Noa'h 5775 !

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Noa'h 5775 !

  • Lehaim

    Entre: Sortie:HORAIRES DE CHABBATH NOAH

    Ralis par Yaacov Berrebi 054.700.73.67 https://www.facebook.com/groups/LeHaim.VeLivraha/

    Chabbath Noah 1er Hechvan 5775 / 25 Octobre 2014 N.285

    BAROUKH DAYAN HA EMETQUE D VENGE SON SANG !

    * ROCH-HODECH HECHVANJeudi soir, Vendredi et Chabbath

    * A partir de Dimanche on reprend les Tahanounim

    New-York: 5:44 PM 6:42 PMParis: 18:26 19:31Tel-Aviv: 17:40 18:35

  • March conclu !!!Quelques jours avant le congrs international des missaires du Rabbi, en octobre 1992, quelquun nous proposa des billets particulirement bon march pour New York. Avec dautres, je fus allch par cette offre et nous avons confi largent cet homme. Le voyage tait prvu pour le jeudi 23 Hechvan, au milieu de la nuit. Le jour prvu sapprochait et nous navions toujours pas reu les billets. Finalement, on nous annona que ceux-ci seraient distribus au comptoir laroport Ben Gourion de Lod avant le dpart.Certains dentre nous tentrent dacheter des billets auprs dEl Al mais cet avion tait aussi plein.Comment dcrire notre dception !Bien entendu, aucun dentre nous ne pouvait imaginer que ctait l le dernier congrs auquel le Rabbi participerait mais de toute manire, nous attendions avec impatience ce rassemblement unique en son genre. Comment imaginer quaprs tous ces efforts nous ne passerions pas Chabbat auprs du Rabbi ?Nous avons insist auprs de lhomme qui nous avait fait miroiter monts et merveilles pour quil trouve une solution. Il tlphona droite et gauche et, finalement, la compagnie TWA promit de nous rserver des places dans lavion qui partirait le lendemain matin, 7 heures.

    Aprs un rapide calcul, nous avons accept : en partant 7 heures de Tel-Aviv, nous devrions arriver vers midi (heure locale) New York, ce qui tait acceptable. Mais ceci ne serait confirm qu 4 heures du matin quand le comptoir serait ouvert par les employs Lod.Passer une nuit dans la salle dattente de laroport nest pas spcialement passionnant, mais nous avions de quoi tudier et puis des Hassidim runis ensemble ont toujours de quoi parler et sencourager.A quatre heures, les employs de TWA nous expliqurent quils devaient dabord soccuper des passagers inscrits avant nous. Enfin, nous avons pu nous installer dans lavion. Cest l que nous avons rencontr encore dautres Chlouhim et, parmi eux, Rav Shimon Lazaroff du Texas et Rav Yossef Gerlitzky de Tel-Aviv.Lavion tardait dcoller.On tait vendredi, Chabbat approchait, mme en tenant compte du dcalage horaire. Dabord on nous annona un retard dune heure, puis dune heure supplmentaire.

    A 10 heures, lavion tait sur le point de dcoller, nous dit-on.Cest alors quon nous prcisa un petit dtail technique : cause dun manque dessence, notre avion serait oblig deffectuer un petit dtour par Montral ! Cela signifiait tout simplement quil tait impossible darriver New York temps pour Chabbat. Aprs tous ces efforts ! Que faire maintenant ?Deux passagers dcidrent de ne pas prendre de risque et demandrent descendre de lavion.Nous avons dcid de rester.Au pire des cas, nous passerions Chabbat Montral et regagnerions

    New York aprs Chabbat. Nous avons donc demand aux deux passagers de prvenir la communaut Loubavitch de Montral de se prparer nous accueillir en catastrophe.A 10 h 30, lavion dcolla tandis que nous nosions pas nous demander si nous navions pas commis une grosse erreur.

    Au cours du voyage, nous nous sommes rassembls autour de Rav Lazaroff, un homme particulirement agrable et toujours joyeux. Nous avions bien besoin de lui pour nous remonter le moral. A un moment donn, le commandant de lavion passa parmi les passagers. Ctait un Amricain typique, g dune cinquantaine dannes, sympathique et souriant. Quand il arriva notre hauteur, Rav Lazaroff laborda avec humour comme son habitude : Dites-moi, pilote, je sais que dans une voiture, on circule vitesse moyenne mais quil existe des dispositifs qui permettent daller bien plus vite. Je suis sr que cela existe aussi dans un avion. Nous sommes des missaires du Rabbi de Loubavitch et nous devons absolument atterrir New York avant Chabbat. Faites quelque chose pour nous !Le pilote clata de rire mais soudain Rav Lazaroff devint srieux : Ecoutez ! Si vous parvenez nous amener New York lheure, je vous promets que vous vivrez au moins quinze annes de plus que prvu!. Il lui tendit la main : Affaire conclue ! Le pilote rejoignit sa cabine avec un large sourire et nous nous rjouissions de cette plaisanterie.

    Deux heures plus tard, le pilote raconta par micro tous les passagers bahis la conversation quil avait eue avec un groupe de rabbins et il annona que les vents taient de notre ct : lavion avait si bien progress quil serait sans doute possible dviter le dtour par Montral !. Tous les passagers applaudirent spontanment tandis que nous regardions - stupfaits - Rav Lazaroff qui ne semblait pas trs bien comprendre ce quoi avait men sa propre plaisanterie. Les autres passagers le regardaient galement avec respect et Rav Lazaroff se coula bien vite dans lhabit dun faiseur de miraclesAu bout dune heure, le pilote confirmait la bonne nouvelle tout en demandant au rabbin de confirmer sa promesse de quinze annes de vie supplmentaires ! Dune voix ferme, Rav Lazaroff proclama : Avec la force du Rabbi de Loubavitch, je promets ces quinze annes de vie supplmentaires notre valeureux pilote !

    Peu avant latterrissage, le pilote prit encore une fois la parole : Je sais que vous avez tous envie de sortir rapidement de lavion mais je vous demanderais de laisser dabord sortir ces rabbins qui doivent arriver chez leur Rabbi avant lentre du Chabbat !Les passagers, ravis, acceptrent de bon cur et applaudirent le pilote tout rompre. A ce moment-l, nous avons remarqu que certains passagers juifs qui jusque-l ne portaient rien sur la tte avaient discrtement mis une Kippa.Nous sommes donc sortis les premiers ; les bagages arrivrent eux aussi trs vite et le contrle des passeports fut trs rapide. Nous arrivmes Crown Heights quelques minutes avant Chabbat

  • CHEM HAM YAPHETE Les 3 enfants de Noah portent des noms bien spcifiques, qui nous enseignent tous comment servir Hachem.

    Chem signifie le nom, avoir toujours dans la bouche et dans le cur le nom dHachem (Si D veut, avec laide de D Grace a D)

    Ham signifie Chaud , il faut accomplir les Mitsvot avec chaleur vitalit et enthousiasme.

    Yaphet vient de Yaffe beau , il faut raliser les commandements Divins de la pus belle faon et pas uniquement pour sacquitte de sa mission.

    LA TERRE SEST REMPLIE DE VICE Selon Rachi, la gnration du dluge fut dtruite a cause du vol.Pourtant le texte dit clairement que le monde sest rempli de vice et de dbauche.

    Nos maitres enseignent que lorsquHachem veut punir quelquun pour ses fautes, il commence toujours parle punir sur son argent en premier avant mme de le toucher sur son corps.

    Pourquoi en ce qui concerne la gnration du dluge Hachem na pas suivi le mme chemin ??? Pourquoi Hachem a-t-il puni les hommes sur leur corps en premier ??

    Pour que lhomme change sa conduite, il doit subir un dommage; cest pourquoi Hachem tente en premier lieu de lui prendre son argent, et si cette perte ne le fait pas ragir, Hachem le punit sur sa personne.

    Mais quand largent a t vole, le fauteur nen ressent quune gne minime et ne fera donc pas Techouva.Dans ce cas, il ne reste quune solution..sa propre personne !

    Cest pourquoi nos sages disent que celui qui gagne sa vie de manire interdite, meurt jeune !En effet, Hachem na pas la possibilit de le punir sur son argent, il le punit donc directement sur sa propre personne !

    Retrouvailles !!!

    *Les premires gnrations de l'humanit se dvergondrent sur les plans moraux et spirituels, entranant avec eux les animaux dans leur dbauche.*La terre se remplie de violence et de vice. *Hachem dcide alors d'effacer toute vie sur la terre en envoyant un dluge. *Il charge cependant Noah, homme juste, de construire une arche.*Aprs 40 jours et 40 nuits de pluies diluviennes, les eaux refluent.*No, ses fils et leurs femmes, ainsi que les animaux sortent de l'arche aprs un an. *Hachem contracte avec eux une alliance, et leur promet de ne plus dtruire l'humanit. *Alors que No a t intoxiqu par le vin, son second fils, 'Ham, dcouvre sa nudit, et est maudit. *Les fils de No engendrent les diverses nations du globe. *Leurs descendants construisent la tour de Bavel afin de se rvolter contre Hachem, mais ce dernier provoque la confusion des langues, les empchant de mener leur mission a bien.*La Paracha se conclut par la naissance d'Avram. *Accompagne de sa femme Sara, son pre Terah et son neveu, Loth, Avram quitte la ville d'Our Kasdim pour se diriger vers le pays de Canaan.

    TSADIK TAMIM Dans le premier verset de notre Paracha, il est dit a propos de Noah: Tsadik Tamim .Alors que dans le verset 1 du chapitre 7 il nest fait mention que du Tsadik !

    Noah a vcu dans deux gnrations distinctes qui ont faute dans deux domaines distincts; la gnration du dluge et celle de la tour de Bavel.

    La premire fauta dans le domaine moral et loppose de la dbauche morale porte le nom de TSADIK. (De mme que Yossef qui est appel Tsadik en comparaison avec la dbauche morale de lEgypte).

    La seconde gnration fauta sur le plan de la Emouna (la foi) et loppose est qualifie de TAMIM.

    Au dbut de la Paracha, Noah est appel TSADIK TAMIM car on se rfre aux 2 gnrations (le verset cite BEDOROTAV Noah tait TSADIK TAMIM dans ses gnrations ) alors que dans le second verset on fait rfrence a cette seule gnration car je tai vu TSADIK dans cettegnration !! . Par rapport a la gnration du dluge, Noah nest que Tsadik !

    TAMIM La Guemara explique que le terme de TAMIM comme quelquun dintgre alors que Rachi traduit par HUMBLE .

    Po