La paralysie faciale en MTC

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • 30 Acupuncture & moxibustion

    Robert Hawawini

    La paralysie faciale en MTCRsum : La paralysie faciale est linterruption complte et unilatrale de la motricit du nerf facial au niveau du trou stylo-mastodienqui entrane une paralysie de tous les muscles de la face. Aprs avoir pass en revue les diffrents chapitres, de la dfinition, autraitement, nous allons terminer par deux observations cliniques. Mots cls : Paralysie faciale - Vent-Froid - shaoyang - yangming -syndromes - acupuncture.

    Summary : The facial paralysis is the complete and unilateral interruption of the motricity of the facial nerve on the level of themastoid hole which involves a paralysis of all the muscles of the face. After having reviewed the various chapters, definition, to thetreatment, we will finish by two clinical observations. Keywords: Facial paralysis - Wind-Cold - Shaoyang - Yangming - syndromes -acupuncture.

    Dfinition

    Mdecine occidentale

    Le nerf facial (VIIe paire des nerfs crniens) innerve tousles muscles de la face. La paralysie faciale est linterrup-tion complte et unilatrale de la motricit du nerf facialau niveau du trou stylo-mastodien, ce qui entrane uneparalysie de tous les muscles de la face. La mdecineoccidentale classe les causes en deux catgories : idiopa-thique, cest la paralysie faciale dite a frigore, cest--direessentielle, sans cause organique reconnue ; secondaire,cest--dire centrale due des causes organiques qui sontnombreuses, mais se rsument en 6 grands types : - les tumeurs atteignant le nerf de la motricit de la facesur son parcours- les lsions ou fractures de los du rocher- les otites aigus ou chroniques- certaines infections (zona, sida, syphilis, lpre)- le diabte- certaines maladies rares touchant plusieurs organes(sarcodose, priartrite noueuse, porphyrie)- le syndrome de Guillain-Barr est la cause la plus fr-quente de paralysie faciale bilatrale.

    Mdecine chinoise

    En MTC, la paralysie faciale est mian (visage) tan(paralysie). Dautres termes signifient cette maladie :wai zui feng (dviation de la bouche par le Vent) oukou yan wai xie (dviation de la bouche et de lil).Seule la forme idiopathique sera tudie ici.

    Cadre clinique (zheng)

    Attaque de Vent-Froid sur les mridiens du shaoyang etdu yangming.

    Physiologie et physiopathologie

    Physiologie

    Le mridien du shaoyang est riche en qi, celui du yang-ming en Sang et en qi (Lingshu, chap. 65 et 78). Cesdeux mridiens qui parcourent la face, alimentent sesmuscles, ce qui leur permet de lutter contre les perversexternes.

    Physiopathologie

    Quand lEnergie correcte (zheng qi) est insuffisante, lescouli (interstices entre la peau et les muscles) ne sontpas ferms. Lattaque du Vent-Froid sur les mridiensdu shaoyang et du yangming, la face, pntre dans lesluo et bloque la circulation du Sang et du qi ; do laparalysie musculaire accompagne de la dviation de labouche. Certains auteurs attribuent latteinte aux jing-jin (mridiens tendino-musculaires).

    Smiologie

    Symptomes

    - Maladie unilatrale survenant brusquement au rveil, tout ge, mais le plus souvent chez ladulte jeune de20 40 ans.

  • 312005, 4 (1) Robert Hawawini

    - Elle peut tre prcde dune douleur rtro-auriculai-

    re (mastodienne) intense.

    - Elle se manifeste par une paralysie, un engourdisse-

    ment et une raideur unilatrale du visage sans dficit

    sensitif, accompagne dune dviation de la bouche

    vers le ct non atteint avec affaissement du coin de la

    bouche et effacement des plis et des rides cutanes.

    - Comme tous les muscles de la face sont paralyss, il y

    a impossibilit de : plisser le front qui devient lisse,

    froncer les sourcils, ascensionner les pommettes, mon-

    trer les dents, fermer lil car la paupire infrieure est

    abaisse.

    - Des larmes peuvent scouler sur la joue par non-fer-

    meture de lorifice lacrymal, la salive peut sourdre du

    coin de la bouche et les aliments stagner dans les

    dents.

    Pouls

    fu (superficiel) datteinte externe et jin (serr) de Froidou chi (lent) de Froid.

    Langue

    Enduit mince et blanc de Froid.

    Diagnostic diffrentiel

    Certains auteurs citent le diagnostic diffrentiel avec

    lhmiplgie o il y a une paralysie faciale.

    Traitement

    Gnralits

    La liste des points nest pas exhaustive. Les points sont classs par mridiens et par zones. Choisir tous ou certains points dun mridien et dunezone.

    Rgles thrapeutiques

    Dans ce cas, il faut liminer le Vent-Froid pour per-mettre lactivation de la circulation du qi et du Sangdans les luo.La dispersion, systmatique, doit tre superficielle etpeut saccompagner de rchauffement surtout en casde rsistance.Prendre, de prfrence quotidiennement, les pointsproches et loigns du foyer de la maladie sur les mri-diens du yangming et du shaoyang.

    Points proches

    - Mridien du yangming : chongqi 1E, sibai 2E, juliao3E, dicang 4E, jiaju 6E, xiaguan 7E.- Mridien du shaoyang : sizhukong 23TR, tongziliao2VB, yanglao 14VB.

    Points loigns

    - fengchi 20VB (point tang = chi, du Vent = feng),hegu 4GI (dune part, point Source utilis dans toutes

    Paralysie Faciale Hemiplegie

    Topographie Maladie par Vent externe Maladie par Vent interne

    Dclenchement Brutal. Brutal.

    Symptmes - Paralysie faciale - Paralysie faciale.- Douleur rtro-auriculaire au dbut. - Pas de douleur.- Pas de trouble de la conscience.- Pas de paralysie des membres. - Trouble de la conscience possible dans les formes

    par atteinte des zang.- Paralysie flasque ou spasmodique systmatiquedes membres.

    Pouls fu (superficiel) - xian (tendu), xi (fin), hua (glissant), shuo (rapide)dans la forme spasmodique.- xi (fin), ruo (faible), wei (tenu) dans la forme flasque

  • 32 Robert Hawawini Acupuncture & moxibustion

    les pathologies Lingshu, chap. 1 du Gros Intestindu yangming riche en Sang et en qi, disperse ainsi toutpervers ; dautre part, fait partie des quatre pointsmatres et agit sur la face et la bouche) : dispersent leVent-Froid externe. Certains auteurs conseillent derchauffer fengchi 20VB.

    Points spcifiques

    - atteinte du front et des sourcils (non-froncement) :zanzhu 2V, sizhukong 23TR, yanglao 14VB- atteinte de lil (non-fermeture) : jingming 1V,zanzhu 2V, tongziliao 2VB, sizhukong 23TR, yintang(point hors-mridiens situ entre les sourcils, taiyang(point hors-mridiens situ un cun en arrire dumilieu de la ligne joignant le cantus externe la queuedu sourcil), yuyao (point hors-mridiens situ aumilieu du sourcil) - atteinte du nez (non-mobilit) : yingxiang 20GI- atteinte de la bouche (dviation) : dicang 4E, renz-hong 26DM (runion avec les mridiens du GrosIntestin et de lEstomac, en cas datteinte de la lvresuprieure), chengjiang 24RM (runion avec le mri-dien de lEstomac, en cas datteinte de la lvre inf-rieure)- atteinte de la joue (difficult montrer les dents) :juliao 3E, guanliao 18IG (point de runion avec leyangming)- douleur de la mastode : yifeng 17TR, huizong 7TR(point xi daccumulation du Sang et du qi du mridiendu Triple Rchauffeur qui passe par larrire de loreille,actif dans les cas aigus et urgents).

    Cas particuliers

    - En cas datteinte chronique faire des moxas sur letaiyang et les points du mridien de lEstomac la face.- Aprs le retrait des aiguilles, appliquer des ventousessur quelques points locaux.

    Observations cliniques

    Premire observation

    Mr R. B., 46 ans, prsente une paralysie faciale gauchedepuis la veille, apparue brutalement aprs une exposi-

    tion au courant dair. Symptmes : - paralysie, engourdissement et raideur unilatrale duvisage sans dficit sensitif ;- dviation de la bouche vers le ct droit ;- impossibilit de plisser le front qui est lisse, ni defroncer les sourcils ;- impossibilit dascensionner les pommettes ni demontrer les dents ;- impossibilit de fermer lil car la paupire infrieu-re est abaisse.Le pouls est fu (superficiel) et jin (serr).Le traitement va prendre en compte tous ces para-mtres.- Chasser le Vent et rchauffer le Froid : fengchi 20VBet hegu 4GI gauche, disperss et rchauffs laiguilleau molybdne. Il sagit dun mtal qui conduit bien lachaleur et permet dviter les moxas. Chaque aiguillepeut tre chauffe entre 2 et 5 fois directement au bri-quet.- Agir sur les composantes de la paralysie par la simpledispersion : Front : yanglao 14VB ; il : jingming 1V, tongziliao 1VB, sizhukong 23TR ; Joue : chengchi 1E, juliao 3E, dicang 4E, jiaju 6E, xia-guan 7E ;Les aiguilles sont punctures superficiellement afin dene pas blesser les tissus et tournes peu de fois pour vi-ter la douleur. Le patient est trait quatre fois, les 4, 5,7 et 12 novembre 2003, jusqu obtention dune gu-rison complte.

    Seconde observation

    Mr G. J., 74 ans, prsente une paralysie faciale droitedepuis quatre mois, ne rgressant pas.Symptmes :- Paralysie, engourdissement et raideur unilatrale duvisage sans dficit sensitif, avec tissus empts ;- dviation de la bouche vers le ct gauche ;- impossibilit de plisser le front qui est lisse et emp-t, ni de froncer les sourcils ;- impossibilit dascensionner les pommettes ni demontrer les dents ;

  • 332005, 4 (1) Robert Hawawini

    - impossibilit de mcher correctement les aliments du

    ct droit, qui stagnent et scoulent avec la salive par

    la bouche ;

    - impossibilit de se laver les dents ni de se rincer la

    bouche car leau scoule ;

    - impossibilit de fermer lil car la paupire infrieu-

    re est abaisse, effondre mme ;

    - moral abattu.

    Le pouls est fu (superficiel) et xian (tendu).Le traitement va prendre en compte tous ces para-

    mtres.

    Les points sont ceux de la premire observation avec

    quelques variations.

    - fengchi 20VB et hegu 4GI droite sont disperss etrchauffs laiguille au molybdne

    - nous remplacerons jingming 1V que le patient nesupporte pas, par : chengjian 24VC, renzhong 26VG,quanjiao 18IG.

    Dans un premier temps, le patient est vu 2 fois parsemaine de mi-janvier fin avril. Aprs quelquessances, il est dcid de chauffer les aiguilles du visageafin dacclrer le processus de gurison. Les aiguillessont donc rchauffes 5 fois tour de rle, avec unbton fait de tige darmoise sche. A partir de fin avrilet jusquau 20 juillet, patient est punctur une fois parsemaine sans chauffer les points du visage. Tous lessymptmes vont disparatre lexception de lempte-ment du front qui diminuera fortement, laissant appa-ratre les rides, sans rgresser totalement. Le patientpeut donc fermer lil, manger normalement, soufflerdans la joue et plisser le front presque entirement.

    Dr Robert Hawawini,105, rue du Conntable, 60500 Chantilly.

    03 44 57 49 79 r.hawawini@wanadoo.fr

    Questions Robert Hawawini

    A & M : Dans votre article vous pr-conisez laiguille au molybdne. Ilne sagit pas dune utilisation cou-rante : comme avez-vous t amen utiliser ce type daiguille ? Despublications mentionnent-elles ouprconisent-elle ce type daiguille ?

    R H : Lutilisation de ce type daiguilleremonte au dbut des annes 1980quand nous suivions lenseignementdu Dr Borsarello, que nous neconnaissions pas la MTC telle quenous pratiquons actuellement et quenous cherchions un moyen pourrchauffer le yang et le qi. Le molyb-dne sest avr un excellent conduc-

    teur de la chaleur et nous avons trou-v des personnes qui pouvaient nousles fabriquer. Le mtal en lui-mmena aucune proprit nergtique, ilpermet de chauffer directement lesaiguilles un cot raisonnable, cesttout. Dailleurs nous avions diversfabricants qui utilisaient dautresmtaux. Lexprience montre que nouspouvons rchauffer le yang et tonifierle qi. Il ny a pas de publication relati-ve cette technique, elle rentre dans lecadre du bon sens.

    A & M : Dans votre deuxime obser-vation vous utilisez dabord laiguilleau molybdne, puis les moxas clas-

    siques : quels sont votre avis lesavantages et les inconvnients desdeux mthodes ?

    R H : Jalterne moxas et molybdnepar convenance personnelle. Lavan-tage est que le molybdne est plus faci-le pour moi (mise en place simplifie etpas de fume). Linconvnient est queselon les patients ces aiguilles sont plusdouloureuses car plus grosses et la cha-leur dlivre plus aigu. Il faut doncsadapter.On ne peut pas dire que les moxassont suprieurs ou infrieurs aumolybdne, je nai aucune certitude ce sujet.

Recommended

View more >