Paris Rive Gauche - Décembre 2011

  • View
    226

  • Download
    5

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Découvrez le magazine le Bonbon Paris Rive Gauche du mois de décembre 2011.

Text of Paris Rive Gauche - Décembre 2011

  • 1 RIVE GAUCHE

  • 1 RIVE GAUCHE

    dito Bonjour !

    Qui dit Nol dit calendrier de lAvent, sapins, bche, traneaux, boules de neige, cadeaux et bonne anne grand-mre ! Qui dit Nol dit aussi grands magasins surpeupls, listes de cadeaux irralisables, repas familiaux sous haute tension et gueule de bois malheureusement assu-re pendant quelques jours daffils

    Mais pour le Bonbon Rive Gauche, qui dit Nol dit cinma. En effet, les ftes de fin danne sont des moments privilgis pour non seule-ment se ruer dans les salles obscures mais aussi se prlasser dans son canap devant un bon DVD vous savez, celui qui trane sur ltagre depuis six mois Dans le premier cas, cest Fanta-pop corn, dans le second, cest champagne-foie gras, et, chaque fois, cest le bonheur.Dans notre numro de dcembre, on vous parlera donc du premier film ralis par lune des actrices franaises les plus bankables du moment, Mlanie Laurent. On vous fera revivre lambiance de Grease grce notre Bon Burger HD Diner. On vous plongera dans lunivers arty et cinphile de la Fondation Cartier. On vous merveillera des dessous chic peu peu effeuills, tel un scnario minutieusement tiss par Mademoiselle Joris.

    Enfin, ce sera lheure de la dernire sance au Schmuck dont la carte nous fait autant vibrer que les plus beaux instants du 7e art.

    Joyeux Nol, donc, et trs belles ftes de fin danne ! Le Bonbon Rive Gauche vous souhaite de terminer 2011 dans lexcitation, le suspense, le romantisme, laction, les frissons, la passion et la surprise comme au cinma !

    Sophie Rosemont & Arnaud ChaillouRdacteurs en chef

    Prsident

    Jacques de la Chaise

    jacques@lebonbon.fr

    Rdacteurs en chef

    Sophie Rosemont

    sophie@lebonbon.fr

    Arnaud Chaillou

    chaillouarnaud@gmail.com

    Graphiste

    Sophie Henry

    graphiste@lebonbon.fr

    Secrtaire de rdaction

    Bertrand Muletien

    hello@lebonbon.fr

    Rdacteurs

    Sophie Rosemont, Judith Spinoza

    Anne Laveau-Gauvill, Aude Yvanes,

    Arnaud Bouin, Julien Bouisset,

    Arnaud Chaillou

    Photographes

    Antoine Garnier, Arnaud Bouin, David Fitt,

    Arnaud Chaillou, Jeanne Frantz

    Remerciements

    Thomas Ducres, Emmanuel Legrand

    Petites annonces

    annonce@lebonbon.fr

    Contactez-nous

    hello@lebonbon.fr

    01 48 78 15 64

    Le Bonbon

    31 bis, rue Victor-Mass,

    75009 Paris.

    SIRET 510 580 301 00016

    ISSN : en cours

    Dpt lgal : parution

    Publicitchaillouarnaud@gmail.com

    06 80 46 58 76guillaume@lebonbon.fr

    06 28 25 42 13Rgie grands comptesregiepub@lebonbon.fr

    Matthieu / 06 50 71 92 71Jean / 06 48 26 88 53

  • M

    ary

    Bro

    wn

    Pour une entre prioritaire et gratuite, envoyez un mail : party@lebonbon.fr

    Tous les vendredis au Bus Palladium

  • 3 RIVE GAUCHE

    sommaire

    6. Le Schmuck

    34. Le Caf de Flore

    10. Mlanie Laurent

    38. Mademoiselle Joris

    14. La Fondation Cartier

    44. Jolle Guillais

    5. Le Bon Timing6. Le Bon Commerant

    10. La Bonne toile12. Les Bons Plans

    14. Le Bon Art16.La Bonne Ptisserie

    18. Le Bon Look

    21. Le Casse Bonbon22. La Bonne Recette25. La Bonne Sance

    26. Le Bon Astro 28. Les Bons Tuyaux

    31. La BonBonne33. Le Bon Shop

    34. Le Bon en Arrire36. Le Bon Burger

    38. La Bonne Effeuilleuse40. Les Bons Ptits Diables

    42. Les Bons Snapshots44. Le Conte est bon46. Le Bon Agenda

    Dcembre 2011

  • (3007:

    XXXHSPPWZGS'SBJTEFQPSUPGGFSUTBWFDMFDPEFCPOCPO

    (SPPWZ O N DPNCJ/& EF 5&-&QIPOF W JOUBHF FO HPNNFFYJTUBOUEBOTDPVMFVST"CSBODIFSTVSWPUSFTNBSUQIPOFPVTVSWPUSFUBCMFUUFQPVSSFOESFWPTBQQFMTQMVTDPOGPSUBCMFTEPVYBMPSFJMMFJMWPVT&-PJHOFEFTPOEFTFUTPODPSEPOTFOUPSUJMMF"WPMPO5&

    5 RIVE GAUCHE

  • 5 RIVE GAUCHE

    le bon timing Les vnements ne pas manquer !

    Mirel Wagner lInstitut finlandaisSon premier album a boulevers la critique et le public sest aussi pris au jeu de cette voix aussi abrupte quattachante. Ne en thiopie, Mirel Wagner, 23 ans seulement, vit en Finlande et ne quitte ni sa guitare, ni ses mlodies folk dun autre temps. dcouvrir absolument sur scne ! Le 16 dcembre 21 h au Centre culturel finlandais60, rue des coles, 5e

    Portes ouvertes du Secours CatholiqueLe Secours Catholique ouvre ses portes au public au sige national, pour faire dcouvrir les actions menes ainsi que les offres de bnvolat et de volon-tariat. Avec un forum associatif, une table ronde, des projections de vidos, une exposition du peintre Alphonse Sallah, un concert du groupe Trio de vie. Le 15 dcembre 2011, de 12 h 19 h 30106, rue du Bac, 7e

    Barbies voyagesLa maison du Village prsente le designer Marco Mencacci et son exposition Barbies voyages : une slection de clichs les plus reprsentatifs raliss en plusieurs annes. Barbie est mise en scne dans le rel, confronte au rythme des villes, des architec-tures, des paysages dexception et du quotidien.Du 6 au 15 dcembre - Vernissage le 6 dcembre11, quai Franois-Mauriac, 13e

    Brecht au Vieux-ColombierLe clbre dramaturge allemand investit de sa verve acide le thtre du Vieux-Colombier. Aujourdhui mise en scne par Isabel Osthues, La Noce est tour tour cocasse et mlancolique, et la tension monte, petit petit Avec Marie-Sophie Ferdane, Nzim Boudjenah, Ccile Brune et Elliot Jenicot. Jusquau 1er janvier, du mercredi au samedi 20 h.21, rue du Vieux-Colombier, 6e

    thtre

    concert

    expo

    DR

    / (c

    ) Aki

    Rou

    kala

    / D

    R /

    DR

    vnement

  • 6 RIVE GAUCHE 7 RIVE GAUCHE

  • 6 RIVE GAUCHE 7 RIVE GAUCHE

    le bon commerant

    Aprs avoir grandi dans la restauration vnemen-tielle, Laurent Casanovas, fils de traiteur, parcourt le monde la recherche des mets et des vins les plus raffins. Jusquau jour o son ami Antoine de Taver-nost lui propose de diriger son tout nouveau restau-rant, le Schmuckquil vient douvrir avec ses trois copains, Romain Dian, Hugo Slignac et Gilles Lellouche. Pourtant habitu la restauration nomade, Laurent va dcou-vrir la fidlisation htelire.

    Scne I Intrieur jour. Prologue.

    Dans un large salon cosy ambiance XVIIIe sicle bri-tish, sign Laura Gonzalez, la silhouette dun jeune homme chic et dcontract apparat, tlphone la main. Il se prsente sous le nom de Laurent Casa-novas, directeur du Schmuck. Vtu dun jean, dune chemise blanche et dune veste lallure rock, Lau-rent me dit cordialement quil termine sa conversa-tion pour ensuite maccorder son interview. Un duo de serveurs traverse la salle.

    Scne II Intrieur jour. Flash-back.

    Laurent est enfin prt. Nous nous asseyons sur lune de ses tables boudoir ultra-confortables, et il me raconte son histoire. Fils de traiteur, il a trs tt baign dans la restauration parisienne. 17 ans, il

    aidait dj son pre et travaillait pour des restau-rants, mariages et autres vnements culinaires pour gagner de largent de poche. Il obtient plus tard une licence de management en htellerie chez Vatel, la lgendaire cole htelire. Ensuite, son parcours a surtout t de travailler dans lorganisation dvne-ments. De Potel et Chabot (traiteur haut de gamme) Roland-Garros, en passant par les tats-Unis, lAus-tralie et le Maroc, Laurent a parcouru le monde.

    Scne III Intrieur jour. Rvlations.

    Laurent sourit alors avec nostalgie. Et tandis que je le dtaille longuement, il mexplique quil y a huit mois, il a repris les rnes du Schmuck. Le quatuor Lellouche/Tavernost/Dian/Slignac lui a concoct sur un plateau ce nouveau restaurant-bar-cocktails la philosophie trs germanopatrine, chic et com-plice, la fois cool et attentionne. Ils y viennent sou-vent, accompagns de leurs amis Omar et Fred, Jean Dujardin, Fanny Ardant, Mlanie Doutey et autres acteurs majeurs des petits et grands crans. Laurent est heureux de ce qui lui arrive : il voulait se poser, se diriger vers quelque chose de fixe. Lide de trouver sa clientle, de la fidliser et de revoir ces gens lui plaisait normment. Un vnement brasse trop de gens, explique-t-il, il ny a pas vraiment de fidlisa-tion et de contacts humains.

    Le Schmuck

    LA CARTE EST DCLARE

    Texte Arnaud BouinPhoto Antoine Garnier

  • 8 RIVE GAUCHE

    le bon commerant

    Scne IV Intrieur jour et nuit. Lieu du crime.

    Plusieurs coups de fil et autres serveurs entrecoupent la conversation. En cuisine, Victor Marques, lancien chef du Chateaubriand, attend toujours quelques arri-vages pour perfectionner ses plats. Ses spcialits ? La burrata, le mille-feuilles de crabe sur lit de gaspacho, le tartare de bar, le press de veau aux champignons de saison, lentrecte et, le classique, la brioche faon pain perdu : On est vraiment rputs pour a. Les gens parfois ne viennent que pour le dessert.

    Scne V - Intrieur jour et nuit. Aboutissement.

    Malgr lOdon et Saint-Sulpice deux pas, Laurent refuse tout snobisme : Lide est de proposer des produits de saison, sans assassiner le client, contrai-rement tous les restaurants du quartier. Cest assez cher le 6e. Et puis notre carte change tous les deux mois. Tout est prpar avec des produits frais. Le cui-sinier aime se faire plaisir et faire plaisir aux gens. Les habitus ne peuvent pas se lasser. Je demande alors : pourquoi Le Schmuck ? Laurent rflchit un instant, puis sincline lgrement, rendant hommage ses patrons. Le Schmuck, a veut dire bijoux en allemand. Et en yiddish, a veut dire ringard. Il y a du second degr, une volont de ne pas se prendre trop au srieux comme dautres restaurants. On voulait tre un lieu entre le familial et le copain. On reoit trs bien, mais on veut que a reste dtendu. Cest avant tout un endroit de dtente. Linterview se termine, le shooting commence, la silhouette de Laurent se fond peu p