il nest pas arriv les copierJusqu sa fin, accidentellement ridicule.

    20

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 20

  • HERG

    Au MOMA

    Cest au portrait de Georges Remi conuPar Warhol, quand R.G. fut clbreDj, que lautoportrait duMme de loin maisAussi de prsMa fait Penser. ctUne ou Deux femmesParlent si fort queLon croit, dirait Flupke Quick, dtre tomb commePar hasard sur une uvre dart modern.

    21

    100 ans - Extrait 27/04/07 10:22 Page 21

  • E.P. JACOBS

    Tu ne rvais pas de bohme mais de gloire,La seule qui vaille, celle qui saccor