Diagnostic biologique du paludisme

  • Published on
    05-Dec-2014

  • View
    2.209

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Diagnostic biologique du paludisme - Sances Pratiques de la 5e dition du Cours international Atelier Paludisme - Didier MENARD et Vincent THONIER

Transcript

  • 1. Diagnostic biologiqueDiagnostic biologiquedu paludismedu paludismeDr Didier MnardUnit de Recherche sur le PaludismeVincent ThonierUnit de Recherche sur le PaludismeInstitut Pasteur de MadagascarMercredi 7 Mars 20075me Atelier Paludisme
  • 2. PlanPlanimportance du diagnostic biologiqueLes diffrentes mthodes disponiblesmise en vidence directe des parasitesmise en vidence des antignes parasitairesmise en vidence de lADN parasitaireBilan complmentaire du paludismeEn pratique
  • 3. importance du diagnostic biologique duimportance du diagnostic biologique dupaludismepaludismeFaible spcificit des signes cliniquesSurestimation des cas de paludismeAntananarivo : sujets consultants au niveau des CSB pour suspicion depaludisme : 2% RDT +Toamasina : sujets hospitaliss pour suspicion de paludisme : 10% GE +surprescription et surconsommation de traitementantipaludiqueMauvaise prise en charge des cas de fivre avec Sous estimationdes autres pathologiesmajore la pression mdicamenteuse exerce sur le parasite
  • 4. mise en vidence directemise en vidence directedes parasitesdes parasitesDeux principales techniques :la goutte paisse et le frottis mincele QBC
  • 5. goutte paisse et frottis mince (1)goutte paisse et frottis mince (1)= gold standardprincipe techniqueprincipe technique- ETAPE 1-Prlvement du malade- ETAPE 2-Prparation et coloration de la ge et du fm- ETAPE 3-Examen de la ge la recherche des parasites du paludismeSi la recherche est ngative : Examen ngatif, Absence de Plasmodium Si la recherche est positive, passer ltape 4- ETAPE 4-Identification des espces de Plasmodium sur la ge et le fm- ETAPE 5-Estimation de la densit parasitairesur la ge (peu de parasites)ou sur le fm (beaucoup de parasites)
  • 6. AvantagesAvantagesBonne sensibilitfaible cotIdentification des stades et desespcesMesures quantitativesLecture rtrospectiveInconvnientsInconvnientsDlai du rendu des rsultatsPersonnel qualifiquipementProblmes des infections mixtesgoutte paisse et frottis mince (2)goutte paisse et frottis mince (2)
  • 7. mise en vidence des antignesmise en vidence des antignesparasitairesparasitairesDeux principales techniquesTest immunochromatographique = test de diagnostic Rapide = tdr(rdt)RIA et ELISA (Pas dintrt dans le diagnostic)
  • 8. principe techniqueprincipe techniqueDtection dantignes parasitaires par ImmunochromatographieTest immunochromatographique =Test immunochromatographique = tdrtdr((rdtrdt) (1)) (1)
  • 9. 3 Groupes dantignes dtects par les tdrHRP II : Histidine-rich protein 2pLDH : Plasmodium lactate dehydrogenaseAldolasetdrtdr (2)(2)TDR commercialiss :HRP II seuleHRP II + aldolasepLDH (Falciparum-specific pLDH andpan-specific pLDH)HRP II + pan-specific pLDHHRP II + pan-specific pLDH + vivax-specific pLDHaldolase
  • 10. TDR (3)TDR (3)AVANTAGESAVANTAGESRapidit : 15-20 min.Simplicit dutilisationPeut tre ralis sans exprienceBonne sensibilit et bonne spcificitNe ncessite pas dquipementsspcifiquesAdapt au terrainInconvnientsInconvnientsCot : 1-2 USD.Pas quantitatifNe distingue pas P.v des autresespcesStabilit des ractifs sur le terrain ?Nombre important de faux positifsNe donne pas dindication sur laviabilit des parasites
  • 11. mise en vidence de lADNmise en vidence de lADNparasitaireparasitaireLa Biologie molculaire (1)La Biologie molculaire (1)Principe techniquePrlvement SangExtraction de LADNparasitaireAmplification par PCRRvlationAvantagesSensibilitDiagnostic despcePossibilit de quantificationtude gnome du parasiteTravail de grande srieInconvnientscotquipement trs sophistiquPersonnel qualifiDlai de ralisation
  • 12. La srologieLa srologietechniqueELISAIFIIndicationsEn aucun cas lediagnostic daccspalustretudes pidmiologiquesDpistage des donneurs de sangDiagnostic rtrospectif (non valableen zone dendmie)Paludisme viscral volutifAg=plasmodiumAc srique ?Acsecondaire =anti globulinehumaineFluorescineExcitation UV
  • 13. bilan biologique complmentairebilan biologique complmentaireIntrt =recherche de signes de gravit biologique dfinis par LOMSen 2000Ictre (clinique) :bilirubine avec prdominance de la forme librehmoglobinurie macroscopiqueInsuffisance rnale : cratinine (> 265 mol/L, valeur plus basse chezlenfant), diurse, clearance de la cratinineAcidose mtabolique (bicarbonates plasmatiques < 15 mmol/L) ou Gaz dusangTroubles de lhmogrammeAnmie grave (Hb < 50g/L ou Ht < 15%)ThrombopnieHypoglycmie (< 2,2 mmol/L)
  • 14. Conclusion = En pratiqueConclusion = En pratiqueDiagnostic direct du parasite :Si laboratoire proximitSi laboratoire proximitA lui de dfinir sa stratgie diagnostiqueA lui de dfinir sa stratgie diagnostiqueSi pas de laboratoire proximitSi pas de laboratoire proximittests rapidestests rapides (prfrentiellement HRP(prfrentiellement HRP--2)2)Jamais de srologie pour un diagnostic daccs palustreNe pas oublier les signes biologiques de gravitNe pas oublier les signes biologiques de gravit
  • 15. QBC (1) =QBC (1) = quantitativequantitative buffybuffy coatcoatprincipe techniqueprincipe technique- ETAPE 1 -Prlvement du malade- ETAPE 2 -Centrifugation dans un capillaire = concentration(hmaties parasites + lgres) +action de lAcridine orange = agent intercalent et fluorescent- ETAPE 3 -Lecture avec microscopie UV- ETAPE 4 -Identification des espces de PlasmodiumP. falciparum P. vivax
  • 16. QBC (2) =QBC (2) = quantitativequantitative buffybuffy coatcoatAVANTAGESAVANTAGESTrs Bonne sensibilit(1 parasite par l)Volume examin : 60 l vs 0.,2 l GERapiditInconvnientsInconvnientsToxicit de lacridinecot levquipementsPersonnel exprimentPas appropri au terrainPas quantitatif, espces
  • 17. mise en vidence de lADNmise en vidence de lADNparasitaireparasitaireLa Biologie molculaire (2)La Biologie molculaire (2)
  • 18. Pour moiPour moiLDH se ngative en 3 jLDH se ngative en 3 jHrpHrp--2 se ngative en 10 j2 se ngative en 10 jHrpHrp--2 bien meilleur stabilit que LDH e2 bien meilleur stabilit que LDH e aldolasealdolaseHrpHrp--2 bien meilleure sensibilit que LDH2 bien meilleure sensibilit que LDH falcifalci etetaldolasealdolase ( la moins bonne sensibilit)( la moins bonne sensibilit)idale Tana HRP2+ panidale Tana HRP2+ pan pLDHpLDH sisi trptrp cher HRP2cher HRP2LDH suppose une viabilit du parasite = meilleurLDH suppose une viabilit du parasite = meilleursuivi efficacit du traitementsuivi efficacit du traitement