Click here to load reader

RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013/2014 - Groupe · PDF file RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013/2014 SOMMAIRE ... comparatifs 2013 et 2012 sont celles publiées au Journal Officiel de l¶Union

  • View
    2

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013/2014 - Groupe · PDF file RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013/2014...

  • 1

    PLASTIQUES DU VAL DE LOIRE Société Anonyme au capital de 5.531.400 €

    Divisé en 2.765.700 actions de 2 € de nominal

    Siège social : Z.I. Nord, Les Vallées - 37130 LANGEAIS RCS TOURS 644.800.161

    Exercice clos le 30 septembre 2014

    RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013/2014

    SOMMAIRE

    Rapport de gestion ............................................................................................... 2

    Groupe Plastivaloire

    Comptes consolidés et annexe ..................................................................... 35

    Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés .......... 78

    Rapport du commissaire aux comptes, désigné organisme tiers indépendant,

    sur les informations sociales, environnementales et sociétales figurant dans

    le rapport de gestion…………………………………………………………. 80

    Plastiques du Val de Loire

    Comptes annuels et annexe ......................................................................... 83

    Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes annuels ............. 104

    Rapport du Président du Conseil d’Administration ............................................ 109 (Article L 225-68 du Code de Commerce)

    Rapport des Commissaires aux comptes .............................................................. 118

    (Article L 225-235 du Code de Commerce)

    Attestation du rapport financier annuel 2013/2014 ............................................. 120

    Honoraires des commissaires aux comptes .......................................................... 121

  • 2

    CHAPITRE I - RAPPORT DE GESTION – EXERCICE 2013/2014

    SECTION 1 - GROUPE PLASTIVALOIRE

    1./ Principes et méthodes comptables

    Les états financiers consolidés du Groupe Plastivaloire sont établis conformément au référentiel IFRS

    (International Financial Reporting Standards), tel qu’adopté par l’Union européenne. Le référentiel IFRS comprend les normes IFRS et les normes IAS (International Accounting

    Standards), ainsi que leurs interprétations IFRIC (International Financial Reporting Interpretations

    Committee). Les normes retenues pour l’élaboration des comptes annuels au 30 septembre 2014 et des comptes

    comparatifs 2013 et 2012 sont celles publiées au Journal Officiel de l’Union européenne (JOUE) au 30

    septembre 2014 et qui sont applicables obligatoirement.

    Les méthodes comptables retenues ont été appliquées de façon permanente à tous les exercices présentés.

    Normes et interprétations applicables à l’exercice ouvert le 1er octobre 2013

    Les normes et interprétations adoptées dans l’Union Européenne qui trouvent à s’appliquer de façon

    obligatoire aux comptes consolidés du Groupe Plastivaloire à compter du 1er octobre 2013, sont les suivantes :

     IAS 19 révisée – Avantage du personnel

     Améliorations annuelles (cycle 2009-2011)

     IRFS 13 – Evaluation à la juste valeur

     IFRIC 20 – Frais de découverture

     Amendements IAS 12 – Impôts différés liés à des actifs réévalués

     Amendements à IFRS 7 – Compensation des actifs et passifs financiers

    Ces normes, amendements de normes ou interprétations n’ont pas d’impact significatif sur les comptes

    consolidés au 30 septembre 2014.

    Normes et interprétations publiées non encore en vigueur

    Le Groupe n’a pas anticipé de normes et interprétations dont l’application n’est pas obligatoire au 1er octobre 2013 :

     IFRS 10 – Etats financiers consolidés ;

     IFRS 11 – Accords conjoints ;

     IFRS 12 – Informations à fournir sur les participation dans d’autres entités ;

     Amendements à IFRS 10, IFRS 11 et IFRS 12 – Dispositions transitoires

     IAS 28 Révisée - Participation dans des entreprises associées ;

     IFRS 9 – Instruments financiers.

     IFRIC 21 – Taxes ;

     Amendements à IAS 32 – Compensation des actifs et des passifs financiers ;

     Amendements à IAS 36 – Informations à fournir sur la valeur recouvrable des actifs non financiers ;

     Amendements à IAS 39 – Novation des dérivés et continuation de la relation de couverture ;

     Améliorations annuelles (cycles 2010-2012 et 2011-2013) ;

     Amendements à IAS 19 – Contribution des salariés.

    Leur impact éventuel fera l’objet d’une évaluation en cours d’exercice.

  • 3

    L’ensemble des sociétés du périmètre clôture leurs comptes au 30 septembre de chaque année à

    l’exception de la société Elbromplast en Roumanie qui clôture le 31 décembre. Pour cette dernière

    une situation intermédiaire est établie au 30 septembre.

    2./ Faits marquants de l’exercice

    Dans une économie pourtant atone, le Groupe PLASTIVALOIRE a été en mesure de

    développer une croissance soutenue de son chiffre d’affaires en bénéficiant de son

    positionnement multi-secteurs, les deux pôles autour desquels le Groupe a organisé ses

    activités ayant progressé significativement.

    Les promesses entrevues lors du deuxième semestre de l’exercice précédent, se sont

    confirmées en 2013/2014 et la progression a été globalement linéaire sur douze mois.

    La marge opérationnelle s’est significativement renforcée et le Groupe a été en mesure de

    renouer avec une rentabilité opérationnelle et un résultat net particulièrement satisfaisant.

    PLASTIVALOIRE s’est employé à consolider ses fondamentaux économiques, tous en

    progression marquée : au-delà d’une rentabilité retrouvée le Groupe a été en mesure de

    diminuer son endettement net, de renforcer ses capitaux propres et d’améliorer sa trésorerie.

    Sa structure financière, déjà saine, a été consolidée et lui a permis de faire face à son

    programme d’investissements et de préparer l’avenir en disposant de ressources nécessaires pour mener à bien de possibles opérations de croissance externe.

    C’est dans ce cadre que, dans le dessein de maintenir sa diversification sectorielle, de

    capitaliser sur sa diversité géographique et de poursuivre l’enrichissement de son portefeuille clients, PLASTIVALOIRE s’est engagé tout récemment dans les termes d’un protocole

    relatif à l’acquisition de la société de droit allemand KARL HESS, spécialisée dans

    l’ingénierie et la production de pièces plastiques techniques.

    3./ Evolution de l’activité du Groupe

    a) Structure du Groupe :

    Le périmètre du Groupe est demeuré parfaitement stable sur l’exercice, les dernières modifications, remontant à l’exercice précédent, consistant dans :

    - La création d’une filiale de droit slovaque : BIA PLASTIC AND PLATING TECHNOLOGY SLOVAKIA SRO, mise en œuvre dans le cadre de la joint venture

    passée avec l’industriel allemand BIA. Elle a pour vocation l’exploitation d’une usine de

    chromage à NITRA, entrée en production en mai 2014. Il s’agit d’une filiale de BOURBON AUTOMOTIVE PLASTICS HOLDING.

    - La création de la société BOURBON AUTOMOTIVE PLASTICS GmbH, à vocation commerciale. Il s’agit là encore d’une filiale de BOURBON AUTOMOTIVE PLASTICS HOLDING.

    b) Chiffre d’affaires :

    Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe ressort à 418,86 M€ HT.

    Il atteignait au 30 septembre 2013 le total de 394,71 M€.

  • 4

    La progression a concerné tant le pôle BAP (activité automotive) que le périmètre

    historique PVL, respectivement en augmentation de 7,4 % et 4,2 %.

    Les bons indicateurs constatés au titre du deuxième semestre 2012/2013 se sont confirmés

    et renforcés depuis lors, le deuxième semestre 2013/2014 étant supérieur au premier.

    Rappelons que l’objectif initial de chiffre d’affaires était fixé à 405 M€.

    Concernant le pôle BAP, l’essentiel de la croissance provient des usines portugaise, britannique et slovaques, étant rappelé concernant ce dernier pays, le lancement de

    l’activité chromage au troisième trimestre.

    Le pôle PVL affiche quant à lui une progression dans ses usines hexagonales et bénéficie

    de la bonne performance de ses sites espagnol et tunisiens.

    L’analyse sectorielle de la production fait apparaître les tendances suivantes :

    Les fabrications destinées à l’industrie automobile augmentent de plus de 10 %, en

    relation avec une hausse des prises de commandes, tandis que les secteurs industrie électrique et multimédia sont en recul. Pour le premier d’entre eux, on constate

    néanmoins une reprise en cours, le reflux constaté étant conjoncturel et lié à une période

    de transition contractuelle.

    Le secteur multimédia s’est recentré sur la fabrication de décodeurs.

    Les autres activités progressent de 8,7 %, la société ayant été en mesure de saisir des opportunités intéressantes, tandis que la vente d’outillages régresse de 6,1 %, la tendance

    s’inversant ce

Search related