RAPPORT ANNUEL 2017 - de la ZAC Seine Rive Gauche, devenue Paris Rive Gauche en 1996. Le pأ©rimأ¨tre

  • View
    2

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of RAPPORT ANNUEL 2017 - de la ZAC Seine Rive Gauche, devenue Paris Rive Gauche en 1996. Le...

  • RAPPORT ANNUEL 2017

  • 2 3

    RAPPORT ANNUEL SEMAPA 2016

    La SEMAPA Aménageur parisien État des lieux Les métiers de la SEMAPA La politique environnementale Rapport du conseil d’administration Préambule Les aménagements et le programme urbain de l'opération Paris Rive Gauche Les autres opérations

    4 -15 8

    10 12 14

    16-63

    18 21

    31

    d’aménagement Les autres activités et actions de la SEMAPA Rapport financier sur l'exercice 2017 Responsabilité sociétale de l’entreprise Résolutions Etats financiers Bilan Compte de résultat

    Annexe au bilan Rapports des Commissaire aux Comptes Rapport général Rapport spécial

    37

    47

    64-83

    84-87 88-111

    90 92

    93 112-122

    114 118

    sommaire Société d’étude, de maîtrise d’ouvrage et d’aménagement parisienne (SEMAPA) Société publique locale d’aménagement de la Ville de Paris créée en 1985. capital : 472 287 Siège social : 69/71, rue du Chevaleret 75013 Paris Tél. : +33 (0)1 44 06 20 00 Fax : +33 (0)1 44 06 21 00 www.semapa.fr

    PRÉSIDENT Jérôme Coumet Maire du 13e arrondissement de Paris

    DIRECTRICE GÉNÉRALE Sandrine Morey

    CONSEIL D’ADMINISTRATION REPRÉSENTANTS DE LA VILLE DE PARIS Pénélope Komitès Adjointe à la Mairie de Paris, Chargée des espaces verts, de la nature en ville, de la biodiversité, de l'agriculture urbaine et des affaires funéraires Marie Atallah Conseillère de Paris Edith Cuignache-Gallois Conseillère de Paris Annick Olivier Conseillère de Paris, déléguée aux Écoles auprès du maire du 13e

    arrondissement

    REPRÉSENTANTS DU DÉPARTEMENT DE PARIS Bruno Julliard Premier adjoint à la Mairie de Paris, Chargé de la Culture et des relations avec les arrondissements Patrick Trémège Conseiller de Paris

    CONSEIL RÉGIONAL D’ÎLE-DE-FRANCE Jean-François Legaret Conseiller de Paris Conseiller régional

    REPRÉSENTANTE DE LA VILLE DE PARIS AUX ASSEMBLÉES GÉNÉRALES Annick Olivier Conseillère de Paris, déléguée aux Ecoles auprès du maire du 13e

    arrondissement

  • 4 5

    RAPPORT ANNUEL SEMAPA 2017

    La SEMAPA Société publique locale d’aménagement, la SEMAPA mène des opérations d’aménagement dans l’est de Paris. Elle a mené plusieurs projets dans le 13e arrondissement, dont Paris Rive Gauche, son opération phare et, depuis 2015, dans les 12e et 20e arrondissements avec l'opération de la Porte de Vincennes.

  • 6 7

    RAPPORT ANNUEL SEMAPA 2017

    Au 21e siècle, l’avenir de l’humanité se joue en ville. La concentration des habitants et des activités vers les grands pôles urbains ne cesse de s’accélérer. Ainsi, l’ONU prévoit déjà qu’en 2050, 66 % de la population mondiale vivra en ville. En qualité d’élus, d’aménageurs, ces données nous obligent à prendre nos responsabilités non seulement pour améliorer le quotidien et la qualité de vie des habitants, mais aussi pour prendre toute notre place pour la défense de la planète. C’est une mobilisation générale que nous avons initiée pour lutter contre le réchauffement et ce combat passera par la qualité des territoires urbains.

    Le retour de la nature en ville est un sujet qui dépasse largement les antagonismes classiques entre le béton et les espaces verts qui s’expriment depuis le milieu du 20e siècle. La ville se transforme pour accueillir une nature plus uniquement dédiée à l’agrément. L’émergence de l’agriculture urbaine avec notamment une production maraîchère locale vient compléter une offre raisonnée : naturelle, sans pesticide et favorable à la biodiversité. A Paris, le mouvement est en route permettant à la fois de limiter l’impact des fortes chaleurs et de lutter contre la pollution de l’air. Les potagers prennent racine sur les toits quand les plantes poussent dans les rues, sur les murs, les façades ou au

    pied des arbres. Avec la charte « Objectif 100 hectares » que la SEMAPA vient de signer, nous nous sommes engagés à aller encore plus loin.

    Toujours plus loin, c’est un peu notre devise, dans tous les secteurs. En termes de diffusion culturelle par exemple, cette année aura été également exemplaire. Le street- art, l’art de rue pour tous, fait désormais partie de l’ADN du 13e arrondissement. Et il était essentiel pour moi que la SEMAPA intègre dans son fonctionnement la promotion artistique. C’est le cas par exemple avec l’opération « 1 immeuble, 1 œuvre » qui impose aux promoteurs de donner à voir de l’art dans chaque construction. Les œuvres d’art lumineuses, comme celles des Ciments Calcia ou bientôt de la Maison Internationale de Séjour, transforment nos paysages nocturnes notamment vus du périphérique. Nous allons réinventer « Paris Ville Lumière » et les nouvelles constructions vont participer à créer un paysage nocturne touristique et étonnant. Toute cette activité crée de l’émulation. Deux nouveaux lieux dédiés à l’art verront prochainement le jour : une galerie dans un bâtiment de logements du quartier Bruneseau et la fondation Agnès b, place Jean-Michel-Basquiat, au cœur de Paris Rive Gauche. Tout un symbole !

    Une ville durable à tous les niveaux

    Penser la ville comme l’avenir de l’homme

    La dimension environnementale est de plus en plus centrale dans les modes de construction de la ville. Le défi climatique nous oblige. Si les logiques de compensation, de bilan global, d’équilibre d’ensemble continuent de structurer nos approches, cela ne suffit plus. Chaque immeuble doit en effet être contributif en la matière.

    Nous avons réalisé le premier éco- quartier parisien, la ZAC de la Gare de Rungis (13e arrondissement), nos opérations font l’objet de certifications environnementales mais il s’agit d’aller désormais plus loin dans la limitation de l’impact carbone des bâtiments et de leur construction.

    Pour cela, nous nous sommes résolument engagés dans le développement de projets en construction bois, y compris pour des immeubles de 50m de haut. Recyclable, bénéfique pour l’environnement, le bois piège le carbone, permet de réduire de moitié le temps des chantiers et contribue à la qualité de vie des usagers des bâtiments. Il a également des vertus de légèreté particulièrement bienvenues sur nos projets qui s’implantent au-dessus des voies ferrées. Au-delà, le développement des projets contribue à rendre de plus en plus crédible la mise en œuvre d’une filière d’exploitation des forêts françaises afin de rendre le bilan carbone encore plus positif et de créer des emplois locaux.

    Dans la ZAC Bédier-Porte d’Ivry (13e arrondissement), un premier immeuble en bois a d’ores et déjà été livré pour accueillir des services de

    la Ville de Paris. Dans l’opération 90 Vincent Auriol (13e arrondissement), la première école en structure bois, briques et isolation paille est en chantier. Enfin, dans la ZAC Paris Rive Gauche (13e arrondissement), outre les projets Nudge (logements) et Aurore (Programme hôtelier) initiés l’année dernière, deux projets lauréats de l’Appel à Manifestation d’intérêt « Immeubles à vivre bois » (en partenariat avec ADIVBois) s’implanteront prochainement : Wood’up et la Tour Commune. Avec le très récent choix du projet Spot (logements), trois immeubles de logements en structure bois de 50m de haut sont ainsi en développement dans le secteur Bruneseau et démontrent qu’une synthèse est possible entre défi technique, efficience environnementale, qualité d’usages et geste architectural.

    C’est bien dans une approche à tous les niveaux que la SEMAPA s’inscrit afin de répondre dès à présent et dans l’avenir aux engagements du nouveau Plan Climat Air Energie de la Ville de Paris en matière d’aménagement. Après la Porte de Vincennes (12e et 20e arrondissements), la désignation récente de la SEMAPA en tant qu’aménageur de la ZAC Bercy- Charenton (12e arrondissement) est une reconnaissance de la qualité et du professionnalisme de ses équipes. C’est ici l’occasion de relever les enjeux et de porter encore plus haut le niveau d’exigence au profit d’une ville attractive et inclusive, au profit d’une ville durable.

    Sandrine Morey, Directrice générale de la SEMAPA

    Jérôme Coumet, Président de la SEMAPA

    et maire du 13e arrondissement

  • 8 9

    RAPPORT ANNUEL SEMAPA 2017

    Aménageur parisien À l’origine, la SEMAPA était avant-tout l’aménageur du 13e arrondissement, où elle a de nombreuses opérations dont la très prestigieuse Paris Rive Gauche. Aujourd’hui, la société œuvre dans le tout Paris. Le réaménagement de la Porte de Vincennes dans les 12e et 20e arrondissements témoigne de cette nouvelle dimension territoriale qui devrait être renforcée par la désignation de l'entreprise comme aménageur de Bercy-Charenton dans le 12e arrondissement

    Paris Rive Gauche La SEMAPA a été créée en 1985, à l’initiative de la Ville de Paris, pour prendre en charge notamment l’aménagement de Paris Rive Gauche, qui a débuté en 1991 avec la création de la ZAC Seine Rive Gauche, devenue Paris Rive Gauche en 1996. Le périmètre Paris Rive Gauche s’étend de la Gare d’Austerlitz aux limites de Paris en bordure de la commune d’Ivry-sur-Seine, épousant la Seine d’un côté et bordant la rue du Chevaleret de l’autre. Par