Le vaillant petit tailleur Th¨mes : Bande dessin©e, Conte et recueil de .2016-10-11  Bande dessin©e,

  • View
    214

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Le vaillant petit tailleur Th¨mes : Bande dessin©e, Conte et recueil de .2016-10-11 ...

  • page 1/7

    de

    de 9 12 ans

    Thmes :

    Vos annotations

    Le vaillant petit tailleur, de Mazan www.millebulles.com D.R.

    Le vaillant petit tailleur

    Mazan

    Bande dessine, Conte et recueil de contes, preuve/Initiation

    Il tait une fois, dans la belle ville de Cirinte, une petite boutique dans laquelle vivait un petit tailleur.Or, un jour, ce petit tailleur tua sept mouches dun coup.Parfaitement ! Sept dun coup ! Cest peine croyable !Aucun doute, se dit-il, je suis un fameux gaillard ! Il faut que la ville entire lapprenne. Ou mieux encoreQue le monde entier le sache ! Cest un minimum.Trs fier de lui, le petit tailleur se tailla aussitt une ceinture sur laquelle on pouvait lire : Jen ai tu sept dun coup. Et il partit laventure.Mais laventure, cest risqu !On y croise de terribles gants, des rois fourbes, des sangliers froces, des ogres affams, de redoutables licornes et mme de jolies princessesPas de quoi impressionner un vaillant petit tailleur qui rpte qui veut lentendre : Sept dun coup ! Voil ma devise.

    1. Premire page

    La premire page du Vaillant petit tailleur fourmille de dtails que lon peut tudier en classe.

    1/ Dcrire les lments de la page (en cachant le texte)

    Cette premire page est dun genre particulier, car constitue dune case unique, qui remplit totalement la planche. On a une seule image, imposante, qui regorge de dtails que lon peut numrer avec la classe (chteau, village anim, mer, paysans)Autres lments : les cartouches. Le premier, en haut de page, ressemble un parchemin droul. Les autres, dun modle courant, sont placs les uns en dessous des autres.

    Le vaillant petit tailleurMazan Mille bulles 2010

  • Vos annotations

    page 2/7Le vaillant petit tailleur, de Mazan www.millebulles.com D.R.

    2/ laborer des hypothses

    La premire page sert dintroduction lhistoire : elle plante le dcor et prsente lintrigue. Elle aide le lecteur situer lhistoire dans le temps, faire la connaissance des personnages et se familiariser avec le cadre de laction. Lauteur donne de nombreux indices au lecteur pour quil puisse laborer des hypothses sur lhistoire qui va suivre.

    Avec la classe, texte cach, on peut faire la liste de ces indices : les costumes et larchitecture des btiments font penser au Moyen ge, les ciseaux de lenseigne confirment lidentit du hros, le chteau qui domine sous-entend lexistence dun roi, etc. Par ailleurs, on remarquera que lon connat le personnage principal alors quil est physiquement absent de la planche.

    3/ Lire le texte

    Le texte des cartouches donne plus dindices sur lintrigue. La formule Il tait une fois indique clairement quil sagit dun conte, tandis que le reste du texte prcise le nom du roi et de la ville. Les deux autres cartouches procdent comme un zoom au cinma, en se rap-prochant de la boutique, et en dvoilant lidentit du hros.

    4/ et la suite ?

    Aprs ce travail dobservation et de rflexion, les lves poursuivent leur lecture pour vrifier leurs hypothses.On peut revenir sur cette premire planche pour chercher des indices qui auraient chapp la premire lecture. Par exemple, le chteau, en haut, gauche, domine la boutique du tailleur, en bas, droite. Au terme de la lecture, on constate que les rles sont inverss : celui qui tait en position de force (le roi) se retrouve humili par celui qui tait faible (le tailleur).

    2. Comme au cinmaTout au long du Vaillant petit tailleur, Mazan saffranchit de la forme classique du conte en utilisant diffrents procds propres au lan-gage du cinma.(Les termes techniques utiliss ci-aprs sont expliqus dans le Lexique du site)

  • Vos annotations

    page 3/7Le vaillant petit tailleur, de Mazan www.millebulles.com D.R.

    Quelques pistes de lecture

    1/ Pages 2 et 3, il diversifie la taille des cases, lchelle des dessins (plan amricain, plan rapproch taille) et leur point de vue (plonge, contre-plonge). Aprs un plan gnral montrant latelier du tailleur, les cases deviennent de plus en plus petites.

    2/ Le tailleur sadresse directement au lecteur [case 3 page 3] comme il le fera plus tard avec le roi (case 1, page 19). Au cinma on parle dun plan subjectif spectateur, on parlera ici dun plan subjectif lecteur.

    3/ Luilisation de la contre-plonge donne une impression renforce de domination.

    4/ En bande dessine, comme au cinma, lauteur donne du rythme en variant la taille des cases (pages 4 et 5) : laction peut, ds lors, com-mencer. Les cases sont grandes lorsque le tailleur marche. Un car-touche peut alors chevaucher deux cases (pages 6 et 21). Quand le rythme de laction et des dialogues sacclre, les cases rtrcissent.

    5/ Les raccords entre les cases crent galement une impression de mouvement. Le raccord sur le geste cre une continuit en nous mon-trant une porte puis ce quil y a derrire. Le raccord sur le dtail des pas des gants contribue galement au bon enchanement de laction.

    6/ Lauteur sessaie, dans les limites des techniques propres la bande dessine, aux mouvements de camra. La case 2 de la page 16 pour-rait tre un travelling arrire, puis la case 3 un lger travelling suivi dun panoramique sur la droite pour arriver la case 4.

    plan gnralcase 1 page 2

    plan subjectif lecteurcase 3 page 3

    contre-plongecase 5 page 3

  • Vos annotations

    page 4/7Le vaillant petit tailleur, de Mazan www.millebulles.com D.R.

    7/ Lutilisation du champ/contrechamp souligne laffrontement entre le tailleur et ses adversaires. Notre hros est ainsi isol pour montrer sa dtermination russir.

    8/ Quant au hors vue, il cre un effet comique. Contrairement aux gants, le lecteur sait que le tailleur est labri, et rit de la ruse qui les ridiculise.

    3. Et vlan ! Sept dun coupEt vlan! sept dun coup !Cette formule magique donne des ailes au petit tailleur. Mais quels pouvoirs ce Sept recle-t-il pour lui octroyer de telles certitudes ? Les chiffres expriment, dans des symboliques universelles, des ides et des forces.

    raccord entre les cases, cases 2 et 3 page 13

    hors vue, cases 4 et 5 page 14

    champs/contrechamp, cases 4 et 5 page 7

  • Vos annotations

    page 5/7Le vaillant petit tailleur, de Mazan www.millebulles.com D.R.

    Il tait une fois

    Les contes sont riches de sept : le petit Poucet est un septime frre, les nains de Blanche-Neige sont au nombre de sept, on chausse des bottes de sept lieues Est-ce un hasard si Vladimir Propp dans la Morphologie des contes [http://www.barbery.net/psy/fiches/propp.htm] affirme que sept personnages sont ncessaires lhistoire (le hros, la princesse, le mandateur, lagresseur, le donateur, lauxiliaire, le faux hros) pour une reprsentation symbolique du monde ?

    Une perfection dynamique

    7 [http://www.canalacademie.com/Le-chifre-7.html] symbolise un cycle complet : sept jours pour une semaine, chaque priode lunaire [http://ecole.fenelon.cm2.over-blog.com/article-animation-sur-les-phases-de-la-lune-47419715.html] compte sept jours et il faut quatre priodes pour un cycle. Ds le Ier sicle, le philosophe Philon dAlexandrie [http://remacle.org/bloodwolf/philosophes/philon/nombre.htm] sintresse aux propri-ts des nombres et observe que 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 = 28 autrement dit, 4 x 7 (voir 30, 31, 36).Chez les gyptiens, le 7 reprsentait la vie ternelle [http://jfbradu.free.fr/egypte/LA%20RELIGION/LA%20MORT/LA%20MORT.php3?r1=5&r2=3&r3=0]. Il est prsent dans de nombreuses traditions grecques : les 7 Hesprides, les 7 portes de ThbesLa lyre dApollon ne comporte-t-elle pas 7 cordes ? Et notre gamme [http://irem-fpb.univ-lyon1.fr/feuillesprobleme/feuille7/7notes/7notes.html] 7 notes de musique ?

    Sept et les religions

    Et lon retrouve le 7 dans nombre de religions. Les circumambulations de La Mecque [http://aminour.unblog.fr/2007/12/28/kaba-circumam-bulations-et-pierre-noire] comptent 7 tours. Dans la Gense, Dieu cra le monde en 6 jours, le 7e tant celui du repos. Mais le 7 reprsente aussi la totalit de lunivers en mouvement : 4 pour la Terre (les 4 points cardinaux) et 3 pour le ciel (un chiffre qui, dans la religion chrtienne, reprsente la Sainte Trinit). Quant au chiffre 7, il serait utilis pas moins de 77 fois dans lancien testament [http://www.interbible.org/interBible/ecritures/symboles/2008/sym_080307c.html].

    http://www.barbery.net/psy/fiches/propp.htmhttp://www.barbery.net/psy/fiches/propp.htmhttp://www.canalacademie.com/Le-chifre-7.htmlhttp://www.canalacademie.com/Le-chifre-7.htmlhttp://ecole.fenelon.cm2.over-blog.com/article-animation-sur-les-phases-de-la-lune-47419715.htmlhttp://ecole.fenelon.cm2.over-blog.com/article-animation-sur-les-phases-de-la-lune-47419715.htmlhttp://ecole.fenelon.cm2.over-blog.com/article-animation-sur-les-phases-de-la-lune-47419715.htmlhttp://remacle.org/bloodwolf/philosophes/philon/nombre.htmhttp://remacle.org/bloodwolf/philosophes/philon/nombre.htmhttp://jfbradu.free.fr/egypte/LA%20RELIGION/LA%20MORT/LA%20MORT.php3?r1=5&r2=3&r3=0http://jfbradu.free.fr/egypte/LA%20RELIGION/LA%20MORT/LA%20MORT.php3?r1=5&r2=3&r3=0http://jfbradu.free.fr/egypte/LA%20RELIGION/LA%20MORT/LA%20MORT.php3?r1=5&r2=3&r3=0http://irem-fpb.univ-lyon1.fr/feuillesprobleme/feuille7/7notes/7notes.htmlhttp://irem-fpb.univ-lyon1.fr/feuillesprobleme/feuille7/7notes/7notes.htmlhttp://aminour.unblog.fr/2007/12/28/kaba-circumambulations-et-pierre-noirehttp://aminour.unblog.fr/2007/12/28/kaba-circumambulations-et-pierre-noirehttp://www.interbible.org/interBible/ecritures/symboles/2008/sym_080307c.htmlhttp://www.interbible.org/interBible/ecritures/symboles/2008/sym_080307c.htmlhttp://www.interbible.org/interBible/ecritures/symboles/2008/sym_080307c.html

  • Vos annotations

    page 6/7Le vaillant petit tailleur, de Mazan www.millebulles.com D.R.

    Sept, de par le monde

    La couron